Marbrume



Partagez | 
 

 Ethaïs Guire Alias Iris [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ethaïs Guire "Iris"Prostituéeavatar


MessageSujet: Ethaïs Guire Alias Iris [Terminé]   Sam 10 Juin 2017 - 11:34




Ethaïs Guire Alias Iris




Identité



Nom : Guire
Prénom : Ethais
Âge : 24 ans
Sexe : Féminin
Rang : Appartient au peuple natif de Marbrume et se prostitue pour gagner un toit où dormir
Carrière envisagée & tableau de départ avec les 4 PCs : Prostituée
+2 CHAR +1 HAB +1 INT
Compétences et objets choisis :
Compétences :
  • Empathie
  • Chant
  • Eloquance
  • Séduction


Objets choisi :
  • Une dague
  • Un châle en étoffe luxueuse (cadeau d'un client)
  • Du parfum (cadeau de sa mère)
  • Une petite bourse en cuir de vache
  • Quelques bijoux (un collier, des anneaux pour oreille et un bijou de tête)

Physique


Au visage de porcelaine, Ethais est une jeune fille originaire de la ville. Ne travaillant pas à l’extérieur et passant le plus clair de son temps au bordel, sa peau est couleur craie. Ses yeux d’un bleu ciel, et ses cheveux d’un blond tirant vers le roux, lui donnent des airs de jeune fille innocente. Son visage est tacheté de taches de rousseur au niveau du nez et des ailettes de ce dernier. Certaines trônent également au niveau de ses pommettes saillantes.

Son minois, faisant frétiller plus d’un homme, est complété par un nez long et fin ainsi qu’une bouche rosée possédant une paire de lèvres charnue. Ses oreilles ont été percées à l’aiguille et permettent l’emplacement de petits anneaux dont elle ne se sépare jamais.

Elle mesure à peine cinq pieds. Fine, voir même proche de la maigreur, elle a hérité de la silhouette de sa mère. Les rares formes qu’elle possède attirent l’œil des hommes et heureusement au vu du métier qu’elle exerce.

Pour ceux la connaissant intimement, son dos est marqué de deux fines cicatrices, relativement longues mais discrètes. Ces dernières proviennent d’une mésaventure près d’un bosquet de ronces.

Personnalité


Jeune et naïve aurait pu être deux qualificatifs pour la décrire. Néanmoins, Iris a grandi dans le bordel où travaillait sa mère et s’est forgée une seconde personnalité pour les beaux yeux de la clientèle. Derrière des airs de fille facile, accessible, gentille et docile se cache une tout autre créature.

Autoritaire quand il se le doit, elle n’hésite également pas à exposer son point de vue et ses revendications quand la situation le permet. Par ailleurs, elle est très rancunière, et sa mémoire importante ne l’aide pas réellement sur ce terrain.

Néanmoins Ethaïs reste une fille au grand cœur et aider son prochain fait partie de sa philosophie de vie. Malgré sa faible bourse, elle n’hésite donc pas à donner quelques pièces aux mendiants ou à protéger des enfants orphelins.

Histoire



« Septembre 1141, troisième jour,

Je me mordais les doigts. Mon père… qu’en penserait-il ? Je… Je devais les cacher c’est certain, personne ne devait savoir leurs existences. Néanmoins, quelle cruauté de les abandonner ainsi, sans sous, ni famille, dans des conditions d’existence misérables.

Perdu, j’étais tout simplement perdu tandis que la jeune femme, dont je m’étais entiché, donnait naissance à un petit être. La chaire de ma chair, mais pourtant. Mon esprit tentait de résoudre ce casque tête tandis que deux sages-femmes s’affolaient autour de la future mère. Elles avaient été appelées exceptionnellement. Peut-être une erreur de ma part en y pensant… Si jamais elles mourraient, plus de soucis…

Quelle cruelle créature je faisais ! Damnation et enfer étaient le seul exil qui m’attendait.

- Monsieur, souhaitez-vous la voir ?

La voir ? Etait-ce en plus de cela une fille ? Quelques larmes perlèrent malgré le tourment de mon être. Ma femme, malgré plusieurs bambins, ne m’avait donné que des garçons. Une fille, voilà mon rêve exaucé. Oui ! Mais à quel prix ?

Une des sages-femmes me tendit une serviette pour m’éponger le front. Malgré la nuit, la chaleur était écrasante. Lui rendant le linge, je tendis les bras pour accueillir le petit être. Elle était emmitouflée dans un drap parsemé de tâches de sang et de placenta. Elle criait. Un cri cristallin qui me fit sourire.

- Ethaïs… murmura la voix de sa mère.

Je me levais péniblement, prenant garde à ne pas cogner le poupon dans un coin de table. M’approchant du lit et des bougies, je m’aperçus de la blondeur de ses cheveux et de ses yeux d’un bleu hypnotisant. Elle ressemblait trait pour trait à sa mère. »


« Décembre 1141, treizième jour,

La ville s’était couverte d’un épais manteau neigeux. Un vent glacial soufflait dans les rues, vrombissant dans les ruelles plus étroites. La nuit tombait avec douceur tandis que l’heure du dîner approchait. Je marchais d’un pas précipité, me retournant de temps à autre de crainte d’être suivi. La paranoïa s’était emparée de mon être comme une moule à son rocher.

Un passant me bouscula, apparemment pressé de rentrer chez lui pour souper avec sa famille. Comme à mon habitude, je me déplaçais vers le bordel où était née ma petite fille, Ethaïs, toujours sous la crainte que ma femme ou mon père le découvre. J’avais juste commis une erreur de jeunesse que je risquais de payer le prix fort si cela se savait.

Quittant le quartier des officiers, je m’engageais à présent dans des ruelles plus sombres les unes que les autres à la recherche de l’endroit. Il me fallut presque trente minutes et plusieurs détours pour le trouver. A présent, je me sentais stupide d’agir ainsi. Après tout, personne n’irait me suivre, pensai-je en secouant doucement la tête, un rictus trônant sur mes lèvres gelées.

La chaleur des lieux me détendirent. Je posais mon manteau sur les bras de la jeune femme m’accueillante. C’était une jeune fille somptueuse, la maison avait bien de la chance de l’avoir, en voilà une qui devait rapporter tous les soirs.

Comme à mon habitude, je gravis quatre à quatre les marches pour rejoindre la chambre d’Isalenne. Elle risquait d’être de service, mais j’avais besoin de voir notre fille et de l’emmener assez loin des vices de sa mère le temps de la soirée.

- Tiens tiens, voici le tombeur de ses Dames, ricana Esme en passant derrière moi. Elle n’est pas en sa demeure, si tu la cherches, rejoins les cuisines.

Un soupire s’échappa de mes lèvres. Cependant, j’étais rassuré qu’elle ne commence pas son service avec le poupon non loin d’elle. Des rumeurs courraient dans les rues qu’une prostituée avait accouché ici, de père inconnu, qu’elle continuait son travail et utilisait sa fille pour attendrir plus d’hommes. C’était aussi pour cela que je me trouvais au bordel ce soir. Connaitre la vérité. Certes je ne m’avais pas reconnu et jamais je ne le ferai, mais tout ceci était malsain si réel… »


« Juin 1142, premier jour,

Je préparais Ethaïs. Une bassine en cuivre trônait au milieu de la pièce tandis que les filles m’aidaient à la remplir d’eau chaude pour laver la petite. Cette dernière avait bien grossi et grandi. Cependant, je m’inquiétais des bruits respiratoires qu’elle produisait la nuit. Je ne pouvais m’empêcher de vérifier qu’elle respirait à chaque fin de passe.

Gesticulant dans mes bras, elle se mit à pleurer lorsque sa peau rentra au contact de l’eau chaude. Les filles tentèrent de la calmer et rajoutèrent un peu d’eau froide pour réguler la température. Les larmes cessèrent pour laisser place à un rire cristallin. Qu’elle était jolie et mignonne ! J’espérais pouvoir lui donner une autre vie que celle-ci… »


« Juillet 1142, vingt-troisième jour,

- Maman

Ces mots me réveillèrent brutalement. Etait-ce un rêve ? Mais quelle heure était-il ? Je ne me souvenais même plus de l’heure à laquelle je m’étais assoupie. Le ciel était zébré par des nuages orangés. La nuit ne tarderait pas à tomber. Ethais s’agitait dans son berceau, elle jouait avec un petit jouet en bois gracieusement offert par l’une des filles. Gazouillant, elle répéta une deuxième fois : « Maman ». »


« Décembre 1144, dixième jour,

- Bonsoir, je suis à la recher…
- Vous ici ! Mais quel culot !

Je n’eus à peine le temps d’en dire plus que je fus jeté à la rue comme un malpropre. Le visage fermé, je me retournais pour partir et rejoindre ma bâtisse à quelques rues d’ici. Cela faisait à présent deux longues années que je n’avais pas vu Ethaïs et sa mère. Malgré tout, je les aimais toutes les deux. C’est vrai que je n’avais pas réellement assumé et assuré… Néanmoins, comment pouvais-je faire autrement ? Ma femme était tombée très malade, une fièvre avait failli l’emporter et impossible de quitter le domicile depuis. Je devais m’occuper des enfants, les éduquer et l’aider au maximum pour faire taire les quelques soupçons qu’elle avait encore.
Triste et quelque peu abattu, je trainais des pieds, espérant que la mère de la petite me remarque de sa chambre. Encore faudrait-il qu’elle soit seule ! Pensai-je avec regrets. J’enrageais tellement de la situation que j’accélérai le pas pour quitter le quartier et retourner à celui des officiers. »


« Février 1150, quinzième jour,

Je regardais avec insistance ce petit garçon. Que faisait-il ici ? C’était le premier enfant que je croisais en ces lieux. Maman me disait que j’étais encore trop jeune pour savoir à quoi servait cet endroit… Tout ce que j’en déduisais, c’était…

- Ethaïs

Cette voix interrompit mes pensées. Je tournais la tête vers ma mère, elle se tenait à l’autre bout du couloir. Des linges propres à la main, l’heure du bain avait sonné. Je détestais cette partie de la journée. Ce n’était pas agréable. L’eau était soit trop froide, soit trop chaude. Jamais à la bonne température. Bougonnant, je trainais les pieds jusqu’à notre chambre.

- Ethaïs ! Je ne compte pas passer encore une heure pour te laver le corps.
Le visage baissé, je passais devant elle avant de me déshabiller et de me plonger dans la marmite d’eau à moitié froide. Grimaçant, ma mère me tendit un pain de savon.
- Qui est le garçon ?
- Quel garçon ma chérie ?
- Le garçon en bas, il était jeune !
- Ah Fenrir. C’est un petit recueilli ici.
- Va-t-il rester longtemps ?
- Et si tu allais lui demander toi-même après ton bain ? »


« Juin 1151, vingt-deuxième jour,

Je feuilletais les pages d’un livre. Je ne savais malheureusement pas lire comme la plupart d’entre nous et cela me pesait un peu. Je n’avais pas de réelles occupations au bordel. Ma mère était souvent absente, d’autant plus le soir. De temps à autre je jouais avec Fenrir, il était gentil et je l’aimais bien, cependant, je rêvais encore de pouvoir partir d’ici un jour…. »


« Juin 1164,

Les années s’écoulaient doucement et péniblement. Je grandissais trop vite aux yeux de ma mère. Cette dernière aussi avait énormément changé. Depuis quelques années déjà, elle avait arrêté son travail de prostituée au bordel et avait épousé un officier. J’étais très heureuse pour elle, malheureusement son nouveau mari ne me portait pas dans son cœur pour diverses raisons. C’est pourquoi j’avais pris la décision de rester ici. Après tout, c’était la seule chose que j’avais connu depuis ma plus tendre enfance.

Un soir, au début de l’été, il y eut quelques affolements à table, des rumeurs courraient par des habitants bien lointains du Royaume. Il y aurait des Fangeux à l’Ouest. Cependant, je ne comprenais pas bien la situation et d’autres questions me préoccupaient l’esprit. A vrai dire, depuis plusieurs mois, je tentais d’interroger ma mère au sujet de mon géniteur. Néanmoins, elle ne souhaitait livrer aucune information, tout comme les autres filles du bordel. Un jour je résoudrais ce mystère, je m’en faisais la promesse. »


« Septembre 1164,

Au final, sans le vouloir, je m’étais rapprochée de Fenrir avec le temps, et ce bien plus que je n’aurai imaginé. Je me surprenais à ressentir de nouvelles choses. Mes joues rougissaient dès que je croisais son regard et je détournais aussitôt la tête pour éviter qu’il le remarque. Par ailleurs, je me sentais heureuse en sa présence.

- Ils ont fermé les portes de la ville ! Hurla du premier étage une des filles.
- Fermé ? Mais pourquoi dont ?
- Nous n’en savons rien. Sabrine l’a entendu ce matin tandis qu’elle se promenait pour ramener quelques friandises.

Il n’était plus qu’à espérer que la clientèle ne baisse pas et que je puisse continuer à travail pour gagner quelques pièces chaque soir. »


« Décembre 1164,

Je fêtais ce mois-ci mon vingt-troisième anniversaire. Cette année, l’hiver était rude et les clients rares. J’avais bien peur que le bordel ferme ses portes définitivement. Lorsque je me promenais en ville, je voyais les charrettes où les morts étaient entassés pour désencombrer les rues. J’espérais ne pas me retrouver un jour dans une situation pareil.

A vrai dire, j’avais le moral au plus bas. Mes différentes recherches au sujet de mon paternel étaient toutes infructueuses et ma mère ne donnait que rarement de ses nouvelles, comme si elle avait honte de sa fille. Le visage fermé, je regardais les pages d’un livre retrouvé dans une malle. Un jour, tu sauras le déchiffrer, me dis-je. »


« Juillet 1165, vingt-et-unième jour,

Le couvre-feu venait d’être installé. Il ne manquait plus que cela pour que les derniers clients fuient. J’enrageais intérieurement, voilà plusieurs jours que je n’avais pas travaillé et les six mois qui venaient de s’écouler n’avaient pas été mieux. La famine faisait rage dans la Ville, les denrées étaient rares et chères. Nous nous contentions du lait de la ferme dont une des filles est originaires ainsi que du pain ranci du boulanger quand celui-ci ne le garde pas pour lui et sa famille. En si peu de temps, j’avais maigrie et j’espérais ne pas tomber malade…. Que nous réserve l’avenir ? Pensai-je en soufflant la bougie posée sur la table de nuit. »

Soi réel




Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? Non du tout (bon bon pas le droit de blaguer deux secondes.... :p )
Comment avez-vous trouvé le forum ? (Topsites, bouche à oreille...) Partenariat avec Azzura
Vos premières impressions ? Bonne ambiance et chouette forum
Des questions ou des suggestions ? Le bouton sélectionner le code ne marche plus ^^



Marbrume soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



Dernière édition par Ethaïs Guire "Iris" le Lun 12 Juin 2017 - 12:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sydonnie d'AlgrangeMilicienneavatar


MessageSujet: Re: Ethaïs Guire Alias Iris [Terminé]   Sam 10 Juin 2017 - 11:38
Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethaïs Guire "Iris"Prostituéeavatar


MessageSujet: Re: Ethaïs Guire Alias Iris [Terminé]   Lun 12 Juin 2017 - 12:50
Merci Smile

Fiche terminée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Victor de RougelacComteavatar


MessageSujet: Re: Ethaïs Guire Alias Iris [Terminé]   Lun 12 Juin 2017 - 12:58
Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr d'AuvrayBanneretavatar


MessageSujet: Re: Ethaïs Guire Alias Iris [Terminé]   Lun 12 Juin 2017 - 17:44
Bienvenu parmi nous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yseult de TraquemontChâtelaineavatar


MessageSujet: Re: Ethaïs Guire Alias Iris [Terminé]   Lun 12 Juin 2017 - 20:01
Officiellement bienvenue parmi nous !

Peu de choses à redire à la fiche, un peu courte mais elle remplit son rôle. Le format des différents points de vue concernant l'histoire est bien utilisé, ça enchaîne rapidement sans perdre le lecteur. Pour l'inventaire, concrètement il n'y a que les objets ayant un réel impact sur le système qui sont notifiés (pour les accessoires, parfums et autres, tant qu'il paraît cohérent que ton personnage puisse y avoir accès en RP, ce n'est pas la peine de les afficher dans la fiche carrière).

Je valide, je te mets ton rang et ta couleur. Quant à ta carrière elle apparaîtra sous peu. Bon RP parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethaïs Guire "Iris"Prostituéeavatar


MessageSujet: Re: Ethaïs Guire Alias Iris [Terminé]   Lun 12 Juin 2017 - 20:07
Merci Smile

Et ok pour les objets, je ne savais pas trop quoi marquer dedans Smile Je le saurai pour la prochaine ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ethaïs Guire Alias Iris [Terminé]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Ethaïs Guire Alias Iris [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jonothon Starsmore alias Chamber [Terminé].
» Louise Saavedra alias Ampère [Terminée]
» Victor Delacroix, alias Spiritreaper [terminée]
» James Howlett alias Wolverine [Terminé]
» Jonathan Silvercloud alias Forge (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils royaux :: Présentations :: Fiches de personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: