Marbrume



Partagez | 
 

 Amance Dhelène, l'amant du vide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Amance DhelèneBourgeoisavatar


MessageSujet: Amance Dhelène, l'amant du vide   Lun 8 Mai 2017 - 20:11




Amance Dhelène




Identité



Nom : Dhelène
Prénom : Amance
Âge : 22 ans
Sexe : masculin
Rang : Bourgeois, maître verrier
Il réside au nord-est du quartier du Bourg-Levant, entre la grande rue des Hytres et la Hanse où se trouve l’atelier et la boutique conjoints.

Carrière envisagée & tableau de départ avec les 4 PCs : Commerçant
2 pts HAB ; 1 pt CHAR ; 1 pt INT
Compétences et objets choisis : Chance ; lecture sur les lèvres ; sang-froid et séduction

Apparence



Plus on s’approche d’une fleur et plus on en découvre tous les détails, il en va de même pour Amance. De loin c’est un homme qui n’a rien d’exceptionnel si ce n’est son caractère réservé. Mesurant un bon mètre quatre-vingt pour soixante-dix kilos environ, il n’est ni fluet ni spécialement imposant, bien qu’il n’ait pas la carrure d’un milicien, c’est un homme fait aux proportions élégantes qui lui confère une virilité tout en charmes. Un noble ou un bourgeois comme un autre…

Approchant davantage, on s’aperçoit alors, chose étrange, qu’on ne pourrait nommer la couleur des cheveux qui lui tombent sur le front dans une semi-liberté nonchalante. Ni bruns, ni gris, ils oscillent entre les deux sans se laisser définir. Et son regard… suffisamment près, on devine que ces iris sont du même chromatisme incertain, mais plus encore que leur teinte c’est leur aspect mate qui interpelle. Il semble poser un regard attentif sur tout à la fois, sans jamais rien contempler en particulier. Il ne vous regard pas, mais il vous voit pourtant, et vous sentez toute l’acuité de ses sens scruter votre être dans un désintérêt minutieux.

Ses traits sont à la fois doux et masculins. Et comme le parfum discret d’une fleur qu’on ne saurait pourtant ignorer, une sensualité subtile émane de lui. Une impression de délicatesse, sans aucune trace de fragilité, au contraire, on lui prêterait volontiers une force qu’on ne saurait expliquer, ni cerner. Il ne semble ni superflu, ni futile, doté d’un charisme discret fait de mystères et de secrets. Un galant impassible au flegme absolu, né d’une profonde indifférence.

Amance n’a rien d’artificiel, il n’arbore pas l’air composé et volontairement raffiné d’autres personnalités mondaines, il ne parle pas pour ne rien dire et ne se complait pas dans le luxe outrancier, c’est son indifférence, sa réserve et sa discrétion toute en délicatesse qui lui confèrent son charme naturel. Charme qui nécessite quelque intérêt pour être appréhendé et apprécié.

Psychisme



Amance est un homme sans passion, ce qu’il aime lui a été ravi ; ses anciens plaisirs ne sont plus que des échos du passé, des réminiscences qu’il se refuse à fuir, mais qui ne lui inspire aucune vraie joie. Le parfum d’une rose, la transparence faussement prévisible du verre qui prend forme, les caresses d’un homme. L’éclat hyalin de ses créations parfaites n’allume plus qu’une petite once de fierté dans ses pupilles indifférentes, l’étreinte d’un autre parvient à peine à faire battre son cœur sous sa peau douce, simplement contentée, mais nullement embrasée, nullement rassasiée d’une soif sans attente.

Tout ce qui lui reste c’est son sens inhérent de la minutie, la recherche de la perfection, en toute chose. Son legs de maître artisan. L’étincelle de l’espoir a sombré en lui, dans un recoin inaccessible, il n’a aucune attente, ni peur, ni tristesse. Rien ne semble l’affecter, le monde tourbillonne autour de lui dans un fracas de cris et d’horreurs, il agit, mais n’arrête jamais son chemin. Il n’a rien d’un automate, il vit encore, il arrive même à se fixer des objectifs à défaut de véritables quêtes. Il arrive encore à faire preuve « d’aventure », à céder à l’imprévu, à répondre à l’appel incertain d’un inconnu. Mais sans la moindre attente, tout l’indiffère, sans être apathique, il est seulement, et totalement, indifférent et détaché. Détaché de lui-même, détaché de la vie.

Seule sa foi est restée constante. Il n’attend aucun salut des dieux, seulement un refuge, une protection contre la folie. C’est en Rikni qu’il place le peu d’espoir qu’il lui reste, tout ceci est une longue épreuve, et une part de lui-même croit qu’il lui faut la surmonter. C’est pourquoi il se lève tous les jours, c’est pourquoi il ne vit pas dans une morne routine, c’est pourquoi il voudrait se rendre utile contre le fléau, il voudrait trouver quelque chose, aider à mieux le comprendre. Il craint qu’un jour sa sœur lui revienne sous la forme abominable d’un fangeux, ce n’est pas un combattant, mais c’est un homme intelligent, et d’une grande habileté. Il fait preuve d’une dextérité peu commune et d’une détermination sans faille. Il veut aider, et il trouvera comment.

Et peut-être sur le chemin trouvera-t-il la félicité ?

Histoire



Les Dhelènes sont des artisans de père en fils. C’est son père qui monta le commerce familial et devint le maître verrier le plus respecté de la ville, il se fit un nom auprès de la noblesse et prospéra. Amance est né au sein de la haute société, sa mère le baptisa ainsi, comme un cadeau qu’on lui fait, espérant qu’il y trouve sa place et épouse la vie mondaine en amant chanceux. De la chance il en a toujours eu, même le hasard lui sourit, les dés et les cartes lui sont cléments, la nature l’a bien fait, sa famille était aimante, il révéla bien vite un don habile dans le travail du verre, un don d’artiste. Sa sœur fut l’une des créatures les plus aimable, douce et bienveillante qu’il n’ait jamais rencontré : Améline. De deux ans son ainé il l’aimait d’une affection sans borne, et ils partageaient tout.

Il y avait aussi Alric, un garde de la maisonnée, un homme fait, rompus au maniement des armes, chargé de veiller sur lui et de l’assister. Quelqu’un d’effacé mais d’efficace, le genre à trouver les bons mots, les bons gestes au bon moment, à être là quand il faut.

En grandissant Amance révéla une particularité imprévue, une graine qui ayant germé, se mua en secret. Seule sa sœur savait véritablement, elle le connaissait trop bien, et il n’a pas craint de s’en ouvrir à elle. C’était leur secret. Pas un petit secret d’enfant qui n’a d’importance qu’à l’âge où les chimères vous pourchassent dans le jardin, un secret d’adulte en devenir qui marquera toute leur vie. Alric aussi s’en doutait, il ne pouvait pas, ne pas s’en douter, mais il avait trop de tact et de respect envers son jeune maître pour dire quoique ce soit, quoiqu’il put en penser par ailleurs.

Cela c’était révélé progressivement dans le beau monde de la haute société, un intérêt nouveau, ou plutôt différent, des regards, des questions, des envies interdites. Il prit grand soin de garder la face, Améline l’y aidait, mais en secret, les mondanités lui permettaient de faire les bonnes rencontres, et d’assouvir à la lueur tremblotante des bougies comme seuls témoins, ses désirs.

La vie continua, le secret perdura, le bonheur persistait. Puis vint le fléau, insidieux, imprévu, brutal. Toute sa famille était partie en visite par-delà les marais, il était resté pour qu’ils n’aient pas à fermer boutique pendant leur absence, lui et Alric, évidemment. Les rumeurs avaient fait frissonner la campagne, un frémissement c’était lentement emparé de la ville, personne n’y croyait, mais tout le monde savait. Puis les premiers réfugiés arrivèrent, les premiers témoins d’une horreur sans nom, et les premières peurs s’instillèrent profondément en chacun. Une angoisse sourde s’empara d’Amance, une attente folle le dévora de jour en jour. Chaque matin à l’aube il guettait depuis les remparts, ses yeux fouillaient sans relâche l’horizon en quête d’un espoir. Chaque jour il revenait, chaque jour il attendait, et chaque jour passait, sans que rien ne vienne, rien d’autres que des nouvelles rumeurs, des nouvelles peurs, des nouvelles horreurs. De jour en jour son regard devint terne, l’étincelle d’espoir s’amenuisait, elle faiblissait continuellement à mesure que le temps passait, jusqu’à disparaître. Quand les De Sarosse furent dévorés sous ses yeux, il n’éprouvait déjà plus rien, il assista au spectacle, le regard éteint, aucune peur, aucun dégoût, ni pitié, ni terreurs, pas même un pâle sentiment d’horreur. Il vit la mort mouvante se répandre sur eux, les dépecer, les déchirer, se disputer les restes.

Alric assistait lui aussi, impuissant, impuissant non pas à sauver les pauvres bougres emprisonnés dehors, impuissant à sauver son maître, impuissant à le consoler, car il n’était pas triste, impuissant à trouver les mots, car il semblait absent, impuissant à autre chose qu’à être là. Amance était éteint, non pas vide comme une coquille creuse, mais éteint comme un nid où plus rien ne s’agite à l’intérieur, où plus rien ne vit réellement, tout est en attente, figé, sans espoir, les œufs n’écloront jamais. Il n’a pas perdu son humanité, elle ne s’exprime simplement plus, elle est éteinte, comme tout le reste. La bougie de l’espoir a été soufflée, et il ne sait si un jour elle sera rallumée.

Aujourd’hui il lui reste un domestique pour entretenir la grande maison devenue malgré lui une garçonnière de luxe, Alric, son garde, et deux assistants qui travaillent à la verrerie, c’est eux qui font la plupart des tâches, Amance supervise ; il organise l’approvisionnement, devenu bien délicat, surtout celui en combustible ; il ne produit plus que quelques œuvres d’arts, certes de grandes qualités, mais sans intérêt pour lui.

Soi réel




Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? Tout à fait.
Comment avez-vous trouvé le forum ? (Topsites, bouche à oreille...) Google est mon ami.
Vos premières impressions ? J’aime !
Des questions ou des suggestions ? Là tout de suite non, mais peut-être plus tard :3


Marbrume soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



Dernière édition par Amance Dhelène le Lun 8 Mai 2017 - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amance DhelèneBourgeoisavatar


MessageSujet: Re: Amance Dhelène, l'amant du vide   Lun 8 Mai 2017 - 20:17
Ma fiche est terminée ! En revanche je vous avoue que je suis un peu perplexe pour ce qui concerne les équipements, je ne vois pas Amance même avec une dague *se gratte la tête*, ni autrement qu'en habit civile. Et concernant les voie, je suis un peu perdu, théoriquement il devrait prendre celle de l'artisan mais il ne l'est pas tant que ça, et ça ne correspond pas à l'idée que je me fait du personnage, pour moi celle qui correspondrait encore le mieux, sans coller tout à fait non plus, c'est celle du guérisseur, sauf qu'il n'est pas guérisseur du tout... Que faire ? Je ne veux pas répartir mes 4 points avant de connaître la voie qui lui convient (sachant que de toute façon je les répartirai entre 'Habileté', 'Charisme' et 'Intelligence').

Si vous pouviez m'aider j'en serais heureux ^^' Du reste j'espère que la lecture vous plaira et que j'ai respecté l'univers, ce n'est pas mon meilleur texte mais j'en suis satisfait.

PS : oh et je ne comprends pas grand chose à ses histoires d'alignement non plus, est-ce nécessaire (je n'ai jamais fait de JDR papier à ma décharge) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor de RougelacComteavatar


MessageSujet: Re: Amance Dhelène, l'amant du vide   Lun 8 Mai 2017 - 20:23
Ah enfin la fiche!

Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydonnie d'AlgrangeMilicienneavatar


MessageSujet: Re: Amance Dhelène, l'amant du vide   Lun 8 Mai 2017 - 20:25
Encore bienvenue parmi nous =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre de VentfroidFondatriceavatar


MessageSujet: Re: Amance Dhelène, l'amant du vide   Lun 8 Mai 2017 - 20:30
Bonsoir Amance et re-bienvenue parmi nous.

Je n'ai pas lu ta fiche, mais je passe rapidement pour répondre à tes interrogations.

Si ton personnage ne possède aucune arme, ni n'est capable d'en manier, en posséder n'est pas du tout une obligation. Il te suffit de laisser ce champ vide du coup.

Concernant la carrière, en voyant "bourgeois, verrier", les deux carrières qui te sont possibles sont celles de l'artisan ou du commerçant, selon s'il s'occupe de l'administratif du commerce (donc plutôt carrière Commerçant) ou s'il façonne lui-même le verre (donc plutôt Carrière Artisan).

L'alignement à préciser dans le profil est facultatif, il permet simplement d'aider les autres joueurs du forum à cerner le mental de ton personnage, voir si des liens avec toi peuvent les intéresser, mais rien d'obligatoire.

A bientôt =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Amance DhelèneBourgeoisavatar


MessageSujet: Re: Amance Dhelène, l'amant du vide   Lun 8 Mai 2017 - 20:48
Merci bien ! :3

Je comprends dans l'idée Ambre, mais malgré tout il a plus un profil de mondain que d'artisan pur et dur selon moi. Ce qui fait que je ne retrouve pas mon personnage dans ces deux voies-là. Mais enfin vous me direz quand vous aurez lu, je me plierai à votre jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre de VentfroidFondatriceavatar


MessageSujet: Re: Amance Dhelène, l'amant du vide   Lun 8 Mai 2017 - 21:22
Re bonsoir Amance,

Après lecture de ta fiche, il va y avoir besoin d'éclaircissements effectivement pour que chacun puisse visualiser ce qu'est ton personnage.

Tu ne décris pas l'enfance ni le rôle d'Amance dans la société. Son père est un artisan réputé pour son art dans la verrerie, mais son fils, du coup, qu'est-il ? Il faut savoir que les bourgeois sont des gens riches, mais qui, a contrario de certains nobles qui parfois profitent simplement de leurs impôts, soutirent cette richesse de la réussite de leur commerce ou de leurs affaires. Du coup, en règle générale, les enfants sont élevés à cultiver cette richesse et la continuer, donc reprendre l'affaire familiale.
Ainsi, qu'en est-il d'Amance ? Est-il élevé à travailler le verre, à gérer le commerce ? Tu dis que tu le vois comme un mondain, c'est-à-dire ? N'a-t-il reçu aucune éducation visant à reprendre le commerce familial ? Il traînait simplement dans les riches fêtes du quartier bourgeois sans travailler, vivant sur le pécule de sa famille sans mettre la main à la patte ? Et enfin, à l'heure actuelle du Fléau, que fait-il dans la vie ? Vit-il grâce au commerce du verre, tient-il boutique en accueillant les clients ?

Enfin, ce passage :
Citation :
Aujourd’hui il lui reste un domestique pour entretenir la grande maison devenue malgré lui une garçonnière de luxe

Qu'entends-tu par garçonnière de luxe exactement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Amance DhelèneBourgeoisavatar


MessageSujet: Re: Amance Dhelène, l'amant du vide   Lun 8 Mai 2017 - 21:35
Amance a écrit:
Les Dhelènes sont des artisans de père en fils.

Amance a écrit:
, il révéla bien vite un don habile dans le travail du verre, un don d’artiste

Amance a écrit:
et deux assistants qui travaillent à la verrerie, c’est eux qui font la plupart des tâches, Amance supervise ; il organise l’approvisionnement, devenu bien délicat, surtout celui en combustible ; il ne produit plus que quelques œuvres d’arts, certes de grandes qualités, mais sans intérêt pour lui.

Ça ne répond pas à la question suffisamment ? Bien sûr qu'il a reprit l'entreprise, mais c'est plus un artiste verrier qu'un travailleur acharné, il gère le commerce dorénavant. Mais ce n'est pas lui qui s'occupe de la grosse production, les vitres et autres choses de ce genre.

Si je dis qu'il est plutôt mondain, ce n'est pas que et tant une question d'activité, mais de caractère, de personnalité. Certes il a des compétences d'artisan et d'administrateur, et il ne vit pas de rien, mais ça n'est pas ce qui émane le plus de sa personnalité. Maintenant peut-être que je ne saisis pas très bien à quoi servent et correspondent les voies. Mais tel qu'il vit, c'est quelqu'un de très d'habile, mais pas nécessairement de fort, d'intelligent et de charismatique à sa façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre de VentfroidFondatriceavatar


MessageSujet: Re: Amance Dhelène, l'amant du vide   Lun 8 Mai 2017 - 21:42
Si, cela répondait très bien, raison pour laquelle je ne comprenais pas pourquoi les carrières disponibles ne collaient pas et qu'il me fallait donc des précisions que je n'avais peut-être pas saisies vis-à-vis de la situation actuelle du personnage.
Les carrières doivent coller au métier et à l'activité du personnage, non pas à son caractère, qui ne peut se chiffrer. Les voies permettent simplement d'accorder des points et des capacités selon le métier du personnage joué ; du coup la voie qui correspond dans ton cas puisqu'il a bien repris le commerce familial, c'est celui du Commerçant.

Je te valide donc dès que je connais tes 4 premiers points choisis, rien à redire de plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Amance DhelèneBourgeoisavatar


MessageSujet: Re: Amance Dhelène, l'amant du vide   Lun 8 Mai 2017 - 21:48
C'est modifié :3 Désolé de toujours causer des questionnements pareils, c'est mon côté "n'en révèle pas trop" ^^' Et puis c'est un personnage un peu hybride dans l'idée je pense. Je n'ai toujours pas bien saisi pour les voies je crois, mais ce n'est pas bien grave :p

PS : pour la garçonnière, j'allais oublié, c'est juste une pointe d'ironie puisque c'était une maison familiale, et qu'il est maintenant seul, ce qui fait qu'il vit en "célibataire", et puis c'était cocasse avec l'autre sens du mot, qui désigne un endroit pour des rendez-vous galants, ce n'est pas là le cas, mais je voulais jouer sur le mot étant donné ce que j'ai dis de lui et de ses penchants, rien de plus :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gondemar RosalisMilicienavatar


MessageSujet: Re: Amance Dhelène, l'amant du vide   Sam 13 Mai 2017 - 6:45
Bienvenue (tardif) sur le forum. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amance DhelèneBourgeoisavatar


MessageSujet: Re: Amance Dhelène, l'amant du vide   Sam 13 Mai 2017 - 13:56
Merci beaucoup :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Amance Dhelène, l'amant du vide   
Revenir en haut Aller en bas
 
Amance Dhelène, l'amant du vide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» deux VIDE GRENIERS : les 21/09 et 5/10
» Grand vide grenier à venir
» palette vide pour refill
» recharge fap mufe pour palette vide ?
» Palette vide Mac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils royaux :: Présentations :: Fiches de personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: