Marbrume



Partagez | 
 

 Tancrède de Madrite - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tancrède de MadriteVicomteavatar


MessageSujet: Tancrède de Madrite - Terminé   Jeu 30 Mar 2017 - 14:10




Tancrède de Madrite




Identité



Nom : de Madrite
Prénom : Tancrède
Âge : 28 ans
Sexe : Masculin
Rang : Vicomte.
Carrière envisagée & tableau de départ avec les 4 PCs : Noble guerrier +2 int +2 for
Compétences et objets choisis :

Compétences :

Administration
Coriace
Fauconnerie
Intimidation

Armure :

Plastron en plates légères
Jambière de cuir
Gants en cuir usé

Armes :

Epée longue à une main
Bouclier en acier


Physique



Tancrède, tout comme les membres de sa famille, jouit d’une bonne constitution. Assez grand et bien construit, il a une musculature massive. Particulièrement fort il se dégage de lui une grande énergie et une endurance sans limite. Sa prestance naturelle est d’autant plus frappante quand il porte son armure. Toutefois, quand il n’est pas en tenue de combat, l'homme s’habille de manière très sobre compte tenu de son rang, n’aimant pas les couleurs voyantes et les bagatelles inutiles.
Sa démarche est un peu lourde mais décidé, il s’en dégage de la force et de l’énergie.

Ses cheveux sont toujours portés longs, retombant sur ses épaules ou en catogan. Brun, ils sont raides, indisciplinés et sans volume. Son visage est carré, son nez aquilin subissant la malchance d’une bosse glané lors d’un combat, seul ceux et celles qui pourront le fixer plus de quelques secondes s’en rendront compte. Ses lèvres fines et minces lui donnent une expression sérieuse et son regard sombre n’est jamais fuyant.

Une légende parmi ses gens raconte que son expression sévère ne s’adoucit que l'orsqu'il tente d’arriver à ses fins avec ses dames.
En réalité, Tancrède sourit facilement à ses hauts gradés, ses partenaires et aux membres du clergé en qui il a une totale confiance.

Personnalité



Talentueux et fin stratège, comme tout Madrite qui se respecte, faisant de lui un allié intéressant en période de conflits. Comme le faucon, animal fétiche de la famille, il est l’oeil et la griffe qui s’abat sur ses ennemis, entreprenant et impétueux.

Particulièrement vaillant et courageux au combat, il était de notoriété publique avant la fange que celui qui osait s’attaquer aux terres des Madrite devrait l’affronter en personne et survivre ou mourir sous sa lame.

Fidèle à la couronne et à ses hommes, Tancrède l’est tout autant au Duc aujourd’hui. Particulièrement protecteur envers les siens, proche de sa famille envers qui il fait montre de beaucoup d’empathie. S’il n’aime pas parler de lui, il est toutefois capable d’exprimer, certes un peu maladroitement, ses émotions. Avec ses ennemis il se montre par contre impitoyable et franchement cruel. L'homme est craint tout autant qu’il est respecté.

Droit, il est inflexible sauf avec les membres du clergé. En effet, il se laisse facilement manipuler par ses derniers, certains l’ont bien compris. Obnubilé par la mort prétendue de son grand frêre, persuadé de sentir encore sa présence, Tancrède pense que c’est sa foi inébranlable qui ramènera Audoin chez lui. Là, se trouve sa plus grande faiblesse, peut être la seule.

Cette fameuse foi, lui a valu le titre peu reluisant de “chien de la Trinité” par certains de ses détracteurs. Quoiqu’il en soi, elle permet de contenir les travers du noble, affecté plus que de raison par la mort de son père et de son frère.

Tancrède en est devenu un être parfois lunatique, parfois colérique. Malgré tout, il n’a jamais levé la main sur un seul de ses sujets et sait mener ses affaires comme on le lui a apprit. Il ne se déplace jamais pour affaire sans son diplomate. En effet il est avant un homme d’arme, une bénédiction sur un champ de bataille qui se monde parfois un peu trop maladroit et franc lorsqu’il s’agit de faire montre de courtoisie et il préfère éviter les soirées mondaines, bien qu’il sache s’y comporter décemment.

Tancrède est un homme très indépendant. Il se plaît à réfléchir seul à la manière de gérer son domaine, ses relations. Il lui arrive souvent de revenir sur ses positions, n’hésitant pas à se remettre en question s’il juge cela nécessaire. Intransigeant avec lui même, il attend aussi beaucoup des autres, Il peut ainsi tirer un trait sur une relation à la moindre erreur même si, avec l’arrivée de la fange, nécessité faisant, ce dernier a appris à se montrer plus conciliant.
Indépendant ne veut toutefois pas dire solitaire, le vicomte à su s’entourer d’amis et plus de longues dates et apprécie une bonne conversation.

Histoire personnelle



Fils d’Angelique et de Charles de Madrite. Sa mère était aussi douce et pieuse que son père était combatif et...grossier, mais l’amour qui les liaient tous les deux était sincère. D’ailleurs, aucune rumeur d’une quelconque amante ou amant n’a jamais couru dans les couloirs du château.

Angelique n’eut guère le temps de profiter de ses deux fils, Audoin et Tancrède, car elle mourut quelques années après la naissance de ces derniers, emportée par la maladie. La perte de cette femme affecta profondément Charles qui, dans sa tristesse, délaissa longtemps ses deux enfants, renforçant le lien puissant qui les unissait déjà.

L’enfance de Tancrède fut plutôt ordinaire, entre apprentissage rigoureux des règles de la bienséance et du commerce mais surtout, surtout l'entraînement militaire.
Tout comme son frère, il apprit à chérir les moments passé avec son père qui les initia et les perfectionna à l’art de la fauconnerie, comme le voulait la tradition familiale.

Quand les deux fils eurent quinze ans et dix sept ans, il quittèrent la sécurité relative de leurs domaines de plus en plus fréquemment, aidant leurs principaux fournisseurs d’épices contre les pirates et les soldats à la défense des frontières. L’une des batailles fut plus violentes, plus sanglante. Charles fut tué, Audoin porté disparu. La vengeance de Tancrède fut à la hauteur de sa peine et les hommes du baron et leurs alliés parviennent à repousser l'ennemi et découvrirent la cruauté dont était capable le fils à peine adultes de leur violent Seigneur.

Tancrède trouva secours et apaisement dans sa foi, profondément perturbé, se considérant injustement propulsé à son rang et inapte, à tort, à assumer la gérance de ses terres. Pour Tancrède, Audoin n’est pas mort, il en est convaincu. Officieusement, la maison fut dirigé par l’ancien chef des armées de Charles. Après plusieurs mois difficiles, le baron reprit du poil de la bête et se rapprocha doucement de l’homme qu’il est aujourd’hui.

Assisté du nouveau général de son armée et d’un maître commerçant, il entama la vague de grands changement qui s’imposait, à ses yeux, pour assurer la prospérité de ses terres. C’est dans cette même période qu’il accepta de prendre femme pour le bien de sa famille. Alice de Clairvallée fut donc l’épouse de Tancrède pendant deux courtes années, cette dernière mourant en couche sans lui avoir offert de fils. De leur union naquit Louise de Madrite. Jamais l'amour ne prit racine dans le couple comme il avait embellit la vie de ses parents, mais l'enfant fut le fruit, malgré tout, d'une sincère tendresse.

Les efforts et stratégies déployées ne furent pas suffisantes pour défendre la province Madritienne quand le fléau s'abattit, contre cette étrange menace qu’on nomma bientôt la fange. Non sans mal, Tancrède quitta les terres de ces ancêtres, trop tôt peut être, mais perdre des hommes pour ce qu’il savait perdu ne rimait à rien et il se savait posséder une dernière corde à son arc.

La fange, en plus d'emporter ses terres, réduit aussi à néant la lignée des De Castel, natif du duché. Tancrède perdant ainsi un sulfureux cousin, le châtelain Louis de Castel et sa famille. Mais de cette éradication l'homme à bien saisit tout le potentiel. Des ruines certes, mais de terres qui lui reviennent de droit ainsi qu'une richesse honorable, des contacts et un embryon d'influence dont il saura tirer partit.

Retranché à Marbrume, l’homme, ses plus fidèles servants, sa famille et ses combattants survivent, comme bien d’autres. Si certains semble étrangement se satisfaire de cette situation, ce n’est pas le cas de Tancrède et de son cousin, qui ne souhaitent que se libérer de cette dépendance bien trop grande vis à vis au Duc, de cette proximité écrasante. Le vicomte à bien conscience que s’il souhaite reconquérir ce qui lui appartient, loin dans le Morguestanc, il lui faut s’allier, aider d’autres avant lui à regagner leurs terres. Petit à petit, avec patience. Quand ce jour sera arrivé il sera temps de consolider les alliances et d'occire les traîtres. Quoi de mieux, pour commencer, que de s’approprier ce dont tout le monde à le plus besoin, de faire fleurir les commerces qu’il possédait déjà sur Marbrume ? Toute son attention est tourné dorénavant vers le commerce. Le Port, ses pêcheurs et ses poissonneries et la guerre, toujours. Hors de question de se reposer sur ses lauriers alors que dehors, le fléau sévit et que le combat les attend quotidiennement.

Histoire de la maison Madrite



La maison Madrite est une des plus anciennes familles. Son histoire se lie ou c’est lié à celle des principales maisons nobles au cours du temps. Deux chevaliers ont eu une importance capitale, deux frères, Gauthier et Hussein, qui s’illustrèrent par leurs fait d'armes.

Un ouvrage, “Le regard des deux Lions” racontant leurs exploits est gardé dans la bibliothèque personnelle de Tancrède.
Gauthier reçu le titre de vicomte et Hussein devint le Capitaine de la garde royale. La maison est resté fidèle à la royauté depuis sa naissance, au Duc avec plus de réticences aujourd’hui. Nombres de chevaliers ont été fournis au pouvoir, le nom de certain est encore évoqué aujourd’hui pour leurs bravoures.

La maison Madrite, sorti plus forte de cet événement, absorba celle des Sarad en 1154, de cette union se développa les affaires et la volonté d’un corps diplomatique. Ce ne fut pas sans mal, ces derniers se heurtant à des nombreux opposants, au sein même de la maison, ayant du mal à se détacher de l’image brutale qui colle à la peau de cette famille fière et agressives. Un travail constant pour le Vicomte.

Tancrède de Madrite, veuf et héritier légitime mène aujourd’hui la barque des miettes de ce qui fut son monde, florissant et guerrier. L’idée de marier Louise à un fils du Duc germe dans l’esprit du noble, voyant là une opportunité à saisir, s’attirer le regard et les faveurs du Duc semble un objectif hors d’atteinte, mais qu’il ne peut se résoudre à exclure. Tout comme celui, plus pressant de trouver une nouvelle épouse et d'engendrer un hériter mâle.

Autrefois proche des océans, c’est en se mêlant des affaires maritime que les Madrite ont maintenu leur santé financière et qu’ils la maintiendrons avec l’arrivée de la Fange. Commerçant habillement dans et hors Marbrume. Malgré tout rien ne changera l’essence de la famille, la combativité qui coule dans leurs sangs.

Blason de Madrite




Famille



Fille de Tancrède, Louise de Madrite, 8 ans:
 


Arnaud de Madrite, 41 ans, cousin germain:
 

Soi réel




Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? Toujours
Comment avez-vous trouvé le forum ? Je suis déjà là o/


Marbrume soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif




Dernière édition par Tancrède de Madrite le Ven 31 Mar 2017 - 20:50, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydonnie d'AlgrangeMilicienneavatar


MessageSujet: Re: Tancrède de Madrite - Terminé   Jeu 30 Mar 2017 - 17:49
Rebienvenue parmi nous =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr d'AuvrayBanneretavatar


MessageSujet: Re: Tancrède de Madrite - Terminé   Jeu 30 Mar 2017 - 19:02
Rebienvenue parmi nous Very Happy

Un Vicomte ? Voilà qui n'est pas courant. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denea AlberickHerboristeavatar


MessageSujet: Re: Tancrède de Madrite - Terminé   Ven 31 Mar 2017 - 20:53
Hey Tancrède !

Re-Bienvenue ♥️

Bon j'ai été dissipée, mais finalement toutes les modifications ont été faites. Je suis donc ravie de valider ton Vicomte d'au delà du Duché

Tu connais la maison ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tancrède de Madrite - Terminé   
Revenir en haut Aller en bas
 
Tancrède de Madrite - Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Suspicion de diabète... c'est pas terminé !
» Logan / James Howlett / Wolverine (Terminée)
» Pacioretty : Saison terminée
» Contrat de travail à durée indéterminée à temps complet (modele)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils royaux :: Présentations :: Fiches de personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: