Marbrume



Partagez | 
 

 Alfonso Oncero

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alfonso OnceroDomestiqueavatar


MessageSujet: Alfonso Oncero   Ven 3 Mar 2017 - 18:29




Alfonso Oncero




Identité



Nom : Oncero
Prénom : Alfonso
Âge : 20 ans
Sexe : Masculin
Rang : Valet personnel d'Aalicia Caldéran
[vous pouvez rajouter des éléments à votre guise]
Carrière envisagée & tableau de départ avec les 4 PCs : Carrière du domestique
+2 CHA +2 INT
Compétences et objets choisis :
HYPNOSE
DISCERNEMENT
CORRUPTION
JEU

Objets: Un pendule, un stylet ( si ce n'est pas accepté, vu que je ne l'ai pas vu dans la liste, je changerai par un petit poignard )


Physique




1m75 pour 60kg, une silhouette au premier abord fragile et romantique.
Il a une belle mine juvénile, et un regard fascinant avec des billes obscurs, d'un sombre profond inspirant souvent une étrange sensation d'impassibilité. Une peau livide, un visage bien fait. Des lèvres fines accompagnant un beau sourire et laissant sortir une voix mielleuse d'un ton égal et envoûtant. Des longs cheveux bruns fins et recouvrant son front et ses oreilles. Au milieu du visage un petit nez droit.

En somme une allure élégante qu'il aime à entretenir, pour son métier, mais aussi pour son propre partie. Sa démarche est agile et feutré, surtout lorsqu'il est en fonction.

Il aime à s'habiller avec des vêtements allant au-delà de son état de valet, surtout lorsqu'il a son temps libre. Quand il prend ses fonction, il se contente de porter un costume sombre représentant les couleurs de sa maîtresse. Evidemment dessus nul blason ni signe distinctif.
Même s'il apparaît maigre, Alfonso possède des muscles finement dessinés, des mains avec des doigts délicats.
On peut dire par conséquent, qu'il a un trait faisant de lui quelqu'un dont on sait par avance que la bagarre n'est pas son fort.
De plus, il se dégage de lui un calme froid, rassurant et à la fois inquiétant.

Personnalité



Ambitieux, avec enfoui dans son coeur une détermination. Il cherche à s'imposer dans la société. Alfonso est quelqu'un de plutôt réservé, s'amusant à conserver une part de mystère. Il aime la fantaisie, qu'il cultive comme il peut au travers ses loisirs, et ses plaisirs. Il donne aussi la sensation d'être toujours impassible; réfléchi. En effet, il réfléchira avant d'agir, et aime toujours observer, analyser. Toujours, il agira avec prudence...
Le jeu est son pêché et il assume. Là encore, il essaye de ne pas agir en écoutant ses pulsions de joueurs, hélas, parfois il cède au caprice et oublie la raison.
Il est rare de voir sombrer dans la panique même dans des situations complexes.

Alfonso est sensible à l'art, la peinture surtout, et ce même si pour l'instant il n'est pas doué, il apprécie simplement regarder des tableaux. Pour travailler l'hypnose, il garde précieusement également un air quelque peu mystique, parlant peu, mais toujours avec une belle éloquence. Il aime séduire, et s'adonner quand il le peut à la débauche, un compagnon l'ayant aidé dans sa petite misère.

Et puis, il y a sa dévotion et sa loyauté infaillible envers sa maîtresse, quelqu'un qu'il admire sans réellement savoir pourquoi, il agit pour elle, et ferait tout pour qu'elle regagne son titre de noblesse, car il sait que cela rejaillirait sur lui. Envers, il se plait à respecter strictement sa condition, et garder ainsi la différence de condition. Pour elle, il use la ruse, et est souvent prêt à utiliser des méthodes obscurs s'il sait que cela peut la servir...
Que dire, pour finir, hormis qu'il sait se tenir en société et qu'au niveau de ses croyances, même s'il y est assez éloigné, il croit en la trinité.


Histoire



Septembre 1164
Ma main chancelait alors que j'allai frapper à la porte du manoir de Victor de Rougelac. Là, habitait mon ancienne maîtresse Aalicia Caldéran, qui représentait aussi mon dernier espoir. Depuis peu je ne possédais plus rien. Mon dernier sous s'était envolé sur la table d'une auberge.
Serait-elle d'accord pour me reprendre à son service ? Pensais-je en sombrant dans un état contemplatif en revivant ce passé effrayant mais qui par moment me manquait.

En 1157, ma gorge serrée, la stupeur, l'effroi, je me souviendrais à jamais de cette sensation lorsqu'on vint m'annoncer le décès de mes parents. Les mines tristes autour de moi, les pleurs, tout était encore dans ma cervelle. Mes parents étaient d'honnêtes gens, modestes mais ils m'avaient permis d'avoir une éducation plus que correct, je savais lire et écrire, je parlais avec une certaine élégance. Bien sûr, j'avais beaucoup à apprendre, mais pour mon âge je possédais un bagage intellectuel fort bon.
J'avais 13 ans, et je mis du temps avant de me remettre de cette mésaventure. Un vieil homme, m'ayant pris en sympathie me proposa de rester chez lui. Na gagnant pas assez d'argent il prit lui même en main la suite de mon éducation. Il travaillait comme employé dans la maison d'une famille noble avec beaucoup de zèle, il aimait ses maîtres et eux appréciaient ses compétences.
Il façonna sans doute inconsciemment un esprit domestique, qui lentement me pousserait à suivre son chemin. J'avais quelques passions pour l'art, et la manipulation de l'esprit. Il n'était donc pas rare de me voir peindre, dessiner, ou essayer de contrôler l'âme humaine par l'hypnose.
Mon talent était encore médiocre, et celui que je considérais comme mon père adoptif s'agaça de me voir si rêveur.
- Alfonso ! Me disait-il de sa voix rocailleuse, vois comme mes mains sont ridées, comme mes yeux sont épuisés... Tu ne me ramènes pas un sous, bientôt je serais incapable de t'offrir de quoi te nourrir. Tu finiras dans la rue si tu ne fais rien, si tu passes tes jours à songer, à te prêter à des offices dont la réussite tient du ciel.  
Je n'y avais guère prêté attention, et quand vint l'année suivante, 1158, et que le temps emporta l'existence de mon père adoptif, je me trouvai devant la réalité.
Le sort m'aida, en effet, Alexandre, mon père adoptif m'avait laissé un parchemin où il me conseilla de me rendre chez un certain Hector qui aurait du travail pour moi.

Rapidement, Héctor, un ami de longue date d'Alexandre travaillant chez une certaine Dame Aalicia Caldéran désireux d'accomplir la dernière volonté du défunt put me trouver un emploi de domestique. Tout se déroula correctement, jusqu'au jour, où l'époux de la Dame se trouva au prise avec les employés de maison qui achevèrent sa vie. J'étais resté auprès de Madame, mais ensuite comme nous tous, nous dûmes quitter son service. On racontait qu'elle était une noble déchue, mais je devais dire qu'à cette période, je n'avais guère porté mon intérêt sur ce sujet.

Je passai ainsi des années dans la rue, à vivre comme un vagabond, mes jours la plupart du temps se résumait à chercher de quoi combler mon estomac. Toutefois, je mis cette période pour continuer à apprendre à peindre auprès des artistes de la rues. Un art que j'aimais, mais j'y étais très médiocre encore. Mais aussi j'étais un jour tombé sur un homme pratiquant selon lui, l'art de guérir les peurs par la fascination.
Il m'apprit son talent, et me trouva même du génie ! Via un pendule, je m'exerçai, ce fut compliqué, mais je parvins à maîtriser plus ou moins l'hypnose. Je savais qu'il ne fonctionnait pas forcement mais j'avais la sensation que plus tard et avec modération je pourrais en tirer bon profit.

Puis les jours, et les années passèrent, et plus ma vie devint misérable, durant cette période, j'appris à me méfier, à comprendre les êtres. D'ailleurs l'apparition des Fangeux m'intriguaient, et hélas me poussa encore plus dans la mendicité. Ainsi, alors que mon avenir se voulait brillant, je constatai l'inverse. Mais je ne me plaignais pas, en pratiquant l'hypnose, je gagnais un peu d'argent, mais pas suffisamment, j'en voulais plus. Je voulais vraiment monter dans la société... J'avais cette impression que mon âme possédait un certain style mondain, mais un autre plus réel, celui d'un simple mendiant à l'horizon sombre.
Tout bascula quand un après-midi alors que j'allais avoir 20 ans, et que je me promenais dans les rues populaires, à mes oreilles vint une phrase prononcée par un homme: - Aalicia Caldéran, elle vit chez un noble, Victor de Rougelac.

Je ne saurais expliquer pourquoi mais entendre le nom de Madame Caldéran me leva le coeur, j'avais servi très peu de temps chez elle, toutefois je portais pour elle une dévotion étrange, celle que porte un esprit domestique envers sa maîtresse.
La réflexion me poussa même à me dire qu'elle était peut-être ma seule solution mon dernier espoir pour sortir de cette déchéance. Il était vrai que je fus le seul à avoir voulu rester à son service à l'époque, et que malheureusement les événements m'obligèrent à l'abandonner. Il ne me restait plus qu'à espérer que dans sa mémoire, il y ait ne serait-ce qu'un vague souvenir de moi.

Voilà pourquoi, ma main tremblait... Je me recoiffai, essayant d'avoir une belle apparence. Je regardai le ciel, en pensant à mon père adoptif, tout en me disant que je ferai tout pour avoir de la richesse contrairement à lui qui s'était contenté de vivre dans la domesticité.

Je serrai mon poing pour frapper à la porte on m'ouvrit, et c'est ainsi que depuis la fin de l'année 1164 je trouva une place de valet personnel auprès d'une noble déchue, avec l'intime désir de tout faire pour qu'elle retrouve son rang et pouvoir de mon côté gagner plus d'argent.

[PS: J'ai laissé la fin floue, car avec l'accord d'Aalicia nous jouerons cette scène en FlashBack. Le reste est vague j'espère que ça ne dérangera pas, mais c'est volontaire. ]

Soi réel




Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? Un peu plus que ça même
Comment avez-vous trouvé le forum ? (Topsites, bouche à oreille...) Partenaire
Vos premières impressions ? Prometteurs, très bonnes impressions
Des questions ou des suggestions ? Pour l'instant non, merci à Aalicia pour avoir accepté ce lien et à Xandra pour l'avatar Wink



Marbrume soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif




Dernière édition par Alfonso le Ven 3 Mar 2017 - 19:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aalicia CaldéranNoble déchueavatar


MessageSujet: Re: Alfonso Oncero   Ven 3 Mar 2017 - 18:37
Mon Valet \o/

Welcome parmi nous et amuse toi bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphin ChantebrumeMilicienavatar


MessageSujet: Re: Alfonso Oncero   Ven 3 Mar 2017 - 19:01
Bienvenue à toi et bon jeu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xandra ErkalMilicienneavatar


MessageSujet: Re: Alfonso Oncero   Ven 3 Mar 2017 - 19:08
Bienvenue et avec plaisir

Je t'envoie un RIB pour le paiement, comme convenu ! *part en ricanant bêtement*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morion de VentfroidComte - Administrateuravatar


MessageSujet: Re: Alfonso Oncero   Ven 3 Mar 2017 - 19:27
Salut Alfonso, et bienvenue parmi nous.

Avant de te valider, j'aimerais tout de même connaître la fin de cette phrase :
Citation :
Que dire, pour finir, hormis qu'il sait se tenir en société et qu'au niveau de ses croyances,

Ca me titille. Dès que je l'aurai, on pourra procéder à ta validation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfonso OnceroDomestiqueavatar


MessageSujet: Re: Alfonso Oncero   Ven 3 Mar 2017 - 19:32
Oups, voilà j'ai édité. ^^

Merci Aalicia, et merci Xandra, tu ne me fais pas crédit ? tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morion de VentfroidComte - Administrateuravatar


MessageSujet: Re: Alfonso Oncero   Ven 3 Mar 2017 - 19:45
Eh bien en ce cas, c'est parfait ! Tu es donc validé, je te souhaite bon jeu parmi nous, je te donne ta couleur et ouvre ta carrière dans les minutes qui viennent.

PS : Si jamais pour faire plus propre, tu souhaite rajouter ton nom de famille à ton pseudo, tu peux le faire depuis ton profil. :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfonso OnceroDomestiqueavatar


MessageSujet: Re: Alfonso Oncero   Ven 3 Mar 2017 - 19:50
Merci beaucoup ^^

Oui je viens de changer le pseudo pour rester dans la norme du forum. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aalicia CaldéranNoble déchueavatar


MessageSujet: Re: Alfonso Oncero   Ven 3 Mar 2017 - 19:51
Ça y est te voilà validé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydonnie d'AlgrangeMilicienneavatar


MessageSujet: Re: Alfonso Oncero   Ven 3 Mar 2017 - 20:16
Bienvenue parmi nous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Alfonso Oncero   
Revenir en haut Aller en bas
 
Alfonso Oncero
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils royaux :: Présentations :: Fiches de personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: