Marbrume



Partagez | 
 

 Gerhart, le géant de la forge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
GerhartForgeronavatar


MessageSujet: Gerhart, le géant de la forge   Mar 10 Oct 2017 - 14:24


Gerhart



Identité


Nom : /
Prénom : Gerhart [Gué-rarte]
Âge : 38 ans
Sexe : Homme
Rang : Forgeron
Carrière envisagée & tableau de départ avec les 4 PCs : Voie de l'Artisan (+2 FOR ; +2 HAB)
Compétences et objets choisis : Travail du Métal ; Métallurgie ; Art ; Exploitation minière
- Marteau de forgeron


Physique




On pourrait aisément croire qu’il est fait du même acier que celui qu’il est en train de battre à longueur de journée. Charpenté comme un forgeron, son corps est robuste et tout dans son physique semble avoir été fait à coup de marteau. Ses cheveux châtain foncé mi-longs semblent constamment épongé la sueur de son front. Ses sourcils sont épais et constamment froncé même quand ce dernier lève les yeux de son enclume. Son nez volumineux et carré semble avoir été cassé plusieurs fois, ce qui aggrave encore son aspect de gueule cassée. Ses pommettes sont hautes et anguleuses. Le bas de son visage est dissimulé dans une barbe bien sombre et bien fournit. Il n’est pas rare d’y trouver de la cendre, au demeurant.

Son corps quant à lui est un amas de muscle saillant taillé pour le travail de l’acier. Robuste et très grand aussi avec une taille approchant les 200 cm pour 110 kg. Ses avant-bras restent incroyablement puissants et volumineux. Sa tenue de marteau doit être exemplaire. Ainsi, méfiez-vous de l’état de votre main quand vous lui serrez la sienne. Quelques phalanges pourraient craquer.

Il porte souvent des tuniques de cuir sans manche orné de fourrures laissant apparaître ses bras puissants. Une ceinture à la taille à la boucle d’or, un pantalon de lin et des bottes et nous avons fait le tour de sa garde-robe.


Personnalité



Gerhart est un travailleur forcené qui forge inlassablement. Peu loquace, il répondra souvent par un « Humph » grogneur en signe d’acquiescement à son interlocuteur. Il regarde les gens toujours avec son air grave comme s’il était constamment préoccupé. Au sein d’un groupe, vous le trouverez les bras croisés, disséquant du regard chaque personne qui prend la parole. Rustre, bourru et intransigeant tels seront les mots d’ordre pour les personnes le connaissant de réputation. Pire encore ceux qui ont assisté a ces excès de colère s’en souviennent encore. Il est d’une discipline à tout épreuve.

Cependant, tout ceci n’est qu’une carapace, très épaisses, certes, mais elle cache une toute autre vérité sur lui : c’est une bonne âme. Profondément gentil, il sera serviable, voire carrément philanthropique. Un jour, il croisa un orphelin dans la rue qui mendié pour avoir à manger. L’enfant pleurer en silence et à croiser le regard de Gerhart. Ce dernier attrapa le gamin par le col et le traîna jusqu’à sa forge. Il lui donna à manger et en retour le gamin seconda Gerhart dans son travail à la forge.

Sensible à la misère des autres, il ne sera pas aisé de discerner ces qualités chez Gerhart. Il fait tout pour les cacher et semble trouver un confort dans ce personnage ronchon qu’il incarne à la perfection.

Ce qui fait de lui, un homme profondément respectable qui impose une certaine discipline par sa seule présence. Il est fortement apprécié tans par son art que par ce qu’il dégage.


Histoire



Tandis que Gerhart réfléchissait à un nouvel alliage de métal plus résistant et plus tranchant que l’acier, il martelait une lame sur son enclume qui allait devenir un jour une épée. Il ne comprenait pas pourquoi la milice s’acharnait à redemander des épées. Il abattit un énième coup de marteau sur l'enclume.

PING !

L’épée est une arme noble forgé pour un chevalier pour faire face à un autre chevalier. La pointe sert à se frayer un chemin dans les jointures de l’armure et à transpercer la maille pour se loger dans la chair de l’homme. Une époque où les humains étaient tués par d’autre humains. Une nostalgie malsaine s’empara du cœur du géant grincheux à cette pensée.

PING !

Maintenant, l’humanité toute entière doit se dresser pour faire face à la menace Fange. Il scruta la lame de son regard sévère pour en vérifier la pureté de la lame avant de la plonger dans un tonneau d’eau à sa dextre. Il retira l’épée qui reprit sa couleur d’acier et la rangea sur un tas ou figurait au bas mots une vingtaine de lames quasiment prête à l’emploi.

Il s’empara d’une autre lame incandescente de sa forge et la plaqua contre son enclume.

PING !

On se contente de l’ensevelir de travail. Non qu’il s’en plaignait, loin de là, mais il avait d’autre projet concernant sa forge et son œuvre qu’il comptait élevait au rang d’art. Un nouvel alliage et des armes plus étudiés pour la lutte contre les Fangeux, mais le temps lui manquait. La demande en arme et armure est toujours plus grande pour la milice qui tente en vain de reprendre ce qui a été perdu comme le plateau du Labret. Il était seul dans sa forge, pas d’apprenti pour le seconder. Il faut dire que le travail de la terre en ces temps trouble était plus urgent que celui du métal. Il fallait remplir les greniers de blés, de légumes, de fruits pour survivre. Difficile de trouver des bons forgerons ou des âmes motivés pour cette voie. De toute façon, sa forge était déjà étroite pour lui.

« Humph, ils auraient perdu moitié moins d’hommes si j’avais pu mettre au point mes recherches. » bougonna Gerhart.

Toute sa misérable vie, on lui avait répété qu’il était un moins que rien, un idiot et ce depuis qu’il était orphelin ici-même, dans cette ville. Ses plus vieux souvenirs remontent à l’orphelinat dont la mégère qui dirigé l’établissement le traumatisa profondément. Elle le battait pour ne pas savoir tenir une plume et écrire convenablement. Elle le battait pour sa dyslexie. Il se battait aussi contre les autres gamins qui répétait ce que la mégère disait. Du coup, elle le battait parce qu’il se battait. Elle le battait pour être ce qu’il est, lui comme tous les autres enfants. Son nez portera à jamais les stigmates de cette horrible période. Elle lui répétait que son corps était malade tellement il était grand, que c’était une brute, maladroit de ses mains et qu’il ne serait rien dans ce bas monde.

Complètement faux. Ses mains puissantes étaient faites pour tenir un marteau et non une plume. Ses yeux pour fixer les flammes dans la forge et non des lettres sur un parchemin. Cela il a l’a su le jour où il a rencontré son père adoptif, son maitre.

Adopté par Bort, un éminant forgeron sans fils ni apprenti, Gerhart devint la pupille de ce dernier. D’abord motivé par la pitié, ce fut ensuite la fierté et une profonde affection qui le motiva à élever Gerhart comme son fils qu’il a tant désiré des années durant. Le petit orphelin avait dorénavant un père et il travailla dur pour lui sans jamais se plaindre. Bort disait qu’il était béni par Anur d’avoir un physique aussi propice au travail. Gerhart le crut volontiers.

Il décéda de vieillesse peu longtemps avant qu’Ils arrivent, lui léguant sa modeste forge et une liste de commande colossale pour la milice. Il voulait devenir un éminant forgeron pour honorer sa mémoire et prouver à tout le monde qu’il n’était pas un moins que rien. Des fois, il se demandait ce que pourrait bien penser Bort de la situation actuelle. Pas seulement les Fangeux, mais aussi comment les gens réagissent face à cela. Les décisions des dirigeants de la ville, le couvre-feu, comment on traite les morts, etc. Tout cela n’est l’œuvre de personne. Ni de la Trinité. Ni des Hommes. Les Fangeux sont une réalité. Point. Il a foi en la nature humaine malgré tout et il sait qu’ils vaincront. Ce qui lui importe, c’est comment. Le géant au cœur d’or à peur que les gens se déshumanise dans cette guerre contre les Fangeux. A force de combattre le feu par le feu, la bonté humaine se consume dans ses flammes. Que pouvait-il bien influencer, lui forgeron de son état qui n’a même pas de nom, juste un prénom ?

Etant un natif de Marbrume, il connait bien les gens en ville et, est lui-même bien connu de tous, sans pour autant avoir plus d’affinité que cela. Son caractère étant ce qu’il est, il n’a pas beaucoup d’ami. Personne n’a vraiment pris le temps de comprendre le fond de son caractère.

- Forgeron, avez-vous terminé les épées pour la milice ? Nos lieutenants vous somment de vous hâter sinon…

PING !

La jeune recrue, sans doute en mal d’estime de soi à cause de la rudesse des épreuves militaires et de la discipline des armées, s’était vu commandité de réclamer les armes à Gerhart. Le coup de marteau lui avait coupé la parole.

- … Sinon…

PING !

- …Veuillez

PING !

La jeune recrue perdit un peu son sang-froid voyant que son numéro ne prenait pas le moins du monde sur le géant de la forge. Gerhart adressa au bleu son regard sévère. Ce dernier peina à soutenir son regard. Il consentit toutefois à lui répondre.

- Dit à tes supérieurs, que les épées seront prêtes, répondit-il sèchement de sa voix rauque et caverneuse, quand elles seront prêtes.

Il plongea la lame dans l’eau.

-Je… Très bien.

Il tourna les talons et disparu du champ de vision de Gerhart.

« Pas étonnant que la milice peine à défendre nos territoires avec ce genre de bleu dans les rangs » pensa-t-il, consterné.

Consterné pas par l’affront que lui faisais le bleu, mais parce qu’il était persuadé qu’il n’avait jamais vu de Fangeux de sa vie. Il n’avait pas spécialement discerné de courage dans ses yeux et il était prêt à parier qu’il allait décamper sitôt un de ses monstres en visuel. Lui non-plus n’en avait jamais de sa vie. Pourtant, il savait au fond de lui qu’il ne fuirait pas en face de cette nouvelle menace. Le courage n’est pas une vertu qu’il lui est étrangère.


Soi réel




Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? Oui
Comment avez-vous trouvé le forum ? (Topsites, bouche à oreille...) Contexte fort intéressant.
Vos premières impressions ?
Des questions ou des suggestions ? Les règles sont compliqués a assimiler. Je m'attend donc à des rectifications et même d'ordre du contexte. Il y a beaucoup à assimiler. Je serais pas étonné d'avoir commis des fautes de contexte. Je m'en excuse pour le coup :/



Marbrume soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif




Dernière édition par Gerhart le Jeu 12 Oct 2017 - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité


MessageSujet: Re: Gerhart, le géant de la forge   Mar 10 Oct 2017 - 14:37
Bienvenue parmi nous

Je m’occupe de toi ce soir ou demain concernant ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Alfonso OnceroDomestiqueavatar


MessageSujet: Re: Gerhart, le géant de la forge   Mar 10 Oct 2017 - 15:56
Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violette LevannierGuérisseuseavatar


MessageSujet: Re: Gerhart, le géant de la forge   Mar 10 Oct 2017 - 17:22
Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astrid la DouceCartomancienneavatar


MessageSujet: Re: Gerhart, le géant de la forge   Mar 10 Oct 2017 - 17:48
Bienvenue =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talya de HaldonoresPrêtresseavatar


MessageSujet: Re: Gerhart, le géant de la forge   Mar 10 Oct 2017 - 18:33
Bienvenue à toi ! Tu pense ta fiche finie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RolandBanniavatar


MessageSujet: Re: Gerhart, le géant de la forge   Mar 10 Oct 2017 - 20:45
Wilkommen ! En voilà un perso comme je les aime ! Un dialogue entre nos deux taciturnes ça doit impérativement se faire ! Guerre de "..." !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GerhartForgeronavatar


MessageSujet: Re: Gerhart, le géant de la forge   Mar 10 Oct 2017 - 23:28
Hello à tous et merci pour l’accueil ! Smile

J'ai dû passer à côté de certaines choses dans ma fiche, mais les grandes lignes sont écrites ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mederich de CorburgComteavatar


MessageSujet: Re: Gerhart, le géant de la forge   Mer 11 Oct 2017 - 0:21
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talya de HaldonoresPrêtresseavatar


MessageSujet: Re: Gerhart, le géant de la forge   Jeu 12 Oct 2017 - 19:39
Roh, j'ai pas reçu les notifications, désolée donc de mon retard.
Il te reste à choisir deux autres compétences si tu le désire, et n'oublie pas que la Fange n'était pas connue du temps de l'enfance de ton personnage, si il s'est fait traiter de "chair à Fange" cela ne pourra être qu'il y a un an et demi maximum. Je préparer ta carrière en attendant, au plaisir de rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GerhartForgeronavatar


MessageSujet: Re: Gerhart, le géant de la forge   Jeu 12 Oct 2017 - 20:36
Merci beaucoup Talya ^^

Oui, pour les Fanges effectivement j'ai omis ce détail je corrige cela de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Gerhart, le géant de la forge   
Revenir en haut Aller en bas
 
Gerhart, le géant de la forge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Forge Normande.
» Grand Salon du Livre à la Forge (Harfleur)
» cherche forge
» Portes Ouvertes à l'Atelier La Forge du Cuir 5-6 octobre
» Mélamare - Rue de la forge d'Abdenago

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils royaux :: Présentations :: Fiches de personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: