Marbrume



Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Homosexualité à Marbrume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alcème de VaurontBaronavatar


MessageSujet: Homosexualité à Marbrume   Jeu 10 Mar 2016 - 17:41
Bonjour !

J'ai une question bien croustillante à souhait : comment est considéré l'homosexualité à Marbrume ?

Est-ce accepté, refusé, puni de mort et/ou de déshonneur ? Est-ce quelque chose que l'on peut rendre public ou qu'il franchement conseillé de garder dans la sphère privée ?

Y-a-t'il une différence de perception et de réaction entre l'homosexualité masculine ou féminine ?

Merci d'avance pour vos réponses ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton GunofBoucheravatar


MessageSujet: Re: Homosexualité à Marbrume   Mar 15 Mar 2016 - 17:01
Bonjour,

Les textes définissant le contexte de Marbrume ne semblent pas donner de réponse à cette question. On sait cependant que le principe, c'est que l'univers marbrumeux se veut le plus proche possible, toutes choses égales par ailleurs, à une certaine précision historique, celle du fin du moyen-âge occidental.

A partir de là, on peut aller fureter dans ce que nous dit l'Histoire de cette époque. Après une certaine indifférence pendant le reste du moyen âge, voire pas mal de tolérance, la bougrerie, l'homosexualité masculine du moins, est punie plus durement. C'est ce que certaines lois semblent démontrer, même s'il paraît que leur exécution était très irrégulière. Ca se faisait un peu au cas par cas.

L'homosexualité dans ces siècles n'a jamais été promue ou acceptée. Elle n'a pas été mise sur un piédestal, n'était pas LE crime suprême pour autant. Elle faisait partie d'un ensemble de pratiques considérées comme dépravées et perverses parce que sortant du modèle imposé par la société : la monogamie hétérosexuelle sanctionnée par le mariage et l'acte charnel dévolu à la reproduction. Ainsi, le mot "sodomie", à l'époque, désignait aussi bien cette bonne vieille enculade que la fellation ou la branlette.

La fin du moyen-âge cependant a été marquée par un certain nombre de bouleversements, avec pas mal de changements sociaux, des pestes en veux-tu, en voilà, une circulation des idées de plus en plus rapide. Toutes ces choses auraient provoqué des réactions du côté de l'Eglise, qui avait la fonction de l'édification des masses et de dire la morale. Elle a sacralisé les liens maritaux et a pas mal usé du gourdin contre les homosexuels, qui étaient un des groupes faciles à transformer en bougres-émissaires (hihi).

Il peut donc y avoir deux situations à propos de l'homosexualité dans Marbrume.
- Elle est tolérée et se pratique encore pas mal, nourrie de textes antiques faisant son éloge, bien qu'elle se doit d'être discrète et marginale. Ca veut dire qu'un homme ne peut pas se déclarer pédé et vivre avec un conjoint comme s'ils formaient une famille en bonne et due forme, mais certains cercles et lieux lui permettent de cultiver un jardin sodomite plus ou moins secret. Néanmoins, la grande crise qu'est la Fange menace ce laisser-faire, beaucoup de gens cherchant des boucs-émissaires en ces temps troublés. Les autorités morales (les Eglises principalement) peuvent impulser ce durcissement à l'égard des homosexuelles ou subir la pression de l'opinion publique et durcir "malgré elle" leur attitude face aux sodomites.

- Ou bien ce durcissement est en marche depuis un bon bout de temps. Les Eglises condamnent fermement la sodomie et les homosexuel. Les peines spectaculaires et sévères sont monnaie courante, et chaque homosexuel sait qu'il doit garder ses penchants secrets. Un milieu homo clandestin n'est pas à exclure.

A tes questions précises mes réponses précises.
- Est-ce puni de mort, accepté, refusé, déshonorable ?
Selon les hypothèses, c'est accepté, du moins toléré, selon que le durcissement à l'égard des homo est récente ou ancienne. Est-ce déshonorable ? Dans la première situation que j'ai spéculée, c'est assez neutre. J'imagine que la vieille notion antique du passif/actif s'applique. Si on apprend qu'un puissant seigneur se fait enculer par un petit jeune, ça provoquera plus de rires et de moqueries que l'inverse.

Enfin, à propos de peine de mort, je ne pense pas. Déjà parce qu'historiquement, ça n'existait pas, il me semble, ou peut-être en cas de récidive. Il y avait d'abord un panel de sanctions plus ou moins horrifiques avant qu'on en arrive à une telle mesure. Ca peut aller de la pénitence à l'ablation des génitoires, en passant par le jeûne, le pèlerinage, la confiscation de bien, etc.

Peut-on faire savoir publiquement qu'on est homosexuel ?
On ne peut pas être un homo ayant pignon sur rue. Cependant, dans la première situation que j'ai évoqué, le secret peut être de polichinelle. Les groupes dans lesquels évolue l'homosexuel pourraient avoir l'information et la tolérer sans que ça soit un terrible stigmate social. Tout dépend, ensuite, des groupes dans lesquels il évolue. J'imagine que plus on est en bas de la hiérarchie sociale, plus l'homosexualité est excluante et mal perçue. Dans le cas de la seconde situation, où l'homosexualité est durement traitée, l'homosexuel ne divulgue que peu son secret, car il craint que les sanctions citées plus haut des autorités morales.

A propos de la différence entre les homosexualités masculines et féminines, je ne saurais trop dire. Mon avis est que l'homosexualité féminine est plus tolérée que l'autre, surtout dans la seconde situation que j'ai évoquée.

Voilà. Ceci n'est qu'un avis basé sur quelques faits historiques. Le staff tranchera, je ne fais que donner un peu de grain à moudre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe de TourresHaut-Prêtre de la Trinitéavatar


MessageSujet: Re: Homosexualité à Marbrume   Mar 15 Mar 2016 - 18:22
LE ZIZI IL VA DANS LES FESSES >X D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre de VentfroidFondatriceavatar


MessageSujet: Re: Homosexualité à Marbrume   Mar 15 Mar 2016 - 19:56
Phil et toute sa splendeur, encore une fois

Tout d'abord Alcème j'aimerais m'excuser du délai de réponse, je n'avais tout simplement pas vu ton topic... Vilain Forumactif qui m'a pas affiché le nouveau message.

Le staff n'a pas grand-chose à rajouter à la réponse d'Anton. L'homosexualité à Marbrume se doit d'être cachée. Elle n'est acceptée ni par les moeurs, ni par les autorités, ni par la religion de la Trinité.
Quand on a quelques doutes à propos de certains hommes ou femmes, on en rit, on lance des moqueries aux sujets concernés, on les met en garde, on leur dit de contrôler leurs penchants pervers et rentrer dans le droit chemin, etc etc, les réactions des proches autour peuvent être variées, mais la constante qu'on retrouve : c'est mal. Cela n'empêche bien évidemment personne de s'y adonner, mais si certains coupables d'homosexualité dans ce monde médiéval sont attrapés par la justice ou toute autre figure d'autorité, les condamnations sont variées, et iront creshendo s'il y a récidive.

Par ordre croissant de gravité de sanction, on peut retrouver :
- Une sorte d'exorcisme/cérémonie de purification. Une cérémonie menée par un prêtre destinée à remettre la personne dans les bonnes faveurs de Serus. En plus de purifier l'âme du concerné, c'est aussi officieusement un moyen d'humilier publiquement le concerné pour lui passer l'envie de recommencer.
- Castration, émasculation.
- Amputation d'un membre.
- Puis, si encore et toujours récidive, exécution (bûcher ou potence). Mais c'est rare d'en arriver là, il faut vraiment le chercher et être particulièrement stupide pour s'être fait prendre autant de fois.

Citation :
Ca peut aller de la pénitence à l'ablation des génitoires, en passant par le jeûne, le pèlerinage, la confiscation de bien, etc.
Ces exemples cités par Anton sont aussi tout à fait viables.

Cela vaut autant pour les femmes que les hommes.

En espérant que cela répond à vos questions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alcème de VaurontBaronavatar


MessageSujet: Re: Homosexualité à Marbrume   Ven 18 Mar 2016 - 12:42
Merci pour ces précisions, y compris celles de Philippe je pense que c'est celles qui m'ont le plus éclairé XD.
Du coup Alcème n'a pas intérêt à trop faire le malin si il ne veux pas... enfin vous voyez quoi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Homosexualité à Marbrume   
Revenir en haut Aller en bas
 
Homosexualité à Marbrume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils royaux :: Panneau des requêtes :: Questions & Suggestions (ouvert aux invités)-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: