Marbrume



Partagez | 
 

 Senekis (edit: au bon lait de brebis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SenekisBannieavatar


MessageSujet: Senekis (edit: au bon lait de brebis)   Mar 28 Mar 2017 - 22:28




Senekis




Identité



Nom :
Prénom : Senekis
Âge : La quarantaine bien tassée
Sexe : Femelle
Rang : Bannie, se prétend Oracle
Carrière envisagée & tableau de départ avec les 4 PCs : Carrière du Traqueur ( +1 Attaque, +1 Parade, +1 Tir, +1 Initiative)
Compétences : Piégeage, Tir à déclenchement rapide, Divination, Contortionnisme
Compétences et objets choisis : Lance artisanale, épaisse cape de voyage, filet de pêche, billes de verre.


Physique



Il y a avant et après le bannissement. Enfin, il y a évidemment des choses qui ne changent pas. Comme sa tête de furet et l’odeur rance qu’elle balade partout, tout le temps. Pour la tête de furet, c’est juste ses yeux enfoncés dans leurs orbites qui roulent comme si elle était attaquée par un Fangeux en permanence.
C’est sûr que passé la trentaine, quand on a passé sa vie à se faire passer dessus et rouler sur les autres, il y a des dommages collatéraux. A finir par une maladie chopée dans ces même circonstances, qui suit la petite dame depuis quelques années déjà. La syphilis de son charmant nom, suit aux nombreux autres désagréments de la vie volage qu’entretenait très activement Senekis officiellement avant son bannissement. Après tout, ce qui se passe dans les marais reste dans les marais. Mais bien évidemment, Senekis se fait plus au contact animal qu’au contact humain, surtout un contact banni. les bannis ayant une fâcheuse tendance à mourir précocement - mais n’est ce pas le cas de tout le monde ici ? - traîner autour de fangeux en gestation est une idée moins plaisante que s’asseoir cul nu sur des orties, et encore.
Ensuite, les bannis eux même ne souhaitaient, souhaitent et ne souhaiteront rarement la présence de la traqueuse, car si elle procure son gibier contre une autre de ses demandes farfelues, sa vue dérange au moins tout autant que son odeur.
Pourtant, à part ses cernes creusés et les pattes d’oie qui les encadrent, sa peau tannée et crasseuse et les cicatrices que les griffes d’un fangeux ont laissé sur sa tempe, Senekis n’a rien de plus qu’une femme mûre du peuple ayant vécu quelques coups durs. Elle même du être belle par le passé, ses cheveux sont clairs une fois débarrassés des brindilles, de la poussière et du reste , ses yeux sont clairs et vivaces. Un peu trop même, son regard en devient assez intrusif quand il réussit à se fixer sur quelque chose.
Non, le problème revient encore à la maladie, qui ronge Senekis physiquement en dans une moindre mesure, mentalement. Ce n’est pas un problème d’être gâté, ni d’avoir la syphilis. L’un est commun parmi les bannis, l’autre est commun chez les mortels. Non mais les plaques de peau dégénérées qui enrobent Senekis ont tendance à faire écho à la décomposition monstrueuse propre aux fangeux. On dit maintenant fangeux, mais c’était bien avant le Fléau aux simples cadavres qu’on la comparait. Senekis rêve parfois de tester sa ressemblance avec lesdits intrus, mais l’expérience s’est révélée plus d’une fois délicate.
Toujours est-il que si l’infection brûle Senekis de fond en comble, ses muscles et ses capacités certes altérés, n’ont toujours pas fondus. les crampes la prennent plus souvent, mais la paranoïa la dote de réflexes affutés accompagnés par ses cousins, tremblements nerveux et violentes réactions. Il vaudrait donc mieux ne pas surprendre la bête sous risque de se faire harponner, au pire.
Senekis est élégante. Usée, plantée, mais se bichonne. Son tisserand de père lui a donné le goût des couleurs et des bonnes matières, et sa mère gueuse la manière de les travailler. Les marécages de l’Obliance lui procurent sans peine le cuir qui constitue sa seule armure, et gratuitement. Evidemment, il n’en va pas de même avec les pigments, la seule teinte du paysage, du ciel, des gens et des animaux restant inlassablement le brun de la terre battue et gluante. N’empêche qu’elle passe pas incognito dans ce bourbier, engoncée dans une mante minéral et ses bijoux des mêmes coloris bleuâtres qui font l’apanage de la vieille pie, oiseau de malheur pour les intimes.

Personnalité



La dame n’a plus toute sa tête soit. Le bannissement aide pas, mais au moins, on lui fout la paix.
L’arrivée des fangeux n’a pas bien bousculé son credo : survivre au jour le jour est toujours d’actualité, ses expériences ésotériques se sont même multipliées. A s’inventer des aventures rocambolesques, reprises des frasques de jeunesse des jumeaux, sa passion enfiévrée se tourne vers les augures, cause indirecte de son bannissement.
Ses abords valent la causerie qu’on en tire : sous sa dégaine théâtrale s’entassent pelle-mêle imaginaire fantasque, idéologie mystique et pessimisme rodé aux coups du hasard.
Le parlé qu’elle dégoise se goupille à la mine nerveuse qu’elle se trimballe, inquiétée par les fangeux comme elle l’est. Le moindre sujet qu’elle aborde dérive invariablement, perdant quiconque au fil de la conversation. Désordonnée en tout temps, elle saute impulsivement du coq à l’âne, suivant le cours distrait de ses pensées.
C’est pas que les humeurs lunatiques la rendent invivable, mais passer d’une crise d’hystérie aux imprécations blasphématoires font plus l’effet d’une vieille folle excentrique à ses rares connaissances au marécages. Elle n’est pas très visitée cela dit, à part peut être par les korrigans, banshee et êtres plus ou moins associés au petit monde de la gadoue et de l’humus. Autrement dit, la seule réalité que Senekis s’impose est celle de son environnement.
Ses dispositions d’oracle ne datent pas de son bannissement, mais sont devenus essentielles dans son quotidien crasseux et sauvage : les billes de verres qu’elle transporte en sont le seul trésor monnayable, et Senekis veille farouchement sur elles. Sombre science ou magie ? Ses prédictions souvent retorses concernent tout et rien, et Senekis ne prend décidément pas le temps de les vérifier ; elle y croit pourtant dur comme fer. Artisane de nature et bannie de statut forme un bien joli combo qui conjugue débrouillardise et curiosité, avec une pointe d’agressivité qui n’a rien à envier aux bourrins de la milice. Et par prolongement, cleptomane sur les bords, et toujours aussi irresponsable qu’une donzelle.

Histoire



Née fille d’une tanneuse de Sombrebois et d’un tisserand du Labourg à Marbrume, Senekis aurait fini précocemment la tête entre deux rochers si elle n’avait été accompagnée d’un frère jumeau. Kazkis et Senekis donc, les rejetons de la lie des artisans, grandirent entre la puanteur des peaux de bêtes et la senteur pas plus enviable des pigments macérés. Sauf que les deux gamins avaient débarqués en plein dedans, c’était que le juste ordre des choses qu’ils y vivent et fatalement, qu’ils y crèvent. L’emphase, les jumeaux s’entendaient comme pieds. Là où un allait l’autre suivait, et ça valait pour tout ce qu’ils entreprenaient. Forcément, les conneries y passaient aussi. Le jeu de la copie conforme s’étendit même jusqu’à la puberté. Les problèmes commençant jamais trop tôt chez la populace, le duo roublard ajouta à son palmarès de règlement de compte quelques mutilages de mauvaises langues relayant rumeurs de l’inceste que leur manège inspirait à certains. Sauf que leurs derches aigris avaient pas signé pour un doublon, alors les deux « schlingueurs », comme on les surnommait gracieusement dans le quartier, furent mit la main à la pâte. Ou au cuir et à la cuve. Mais c’est que les bougres étaient plein de ressources, et ils se purent se vanter d’un nombre minimal de taloches à leur actif. Faut dire que la Fange, elle arrivait bien après, ils avaient une vie promise à l’ordinaire et louable quotidien au Labourg, le commerce marchait bien, Senex et Kaz s’étaient même fiancés - pas entre eux à la plus grande déception des patronnes de la zone- mais..la famille quoi. Les jumeaux n’étaient pas les seuls qui avaient grandis, et à vingt ans de vie commune passées, le mariage de leurs géniteurs n’en avait plus que le nom depuis longtemps. Pas assez fous pour rompre l’union pécuniaire de leur labeur, le couple avait été suffisamment envenimeux pour se libérer de celle accordée par la Trinité. Le devoir conjugal mis de côté, l’un comme l’autre ne s’adressait plus que des échanges dédaigneux ou des pots de terre. Fatalement, c’était pas le Fléau qui avait éclaté leur maisonnée non, c’était un amas de cellules se reproduisant à une vitesse folle, aussi appelée pour l’occasion bâtard. Enfin dans les faits, vu le mariage à vau-l’eau, c’était la matriarche qui avait pas apprécié. Du tout. Alors, cocue et hargneuse, elle avait tapé un scandale, prit sa fille sous le bras et s’en était retournée dans sa campagne. Bien sûr, ça a pas plu, ni aux jumeaux, ni au quartier d’ailleurs. Et pendant que l’activité famille à Marbrume périclitait faute de bras et de réputation, Senekis se morfondait à Sombrebois, tenaillée par l’acariâtre bonne femme, qui essayait de recoller les morceaux en remontant un son de commerce et recherchant un nouveau parti pour sa donzelle. Evidemment, ce n’était pas gagné l’un comme pour l’autre : bradant le fruit de leur travail, la matronne encore énergique eu la brillante idée de faire de même avec sa descendance. Cette dernière eu la chance d’échapper aux manigances de la mégère en retrouvant ses habitudes de pugilat en même temps que ses frasques de fille facile, éliminant l’option acceptable pour tout prétendant. Seul son seigneur était en mesure de la conduire à son hyménée de force, et celui-ci était de toute façon trop occupé à gérer son domaine en même temps que les miches de ses proies, une double-voie qu’il enseignait de toute évidence à son héritier, le désormais torridement celèbre Hector de Sombrebois.
Les jours devinrent semaines, les mois longs et les jeunes matures. Evidemment pas Senekis, elle faisait partie de la classe des cons sur pattes, et jouissait donc de l’immortelle réputation de vénale succube. Si les traits qu’on lui prêtait persisteraient jusqu’à sa mort, ceux de sa génitrice décrépie se détendaient à vu d’oeil, et personne ne s’étonna qu’on la retrouva clamsée sur ses peaux, le principal questionnement étant ce qui attirait le plus les mouches.
La nymphette qui avait pris du muscle dans ses activités éhontées et de plus en plus acrobatiques se tira sans attendre, emportant le cuir de sa défunte mère en guise d’héritage. En décembre 1154 on peut la retrouver à faire la serveuse au Manchot Mal Macqué, où elle tapine sans vergogne et accessoirement, remue ciel et terre pour retrouver son frangin.
Kazkis avait clamsé, les côtes brisées net par l’essieu d’une charrette embourbée que le malheureux essayait de dégager. La carriole s’était si bien dégagée qu’elle avait glissé le long du chemin boueux, entraînant le gueux dans sa chute. La chariotte finit sa route emboutissant le mur d’une bicoque et du même coup, la poitrine du pauvre hère.
La fatalité voulant la débarrasser de tout scrupule, elle fait l’heureuse rencontre quelques semaines plus tard d’une amie qui lui deviendra chère, au point de l’accompagner hors de Marbrume plusieurs années plus tard. En attendant, Senekis se coltina une syphilis latente, ce qui ne l’empêcha pas de déraisonner le reste de sa vie de personne lucide, et accessoirement de Marbrumienne. Depuis bien longtemps elle s’amusait à se prétendre astrologue ou devineresse, cumulant billes de verres plates et cornes de bouc dans sa besace. Elle alla cette fois jusqu’à acheter un bois de cerf en contrebande, s’exposant à son premier avertissement de la milice, en 1156. La syphilis progressait, de même que son audace : sous couvert de prière aux Trois, Senekis scella son destin en dérobant une magnifique lame ondulée, accessoirement une offrande sur l’autel de Rikni. Les derniers mois qu’elle passa à Marbrume furent au fond d’un cachot, sous les chefs d’accusation très sévères qu’étaient le boniment, blasphème, vol du Clergé, profanation de la Trinité, détention illégale de reliques religieuses, délit de fuite et agression sur un prévôt d’autorité publique. Sa tête ne tomba pas, non pas parce qu’on l’avait pris en sympathie, mais tous étaient d’accord pour la dire folle d’esprit. De tels actes n’avaient pas été commis depuis des années, et la surprise et le scandale passés, on l’oublia naturellement à croupir.
L’arrivée du Fléau, et les esprits tourmentés et échauffés qui en découlaient, précipitèrent la création de la milice : sitôt celle-ci mise en place, ainsi que les nouvelles sentences à qui contrevenait à l’ordre de Marbrume, on se rappela de l’existence d’un certain bagne. La suite est limpide, elle et ses congénères furent fiévreusement envoyés du trou à rat où l’on agonisait aux marais puants où l’on crevait la bouche ouverte. Les premiers bannis passèrent de la peste au choléra fangeux, et Senekis eu quant à elle droit au petit bonus camouflage d’une nouvelle phase de syphilis.






Soi réel




Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? Toujours
Comment avez-vous trouvé le forum ? (Topsites, bouche à oreille...) DC de Talya
Vos dernières impressions ? Moh, vous exagérez.
Des questions ou des suggestions ? Un truc assez concis mais j’y reviendrais plus concrètement un jour.



Marbrume soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif






Dernière édition par Senekis le Mer 12 Avr 2017 - 18:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydonnie d'AlgrangeMilicienneavatar


MessageSujet: Re: Senekis (edit: au bon lait de brebis)   Mar 28 Mar 2017 - 22:30
Encore bienvenue parmi nous ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector de SombreboisBaronavatar


MessageSujet: Re: Senekis (edit: au bon lait de brebis)   Mar 28 Mar 2017 - 22:36
Bienvenue, chère compatriote Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marbrume.forumrpg.org/t235-hector-francois-de-sombrebois-
Victor de RougelacComteavatar


MessageSujet: Re: Senekis (edit: au bon lait de brebis)   Mar 28 Mar 2017 - 23:45
Re bienvenue Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr d'AuvrayBanneretavatar


MessageSujet: Re: Senekis (edit: au bon lait de brebis)   Mer 29 Mar 2017 - 5:11
Rebienvenue et bon courage pour la fin de la fiche. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric de BeauharnaisHéritieravatar


MessageSujet: Re: Senekis (edit: au bon lait de brebis)   Mer 29 Mar 2017 - 7:03
Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse CoutrierCouturièreavatar


MessageSujet: Re: Senekis (edit: au bon lait de brebis)   Jeu 30 Mar 2017 - 11:26
Re-Bienvenue !
Il a l'air sympa ton DC ! Bon écriturage ! : p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SenekisBannieavatar


MessageSujet: Re: Senekis (edit: au bon lait de brebis)   Mer 12 Avr 2017 - 11:23
Fiche terminée pour l'instant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morion de VentfroidComte - Administrateuravatar


MessageSujet: Re: Senekis (edit: au bon lait de brebis)   Mer 12 Avr 2017 - 17:06
Alors, je m'apprêtais à valider ta fiche... Et puis j'ai vu qu'il manquait les 4 compétences de départ. Tu pourrais les rajouter ? Rien à redire au reste, cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SenekisBannieavatar


MessageSujet: Re: Senekis (edit: au bon lait de brebis)   Mer 12 Avr 2017 - 18:14
Stupide bourde corrigée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morion de VentfroidComte - Administrateuravatar


MessageSujet: Re: Senekis (edit: au bon lait de brebis)   Mer 12 Avr 2017 - 18:26
Bon, vu que tout est en ordre, re-bienvenue parmi nous, et bon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Senekis (edit: au bon lait de brebis)   
Revenir en haut Aller en bas
 
Senekis (edit: au bon lait de brebis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trouver du lait d'autres animaux que la vache....
» Yaourts au chèvre
» Quel yaourt donner ?
» Lait de brebis, chèvre, amande ???
» Vitamine K, lait de brebis "maternisé" ... ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils royaux :: Présentations :: Fiches de personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: