Marbrume



Partagez | 
 

 Maïa au Loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maïa au LoupGuérisseuravatar


MessageSujet: Maïa au Loup   Lun 13 Mar 2017 - 22:34




Maïa au Loup




Identité



Nom : Son nom s'est perdu depuis longtemps, elle est désormais surnommée Maïa au Loup
Prénom : Maïa
Âge : 20 ans
Sexe : Femme
Rang : Apprentie guérisseuse
Carrière envisagée & tableau de départ avec les 4 PCs : Carrière de guérisseuse, se spécialisera dans les soins aux animaux
2 PC intelligence
1 PC charisme
1 PC habileté
Compétences et objets choisis :
- Connaissance végétale
- Soins des animaux
- Empathie animale
- Fabrication de potions

Armes : une dague et une dague de jet
Capuchon en cuir, gants en cuir usé


Physique




Maïa est une jeune fille qui porte son caractère sur sa personne. Son visage est avenant, doux, aimable. Il est encadré par une masse importante de longs cheveux blonds. Ses yeux gris portent un regard bienveillant sur le monde, tantôt un peu distrait, tantôt pétillant de vie. Assez grande, Maïa possède un corps tout en courbes. Les privations passées ne lui auront pas fait perdre totalement la rondeur de son visage.
Sa façon de s'habiller est tout à fait commune et ne dénote en rien. Elle est vêtue d'une tunique que n'importe quelle femme du peuple pourrait porter, aux couleurs un peu délavées et ayant déjà subit plusieurs rapiéçages. Elle emporte partout avec elle une besace de cuir contenant le matériel de base pour les soins d'urgence.
Ce qui la rend surtout reconnaissable, hormis sa crinière blonde, c'est donc sa besace de guérisseuse et son chien-loup toujours sur ses talons.


Personnalité



Maïa est une jeune fille très douce et toujours de bonne humeur. Les difficultés de la vie ne semblent pas l'affecter outre mesure et Maïa possède la formidable capacité d'accepter et de relativiser à peu près tout. Le monde est resté pour elle, qui ne l'a finalement pas beaucoup vu, une formidable source de découvertes. Très curieuse, elle s'émerveille de tout et est toujours partante pour apprendre de nouvelles choses. Son manque d'éducation lui a peut-être laissé un petit complexe d'infériorité. Elle admire les dames nobles pour leur culture, leur raffinement, leur élégance. Même si elle ne le dit pas, elle aimerait un jour gagner assez d'argent pour vivre de l'autre côté de l'enceinte, dans les quartiers bourgeois. Il lui arrive de profiter d'une journée de répit pour entrer en ville et flâner dans les beaux quartiers en se faisant discrète, pour admirer tout ce qui lui est inaccessible.

Si Maïa admire le brillant de la société bourgeoise, elle se sent parfaitement à l'aise dans les Faubourgs. Elle en connaît la géographie par coeur à force de les parcourir en tout sens et connaît bien les habitants de son quartier. Elle porte une affection particulière à ce monde rempli de gens qui n'ont pas été épargnés par la vie, un peu rudes, un peu rustres. Les enfants qui mendient ou volent la connaissent bien et l'apprécient, autant pour les soins occasionnels qu'elle leur donne que par les histoires qu'elle leur raconte. Ce n'est pas tant quitter les Faubourgs pour intégrer la société bourgeoise qu'elle désire, mais, de façon un peu utopiste, amener la douceur de vivre bourgeoise à ces gens qui ne peuvent qu'en rêver de loin. Maïa possède un sens aigu de la morale et de la justice, qui peut sembler parfois fantaisiste tant elle s'est construit le sien propre, toujours avec cette naïveté qui la caractérise.

Concernant la religion, Maïa croit à la Trinité sans pour autant être très pieuse. Elle n'y pense pas beaucoup et prie seulement dans les instants critiques de sa vie. Elle participe aux fêtes et fait parfois quelques offrandes, mais elle est loin d'être dévote. Sa famille ne lui a pas donné de conscience religieuse aiguë, ils n'avaient pas de temps pour ça : la fabrication d'un fromage ou la participation aux récoltes permettent de survivre plus sûrement qu'une prière.

Dans son rapport aux autres, Maïa est très ouverte. Elle considère qu'il y a du bon dans chacun, que tout le monde possède un savoir particulier. Elle part du principe que tout le monde est dans cet état d'esprit et cela l'a menée à pas mal de déconvenues. Elle se lie facilement, surtout avec les enfants et les animaux. Ce sont généralement des êtres simples qui n'ont pas le caractère parfois retors de certains adultes. Finalement, il n'y a que les personnes ouvertement effrayantes et les prostituées que Maïa évite. N'ayant guère un bon souvenir de son passage éclair dans une maison close, Maïa évite ce type de personne. Elle ne tient pas en très haute estime les tenanciers de bordel. Les prostituées en elles-mêmes ne la dérange pas (c'est rarement un choix de carrière...) mais elle limite autant que possible ses rapports avec elles.

Si Maïa a le contact facile, son métier se fait plutôt dans la solitude et elle a rarement l'occasion de parler véritablement avec quelqu'un. De ce fait, elle a développé une tendance marquée à parler toute seule. Elle raconte des histoires, inventées ou entendues, aux chiens, aux vaches, aux chevaux qu'elle soigne. Roda est sa principale auditrice, et parfois les enfants des rues ont également droit à des histoires. Maïa s'est déjà demandé si elle pourrait devenir conteuse, mais cela relève surtout du rêve inaccessible.

Histoire



Maïa est née à la fin de l’hiver 1145, dans une petite ferme des alentours de Marbrume. Elle était la cinquième d’une fratrie de sept enfants, dont seulement trois ont dépassé l’âge de deux ans : son grand frère, l’aîné de la fratrie, la cadette, et elle-même. La vie à la ferme était rude. Installés sur un bout de terre fatiguée, leur production servait tout juste à nourrir la famille et payer les divers impôts. Ayant dû participer aux travaux de la ferme sitôt qu’elle eut appris à se tenir sur ses deux jambes, Maïa connaît parfaitement les divers taches que l’on accomplit dans les fermes. Elle sait surtout s’occuper des animaux, reconnaître les plantes comestibles, fabriquer des vêtements et s’occuper d’enfants, ayant eu à gérer les deux enfants nés après elle, cinq et six ans plus tard. La sixième mourut au bout de quelques mois. La mère était d'un âge plutôt avancé et ne pensait pas que cela lui arriverait de nouveau après Maïa. Finalement, cela lui arriva une septième fois. La petite fille, contre toute attente, survécut.

Cette vie sans aventure a été la sienne jusqu’à ses dix ans. L’hiver 1155 a été particulièrement rude, suivi d’un printemps très pluvieux. Les mauvaises récoltes attisant la famine et l’humidité les maladies, toute sa famille est morte au cours de cette année. Sa mère d’abord, de loin la plus fragile de tous en raison de ses grossesses multiples. Maïa n’eut pas eu le temps de voir les autres mourir. Un groupe de voyageurs passant par la ferme pour gagner Marbrume proposèrent de l’emmener (l’acheter serait un terme plus juste). Maïa partit donc avec eux.

C’est dans les Bas Quartiers que Maïa fut revendue à une maison close pour quelques pièces, au bénéfice des voyageurs. En raison de son jeune âge, il était entendu qu’elle travaillerait quelques années comme servante avant d’être employée à des fins plus rentables. Six mois plus tard, Maïa profitait d’une course à l’autre bout des Bas Quartiers pour ne plus jamais revenir. Depuis, elle a toujours soigneusement évité cette partie de la ville.

Elle prit naturellement le chemin de sa maison, mais son périple prit fin à peine commencé, dans les Faubourgs de la ville. Elle ne reprit sa route que huit ans plus tard, pour découvrir une ferme qui tombait en ruine. Un voisin l’informa que « Y’a plus personne ici depuis dix ans ma p’tite demoiselle ! Tous morts, couic ! » avant de s’en retourner à ses brebis. Dans ce qui était autrefois une étable de fortune, Maïa découvrit la chienne de la famille, vieille et famélique, qui avait dû donner le jour à une flopée de chiots, et dont la dernière portée tétait toujours. La jeune fille prit le seul chiot qui avait peut-être une chance de survivre et s’en retourna dans les faubourgs de Marbrume dont elle n’est plus partie depuis. Le chiot survécut et pris le nom de Roda, chienne bâtarde ayant l’aspect d’un chien-loup. L'animal a depuis atteint sa taille adulte, un peu plus petite que la normale en raison de son début de vie difficile. Maïa n'ayant pas toujours de quoi la nourrir, la chienne reste plutôt maigre même si la fourrure abondante masque ses côtes saillantes. Maïa, qui s’appelait jusqu’ici seulement Maïa, a commencé à être connue dans le quartier comme Maïa au Loup, puisqu’on la voit partout flanquée de son fidèle chien. Le surnom est plutôt connu dans le quartier.

Peu de temps après, les Fangeux déferlèrent sur le monde, et dans les faubourgs la menace constante de tomber sur l'un d'eux lorsque le ciel s’obscurcit. Maïa s'est vaguement demandé si sa famille était sortie de terre elle aussi, et s'ils la cherchaient pour lui faire payer de les avoir abandonner. Elle est allée prier plus qu'à l'accoutumée pendant un mois, puis cette pensée lui est sortie de l'esprit. En revanche, c'était également la première fois qu'elle se disait que sa famille n'était peut-être pas morte, après tout. Personne ne savait dire où avait été enterré les habitants de la ferme, ni quand ils étaient morts exactement. Mais Maïa ne nourrit pas le fol espoir de les revoir un jour et ne les a jamais cherchés. Il s'est passé tellement de temps qu'elle ne saurait certainement pas les reconnaître, surtout sa jeune soeur.

C'est une guérisseuse sans âge qui recueillit Maïa lors de son arrivée dans les Faubourgs. N'étant plus aussi vive qu'avant, la femme cherchait un apprenti pour la décharger de certaines taches. Une gamine des rues tombée du ciel était tout à fait ce qu'il lui fallait : pas de famille à qui rendre des comptes. Maïa passa donc toutes les années suivantes à seconder la guérisseuse. Après avoir laborieusement appris à lire (bien qu'elle sache désormais déchiffrer des textes, ce n'est toujours pas chose aisée et cela lui fait un peu honte), elle apprit à utiliser les plantes à des fins thérapeutiques, à préparer des potions, à reconnaître des symptômes. Mais elle faisait aussi des livraisons de potions, des achats d'ingrédients, et toutes les basses besognes qui pouvaient être utiles à la guérisseuse. Au bout de quelques années, la guérisseuse, estimant qu'elle avait acquis les compétences nécessaires, lui délégua tous les soins aux animaux qu'on lui commandait. "Si t'en fais crever un, vaut mieux que ce soit un mâtin, hé !"

Les relations entre Maïa et la guérisseuse ne sont pas particulièrement chaleureuse. Il s'agit plutôt d'un lien utilitaire. La jeune fille est arrivée au bon moment et elle était suffisamment intelligente pour que la guérisseuse envisage d'en faire son apprentie. De son côté, Maïa est logée et nourrie et on ne lui demande rien qui porte atteinte à sa dignité. Tout le monde y trouve donc son compte.

Depuis, la situation de Maïa n'a pas changé : elle habite toujours les Faubourgs, dans la maison de la guérisseuse qui se trouve dans un quartier assez propre. Elle passe ses journées à faire diverses commissions et à se rendre dans les étables, écuries et maisons pour soigner les animaux. Parfois, et bien que ça lui soit formellement interdit, elle soigne les gamins des rues qu'elle croise. Il semblerait qu'elle soit appelée à prendre la place de la guérisseuse dans quelques années, mais celle-ci n'a pas l'air pressée de mourir. Maïa commence tout juste à apprendre la médecine humaine et continuera les soins aux animaux pendant quelques temps encore. Cette situation ne la dérange pas le moins du monde et si cela lui était possible, elle continuerait ce travail indéfiniment.

Soi réel




Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? Oui
Comment avez-vous trouvé le forum ? (Topsites, bouche à oreille...) Topsite
Vos premières impressions ? Ca m’a l’air vivant et sympa !
Des questions ou des suggestions ? Je trouve l’aspect du forum un peu trop noir, un graphisme un peu plus clair donnerait plus de confort de lecture…



Marbrume soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif




Dernière édition par Maïa au Loup le Mar 14 Mar 2017 - 15:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydonnie d'AlgrangeMilicienneavatar


MessageSujet: Re: Maïa au Loup   Lun 13 Mar 2017 - 22:35
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse CoutrierCouturièreavatar


MessageSujet: Re: Maïa au Loup   Lun 13 Mar 2017 - 22:37
Bienvenue sur le forum !!
Bon courage pour la rédaction de ta fiche ! : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrielle FerrandForgeronneavatar


MessageSujet: Re: Maïa au Loup   Lun 13 Mar 2017 - 22:43
Bienvenue et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre de VentfroidFondatriceavatar


MessageSujet: Re: Maïa au Loup   Mar 14 Mar 2017 - 0:15
Bienvenue parmi nous et n'hésite pas si tu as des questions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr d'AuvrayBanneretavatar


MessageSujet: Re: Maïa au Loup   Mar 14 Mar 2017 - 5:19
Bienvenue su le forum et bon courage pour la fin de la fiche. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphin ChantebrumeMilicienavatar


MessageSujet: Re: Maïa au Loup   Mar 14 Mar 2017 - 7:13
Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïa au LoupGuérisseuravatar


MessageSujet: Re: Maïa au Loup   Mar 14 Mar 2017 - 15:11
Merci à tous ! C'est terminé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morion de VentfroidComte - Administrateuravatar


MessageSujet: Re: Maïa au Loup   Mar 14 Mar 2017 - 15:31
Eh bien ma foi, rien à redire à cette fiche, elle est très bien, et assez raccord à l'univers.

Quant au graphisme, apokalips oblige, c'est pas jojo du tout l'ambiance, le design fait ressortir ce côté cracra pas joyeux. Tu verras on s'y fait vite :v

Sinon, tu es validée, je te souhaite donc bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Maïa au Loup   
Revenir en haut Aller en bas
 
Maïa au Loup
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le loup
» Patte de loup
» Entre chien et loup ( PV Tchézaré Nyx)
» Ti problème avec St-Hubert de Rivière-du-Loup
» Chantier naval Vankerkoven de Pont de Loup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils royaux :: Présentations :: Fiches de personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: