Marbrume



Partagez | 
 

 Séraphin Lacelle (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Séraphin LacelleBanniavatar


MessageSujet: Séraphin Lacelle (terminé)    Ven 10 Fév 2017 - 5:01




Prénoms & Nom




Identité



Nom : Lacelle
Prénom : Séraphin
Âge : 11 ans
Sexe : Masculin
Rang : Paria et inconnu

Carrière envisagée & tableau de départ avec les 4 PCs : Traqueur --- +2 Cha, +1 INI +1 PAR

Compétences et objets choisis :

Survie en milieu hostile
Chasse et pêche
Vol et discrétion
Lettré

Armes et objets: Plume et papier, Lance-pierre et couteau, petite peau pour se protéger mais sans plus.


Physique




Séraphin est un homme en devenir de 11 ans, n'a pas toutes ses dents et s'habille avec ce qu'il trouve. Les cheveux gris de saleté, les yeux brun fatigués, il est laid. Son visage est plein de boutons, en plus de ces traits il est parsemé de cicatrices et de plaies parfois infectées. Le tout sans parler de l'odeur qu'il traîne comme le vent promène l'air salin.

Personnalité



Extrêmement vif d'esprit, totalement anti-social, déteste la religion mais croit en la trinité comme il le peut, malgré ses mauvais souvenirs. Il est extrêmement rancunier et défendra toujours l'opprimé malgré lui.

Histoire



Séraphin n'a pas toujours été un paria. Il n'a d’ailleurs pas toujours eu le ventre vide à longueur de journée. Non. Séraphin, fils d'Adélard Lacelle et de Thérèse Bouilleux vivait dans la cité, un toit sur la tête, du pain dans le système digestif et de l'amour pour l'émanciper. Alors que s'est-il donc passé pour que Séraphin devienne si seul et sans moyen?

Adélard Lacelle était un membre du clergé qui était respecté du peuple, ignoré de la noblesse et souvent méprisé des supérieurs. Il donnait régulièrement aux pauvres de la nourriture qu'il volait au temple durant la journée, même si ses comparses n’approuvaient pas tous qu'il s'efforce tant pour nourrir des âmes perdues, si seulement ils savaient d'où les vivres provenaient. Ses supérieurs l'accablaient de tâches dégradantes pour s'en moquer. ''Qu'il nettoie les latrines ! Il est si fier d'y baigner dans les rues!'' le raillaient-ils.

À force de se faire humilier des supérieurs, il commença à dénoncer ces railleries cruelles. Au début, c'était à ses comparses. Quelques uns l'approuvaient, la plupart l'ignoraient. Lorsqu'il se senti en légitimité de le faire, il commença enfin à en parler au gens qu'il aidait dans les rues. Beaucoup n'ayant pas de sentiment de proximité avec les supérieurs l'appuyèrent bruyamment et même qu'on organisa des protestations modestes dans le quartier du temple.

Séraphin n'avait que 8 ans lorsque la première protestation s'organisa. Son père l'avait installé sur ses épaules et entama un discours. Il dénonçait le manque d'empathie des puissants du clergé envers les plus démunis, leur condescendance ainsi que leur détachement envers les dures réalités de la ''vraie'' population. Les premières protestations furent les plus belles et populaires. Quelques comparses de Séraphin venaient l'appuyer et prenaient même la parole de temps en temps.

Mais bien sûr, il fallait bien que le tout s'écroule. Qui est assez fou pour organiser en publique des protestations envers l'ordre établi? C'est durant un rassemblement que le sous-prieur en charge de l'instruction et la doctrine du temple d'Adélard accompagné de quelques frères s'emparèrent d'Adélard et Séraphin. Le tout fut assez rapide. C'est sous les yeux de dizaines de fidèles qu'ils disparurent.

Adélard et Séraphin furent séparés. Séraphin fut amené dans les appartements du prieur et Adélard dans les latrines. Ce-dernier était forcé, à son grand désarroi, à laver, laver et relaver. Séraphin quant à lui, du haut de ses huit ans eu l'honneur de connaître le prieur...le connaître affreusement mal. Après le viol de Séraphin, le prieur s'en alla chercher des miliciens. Le garçon était trop sous le choc pour se rendre compte de quoi que ce soit. La douleur était omniprésente et tout autre chose se déroulait au ralenti.

La milice mit sous arrêt Adélard, qui ne se doutait pas malgré les troubles qu'il causa que son heure viendrait bien assez tôt. Étant donné l'intérêt général récent pour les discours d'Adélard, sa réputation d'homme bon et d'un sain chez les modestes gens, on organisa un procès. Un simple prêtre allait se faire juger comme on juge un noble. Dans la tête d'Adélard, c'était un honneur d'être reconnu comme une menace à l'ordre établi. De plus, ce pourrait être un bon coup que de juger publiquement de ses opinions. Adélard était bon. Adélard était empathique, près des siens et un bon samaritain. Mais il était naïf. Extrêmement naïf.

Le procès, malgré l'officiel de la chose fut la pire expérience de vie qu'Adélard eu. On l'accusa d'avoir violé son fils et d'organiser des troubles. Adélard eu la chance de défendre sa cause et il la prit. Il s'élança incrédule dans un discours des plus intenses.

Pendant ce temps là, les gens s'étant rassemblé pour la dernière protestation organisée par Adélard étaient pourchassés dans les rues par la milice. Les gens qui avaient le malheurs de se faire attraper passèrent un mauvais quart d'heure entre leurs main, avant de se faire pendre pour avoir participé à une émeute.

Évidemment, le discours d'Adélard ne servit à rien lorsque le magistrat l'écrasa du poids de ''l'émeute'' qui était en cours. On le fit condamner sur le champs et il fut pendu peu après, sans que personne ne prenne sa défense, par peur de représailles. On avait fait de lui l'exemple à ne pas suivre et tout sympathisant allait vivre le même supplice.

Séraphin ne pardonna jamais cette injustice. Le clergé l'avait violé et l'État lui avait enlevé son père. Son père...si bon, sage et plein de bonne foi. Il se devait de faire quelque chose. Sa mère n'étant pas disposée à venger qui que ce soit, elle n'était d'ailleurs jamais allé aux rassemblements, ni même au procès.

Plus le temps passa et plus Séraphin devint un enfant troublé et absent. Sa mère ne le voyait pratiquement plus, il passait ses journée à flâner dans les rues ou dans les alentours de la ville à la recherche de quelque chose à faire pour passer la frustration de la journée.

Parfois, il allait au port et comptait les oiseaux ou les poissons. À chaque multiple de deux, il récitait une promesse faite à l'âme de son père: '' Ne jamais t'oublier pour enfin te venger ''. C'est à force d'y penser qu'il commença à agir.

Le temps avait passé, il avait à présent 10 ans. Il était plus amer et marginal que jamais. Les gens ayant oublié son histoire, il n'était qu'un enfant mal aimé que personne ne voulait prendre en pitié. Séraphin s'en moquait totalement. Il volait pour manger et s’entraînait au couteau de temps en temps, histoire de ne pas perdre la main. On sait jamais, un jour peut-être une occasion se présentera. Les premières rumeurs de présence de fangeux arrivèrent à ses oreilles, mais il ne s'en souciait pas. Il avait une mission.

Et elle se concrétisa. Il le reconnu facilement. Sa voix, son odeur, sa posture. Il le vit qui donnait à manger à un vieux mendiant. Une rage folle s'empara de Séraphin, qui fonça tête baissée sur le prieur qui ne vit rien de la scène. Lorsque la lame le perfora, il n'eut pas le temps de crier que déjà trois autres plaies apparurent dans son dos. Et puis quatre, et puis sept. Séraphin acheva le prieur après une vingtaine de coups.

Il se réveilla dans un cachot froid et humide en sursaut. C'est que la porte de la geôle venait d'être ouverte à grand coup de pied. Un grand homme en arme arriva à toute vitesse vers Séraphin avec à la main une tige de métal en fusion. Lorsque le fer fit fondre sa peau, le cri de douleur de l'enfant fit glacer le sang des miliciens présents dans les environs.

C'est dire que la malchance arrive à n'importe qui et n'importe comment. Séraphin avait pleuré toutes ses larmes lorsque finalement on l'expulsa par la grande palissade. Mais il garda son honneur et s'en alla sans regarder derrière. La rancune était telle qu'une de ses dents en explosa sur le coup tellement il en était crispé.

Décidément, Séraphin était destiné à de grandes souffrances. Mais peu importe, il ne faisait que penser à venger son père pour finalement poursuivre son plus grand rêve: voir un jour le clergé sur le même pied d'égalité que le plus pauvre être humain en ville.

C'est après quelques mois passés à se protéger des Fangeux que Séraphin se décida à essayer de revenir dans la ville qui lui a volé son père, son enfance et son honneur.

Soi réel




Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? Bien sûr, j'en ai 24 Smile
Comment avez-vous trouvé le forum ? Google hehe
Vos premières impressions ? J'aime bien le contexte Smile
Des questions ou des suggestions ?



Marbrume soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



Dernière édition par Séraphin Lacelle le Sam 11 Fév 2017 - 14:49, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelys De BeauvalCouturièreavatar


MessageSujet: Re: Séraphin Lacelle (terminé)    Ven 10 Fév 2017 - 6:14
Bienvenue sur le forum et bon courage pour la fiche. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydonnie d'AlgrangeMilicienneavatar


MessageSujet: Re: Séraphin Lacelle (terminé)    Ven 10 Fév 2017 - 9:33
Bienvenue parmi nous =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphin LacelleBanniavatar


MessageSujet: Re: Séraphin Lacelle (terminé)    Ven 10 Fév 2017 - 13:33
Merci pour l’accueil Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphin LacelleBanniavatar


MessageSujet: Re: Séraphin Lacelle (terminé)    Ven 10 Fév 2017 - 16:24
Terminé! En espérant pouvoir commencer bientôt le rp Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelis la MystérieuseBannieavatar


MessageSujet: Re: Séraphin Lacelle (terminé)    Ven 10 Fév 2017 - 20:34
Bienvenue petit banni
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morion de VentfroidComte - Administrateuravatar


MessageSujet: Re: Séraphin Lacelle (terminé)    Sam 11 Fév 2017 - 11:56
Salut et bienvenue Séraphin.

Avant de procéder à la validation de ta fiche, quelques petits détails qui me turlupinent.

Le premier : qu'entends-tu exactement par offrandes ? Si jamais le père de Séraphin utilisait les offrandes laissées au temple par le peuple, alors ce qu'il risque, c'est non pas des moqueries, mais l'excommunication, voire l'exécution. Toucher à une offrande faite à un des dieux est un sacrilège très très grave, que ce soit ou non pour de la charité, ou non. En sus de cela je trouve assez étrange qu'un prêtre soit moqué pour justement l'empathie dont il fait preuve non ? Au contraire cela alimente la foi et la piété du peuple, c'est plus une chose que l'on aurait tendance à encourager, je trouve.

Et ensuite, ton personnage est banni au moins une semaine avant d'entendre parler des fangeux... Ce qui est impossible, l'on commence à entendre parler d'eux durant l'été 1164, mais c'est vers fin août, septembre, que l'on commence à procéder à cette sanction, quand la fange est bien installée sur le duché. Avant cela une telle peine n'aurait pas de sens.

Quant à son temps de survie face à la fange, cela ne fait pas tout à fait un an dans la chronologie qu'elle est là. Actuellement nous ne sommes qu'en juillet 1165, un an plus tôt les fangeux étaient essentiellement des rumeurs.

Bon courage pour ces modifications, et n'hésite pas si tu as des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphin LacelleBanniavatar


MessageSujet: Re: Séraphin Lacelle (terminé)    Sam 11 Fév 2017 - 14:11
Le clergé n'est pas toujours sympathique envers le peuple. Il peut clairement y avoir des gens condescendants et malins qui y soient, puisque leur premier devoir n'est pas de servir le peuple, mais bien leur foi en premier.

Historiquement, toute offrande laissée pour quelconque culte a presque toujours été ramassé par le clergé pour des raisons économiques et sanitaires. Soit le clergé redistribuait les offrande, les consommait ou les brûlait.

Si dans cet univers il est jugé inconcevable de toucher aux offrandes, eh bien il l'a tout de même fait et la seule raison pourquoi il n'a pas été exécuté avant c'est parce que les pauvres le respectaient.

Mon personnage a été banni car il fut plus tôt considéré comme victime de viol, puis a tué un grand-prêtre. On peut conclure qu'une certaine pitié peut avoir été de mise dans son cas. Étant un enfant fils d'un homme aimé des pauvres, on aura donc voulu réglé l'affaire en sauvant la face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morion de VentfroidComte - Administrateuravatar


MessageSujet: Re: Séraphin Lacelle (terminé)    Sam 11 Fév 2017 - 14:35
Alors, effectivement le clergé n'est pas toujours sympathique envers le peuple, sauf que d'une les préceptes de la Trinité encouragent la charité plutôt qu'autre chose, et deuxièmement, ce n'est certainement pas une majorité dont on parle, mais bien d'une minorité, bruyante surtout par son mauvais comportement.

Ensuite, il faut faire la différence entre les dons faits aux clercs et au temple lui-même, en gage de respect et pour l'entretien du temple, etc, et les dons que l'on fait aux Dieux. Ces derniers étant sacrés, même s'il s'agit de nourriture, elle reste quitte à pourrir, il est formellement interdit d'y toucher, que ce soit par le peuple ou n'importe quel clerc. Donc peu importe la manière dont tu tournes ça, il faut que la différence soit faite et les précisions évidentes.

Et "la seule raison pour laquelle il n'a pas été exécuté" n'est pas suffisante. Le respect du peuple est loin d'être un facteur de poids. Si les autorités cléricales jugent un comportement inadéquat à la fonction occupée, il est rétrogradé au meilleur cas, ensuite c'est l'excommunication, sinon c'est la torture punitive, puis la mort. C'est une question de cohérence, et elle doit être respectée.

Ensuite, ce n'est pas son bannissement qui me pose problème. Enfin, dit comme ça, on dirait que le bannissement c'est gentillet pour éviter la potence, dans les faits, c'est une sanction pire que la condamnation à mort, dans le sens où le banni est plus ou moins condamné à être dévoré vivant, et ce dans un délai d'autant plus court que son âge est petit. Survivre face à la fange est déjà difficile entouré par des murs, dehors c'est l'enfer. Mais le problème vient de la date de son bannissement. Comme dit plus haut, le bannissement comme précisé dans le contexte est devenu une sanction pénale applicable uniquement après l'arrivée de la fange, puisqu'elle vise justement à les envoyer au devant de cette dernière pour qu'ils finissent en pâtée. Avant la fange, cette sanction n'a aucun sens, étant donné que bannir quelqu'un de Marbrume, ok, le mec passe plus les portes, et ? Facile de survivre dans une période où la famine est bien moins grave, en s'installant dans un autre village et en titillant la pitié du plus généreux.

Donc : toutes les modifications demandées restent d'actualité. Sans exception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphin LacelleBanniavatar


MessageSujet: Re: Séraphin Lacelle (terminé)    Sam 11 Fév 2017 - 14:50
Voilà, c'est corrigé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morion de VentfroidComte - Administrateuravatar


MessageSujet: Re: Séraphin Lacelle (terminé)    Sam 11 Fév 2017 - 15:00
Bien, du coup tu es validé.

Je t'attribue ta couleur et j'ouvre ta carrière dans l'instant, bon jeu parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphin LacelleBanniavatar


MessageSujet: Re: Séraphin Lacelle (terminé)    Sam 11 Fév 2017 - 15:15
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Séraphin Lacelle (terminé)    
Revenir en haut Aller en bas
 
Séraphin Lacelle (terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Suspicion de diabète... c'est pas terminé !
» Logan / James Howlett / Wolverine (Terminée)
» Pacioretty : Saison terminée
» Contrat de travail à durée indéterminée à temps complet (modele)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils royaux :: Présentations :: Fiches de personnages :: Fiches validées :: Fiches des inactifs-
Sauter vers: