Marbrume



Partagez | 
 

 Ascelin Grisregard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ascelin GrisregardDomestiqueavatar


MessageSujet: Ascelin Grisregard   Sam 18 Mar 2017 - 0:11




Ascelin Grisregard




Identité



Nom : Grisregard
Prénom : Ascelin
ge : 42 ans
Sexe : Masculin
Rang : Domestique

Carrière envisagée & tableau de départ avec les 4 PCs :

Carrière du domestique
HAB +2, INT + 1, +5 PV

Compétences et objets choisis :

Compétences :
- Alphabétisation
- Enseignement
- Étiquette
- Sens du détail

Physique



Ascelin est un homme âgé d’une quarantaine d’années, robuste et de haute stature. Le visage marqué par les nuits sans sommeil, il arbore une barbe négligée. Les poils sont frisottants et en pagaille, dissimulant une large balafre hideuse gagnée dans quelque duel. Ses yeux gris cendrés lui valent de temps à autre l’intérêt de quelques représentantes de la gente féminine, mais c’est à Isabel, son épouse, qu’ils plaisent le plus. Son nez prononcé, grossier, au dessus d’une grande bouche bien dessinée mais qui ne sourit que trop rarement, accentue quant à lui la sévérité déjà bien présente de son visage.

Il porte des habits très simples, rustiques mais jamais déchirés ou en loques. Ses vieilles chemises de lin grossièrement rafistolées, ses tuniques délavées et ses pantalons de toile effilochés témoignent de longues années de dure labeur, mais aussi de temps plus florissants.

Personnalité



Ascelin est un homme simple, aux ambitions mesurées. Sa délicatesse, sa bienveillance et sa serviabilité, qui constituent ses principales qualités, enveloppent une sensibilité prononcée, un enthousiasme contenu, une élégance du coeur, une grande exigence aussi, pour lui et pour les autres. Et il met un point d’honneur à transmettre cette exigence à ses cadets.

Il aime enseigner, transmettre, partager. Les heures qu’il passe sur le dos des domestiques encore insouciants lui paraissent être les meilleures de la journée. Il trouve plaisir à leur offrir chaque jour des connaissances nouvelles, que ce soit dans l’art du savoir-vivre, de la discipline, de la discrétion et même dans celui du mensonge par omission. Et plus que tout, il aime la vie. Ses attentes : des jours plus heureux, au cours desquels il pourra profiter de son épouse et de la tranquillité.

Poussé par la nécessité de nourrir sa famille, il ne s’accorde du repos ou de la détente qu’après avoir accompli tout ce qu’il a à faire. Son grand sens des responsabilités créé de temps à autre une forte tension. Il donne alors l’impression de n’être jamais satisfait de son travail ou de celui des autres domestiques. Cela le rend difficile à vivre.

Histoire



Je suis né au royaume de Langres, plus précisément à Marbrume. Ma famille et moi étions de pauvres gens sans le sou, des nécessiteux. Mon père chérissait chaque sou, au point d’en assurer la gestion exclusive. Ma mère s’occupait quant à la elle des enfants et de la maison. Elle en a sacrément bavé. Comme une très large majorité de femmes de la caste des “je meurs de faim”, elle a eu de nombreux enfants. Je suis le cinquième d’une fratrie de neuf marmots. Trois sont morts de la famine avant d’atteindre leur deuxième année, un a été emporté par la maladie et un autre a disparu du jour au lendemain, sans jamais redonner signe de vie. Il ne reste plus que mes deux petits frères et moi. Eon est aujourd’hui un brillant et talentueux forgeron. Clotaire quant à lui vend des bottes sur les marchés de Marbrume, vantant la qualité de leur cuir à qui veut bien l’entendre. Moi, j’ai commencé à travailler à l’âge de neuf ans auprès des “priviligiés”.

Je suis entré au service d’une famille noble comme domestique. J’ai travaillé très dur pour apprendre les rudiments du métier. Avant cela, les bonnes manières, le parler des seigneurs et leur souci inaltérable de la propreté m’étaient aussi inconnus que le goût sucré de leurs tartelettes aux fruits. Ni sourire, ni remerciement de leur part, mais au bout du compte, du sommeil dans des draps propres, des meubles sans poussière et la satisfaction presque coutumière de ne pas avoir besoin de lever ses fesses rondelettes pour se faire servir le rôti. Être né dans l’opulence avait quelques avantages auxquels je ne goûterai sans doute jamais. Contrairement à eux, je travaillais de l’aube à jusqu’au bout de la nuit, puis j’allais dormir. Ce temps pour me reposer, c’était le seul donc je disposais pour moi-même. Et encore, si on me l’accordait, c’était pour que je puisse faire mon travail le lendemain sans m’évanouir d’épuisement.

J’avais tout juste dix-sept ans lorsque j’ai rencontré ma femme pour la première fois, dans l’une des quelques cuisines de la demeure. Un oiseau rare. Isabel était plutôt sévère, intelligente et froide, mais sa beauté n’avait nul égal parmi la foule des autres servantes. C’était un petit bout de femme à l’âme de fer, que l’on ne pouvait ni ignorer, ni oublier. Au domaine, elle se faisait souvent courtiser par des hommes parfois bien plus riches qu’elle et pourtant, elle m’avait choisi moi. J’en ai toujours été très fier et très heureux. De notre union sont nés six beaux enfants ; à ma plus grande satisfaction, Hugon, Raimbaut, Hermine, Eudes, Adelaïde et Etienne ont hérité des beaux yeux verts de leur mère, et jamais je ne leur ai vu le regard triste. Tout du moins, jusqu’à ce que leur mère tombe malade, comme ça, sans aucun signe avant-coureur.

Malgré moi, j’ai dû renoncer à ma place. Je me suis occupé d’Isabel chaque jour ou presque. Nos maigres économies ont fondu comme neige au soleil. Après la guérison de mon épouse, je devais beaucoup d’argent. Mes enfants mouraient de faim et je n’avais plus d’animaux, pas même des poules. Alors je me suis mis à la recherche d’un nouveau travail. J'ai d'abord travaillé comme crieur public, puis bagotier, bûcheron, et enfin cuisinier, avant d'entrer au service de la famille de Rombley. Cette famille noble avait la petite particularité d’offrir à son personnel une éducation minimale. Chez eux, on ne s’improvise pas domestique.

Mon guide fut Hector, le plus ancien serviteur de la demeure. Il me repéra très vite parmi les autres car, prétendait-il, j’avais plutôt bonne allure. A ses côtés, j’appris le beau langage, la lecture, le calcul et je devins capable de servir mes maîtres de manière irréprochable. De toute façon, si je commettais le moindre écart, Hector me reprenait durement, allant parfois jusqu’à me frapper avec ce qu’il avait sous la main. Au cours des années, je passais des écuries aux cuisines, puis des cuisines à la salle à manger. C’était un immense honneur pour moi de franchir ainsi les obstacles qui me rapprochaient un peu plus de la plus haute responsabilité accordée à un domestique : le service particulier.
C'est ainsi qu'une décennie plus tard, j'ai repris les fonctions d'Hector. C'était à moi désormais d'enseigner aux nouvelles recrues l'art compliqué du service, de leur apprendre le beau langage, de les réprimander lorsqu'ils commettaient des erreurs. Je connaissais tout de mon métier et grâce aux rétributions que je percevais, ma famille et moi ne vivions plus dans le besoin.

Mais un matin de l'année 1164, le baron mourut. Tué par un fangeux, dit-on.
Immédiatement après sa mort, la famille de Rombley sombra. Faute de finances, les domestiques furent renvoyés un à un, tous sans exception. Moi y compris.

Je ne suis pas responsable de mon état, j'en ai bien conscience, mais mon avenir est incertain.

Soi réel




Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? Je soussigné Monsieur Ascelin Grisregard, né aux temps sombres à Marbrume et demeurant toujours à Marbrume, atteste sur l'honneur avoir 18 ans. J'ai connaissance des sanctions pénales encourues par l'auteur d'une fausse déclaration. La corde je crois.
Comment avez-vous trouvé le forum ? Partenariats et bouche-à-oreille !
Vos premières impressions ? Ce forum est complet, sa communauté accueillante, je suis bien partie pour me plaire ici !
Des questions ou des suggestions ? Aucune...pour le moment. A part peut-être : hein que ma présentation elle pue le fangeux ? °^°



Marbrume soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morion de VentfroidComte - Administrateuravatar


MessageSujet: Re: Ascelin Grisregard   Sam 18 Mar 2017 - 0:48
Bon, maintenant, tu vas déstresser, et aller jouer. Elle est très bien cette fiche, donc tu es validée, et je te souhaite bon jeu parmi nous. :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse CoutrierCouturièreavatar


MessageSujet: Re: Ascelin Grisregard   Sam 18 Mar 2017 - 5:17
Enfin ! Tu as posté ta fiche ! Razz
Tu as une jolie petite plume, c'est très plaisant à lire !
Amuses-toi bien sur Marbrume !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr d'AuvrayBanneretavatar


MessageSujet: Re: Ascelin Grisregard   Sam 18 Mar 2017 - 9:08
Une fiche comme je les aime perso, j'adore, encore bienvenue. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydonnie d'AlgrangeMilicienneavatar


MessageSujet: Re: Ascelin Grisregard   Sam 18 Mar 2017 - 9:58
Encore bienvenue et félicitation pour ta validation ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix l'EspiègleEnfant perduavatar


MessageSujet: Re: Ascelin Grisregard   Sam 18 Mar 2017 - 12:12
Bienvenu !!

Magnifique personnage Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphin ChantebrumeMilicienavatar


MessageSujet: Re: Ascelin Grisregard   Sam 18 Mar 2017 - 13:30
Ça aura pas été pour rien, superbe fiche bravo à toi elle est parfaite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ascelin Grisregard   
Revenir en haut Aller en bas
 
Ascelin Grisregard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils royaux :: Présentations :: Fiches de personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: