Marbrume



Partagez | 
 

 Haral, humble ménestrel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Haral MortenuitBardeavatar


MessageSujet: Haral, humble ménestrel   Jeu 24 Nov 2016 - 22:17




Prénoms & Nom




Identité



Nom : Mortenuit
Prénom : Haral
Age : 23
Sexe : Homme
Rang : Barde
Carrière envisagée & tableau de départ avec les 4 PCs : Voie du saltimbanque
1Intelligence, 2Charisme, 1Endurance
Compétences et objets choisis : Musique : Instruments à cordes, Chant, Comédie, Eloquence
    Un luth, un costume coloré pour se produire et une tenue simple pour le reste du temps.

Physique



    Chamarré, chatoyant, flamboyant, solaire, vivant. Comment d’écrire l’unique, l’insaisissable, le remarquable?

    D’un roux ardent aussi bien assorti à son costume de scène qu’à ses yeux verts clairs. Il est beau le ménestrel, le sourire franc et accrocheur, d’une belle taille pour de tout aussi belles et larges épaules. L’allure sympathique et engageante, irradiant la joie de vivre, la vie pure et simple.

    Jamais il ne flanchera et toujours rayonnera, car la vie est ainsi faite qu’elle a parfois besoin d’être rappelée, ravivée.

Personnalité



    Bien malin celui qui parviendrait à décrire un tel personnage sans déclencher une avalanche de mots, parfois contradictoires, souvent subtils, cependant jamais retors.

    “Bizarre moi? Que nenni messire, espiègle oui! Et farceur même! D’aucuns me disent malicieux et parfois loufoque, mais vous verrez, la réalité est bien plus surprenante!”

    Franc? Totalement et parfois plus qu’il ne faudrait. Vif, facétieux et rieur? certainement. L’homme est aussi drôle, souriant et blagueur. Charmeur également, car la compagnie, et accessoirement la couche, des femmes est d’une telle douceur.

   Le barde joue, danse chante et ce sans fatigue ni répit. Il chatouille et taquine son luth avec une dextérité trahissant une grande habitude, parle comme il chante et chante comme il parle, car il est volubile et connaît la science des mots. Cependant il est parfois trop prolixe et tourne autour du pot, mais si vous lui faites remarquer il vous répondra qu’il ne fait que planter le décor et qu’avec un peu de patience, vous comprendrez pourquoi il en est ainsi.

    Tout homme a ses défauts et Haral n’échappe pas à la règle, bien qu’il ait du mal à se l’avouer. L’arrogance est bien souvent la maîtresse du talent et la taquinerie qui en découle est parfois mordante, la réplique trop acérée pour qui tenterait de le défier sur le terrain des mots.

Histoire



    Mortenuit, drôle de nom pour qui incarne la vie et ses joies. Oh non qu’elle n’est point morte la nuit, le monde l’est peut-être, les gens le sont sûrement. Mais pas la nuit, surtout pas. Qu’elle est belle la nuit, qu’ils sont beaux les feux autour desquels on danse, on chante on rit on s’aime. Et quand trop joyeux et trop ivres les hommes sont tombés il ne reste que les étoiles pour l’écouter chanter. Il veillera pour elles jusqu’au matin s’il le faut, célébrant la belle nuit qui est son terrain de jeu, son outil de travail, sa vie.

    Quelle est l’histoire de celui dont le métier est d’en raconter? Quelle importance après tout? Son histoire, ce sont ses histoires, celles qu’il a déclamées dans les tavernes, chez les nobles, au beau milieu des champs où encore sur les toits des villes. Personne ne se soucie de savoir qui il est, tantôt barde tantôt bouffon ou conteur, ménestrel, l’amuseur des riches et des gueux. Il va et vient, vit et s’embrase en irradiant sa propre vie et chaleur. Il boit et mange, partage la couche de quelques jouvencelles éprises d’une telle âme. Il rit et chante, danse, joue, s’amuse et amuse. Lui seul connaît sa véritable histoire, mais il ne se plaît pas à la raconter.

    L’histoire de quand le monde était vraiment vivant, et quand les morts étaient vraiment morts. D’avant la fange, d’avant la famine et la peur.

    Haral est devenu barde naturellement, c’était l’évidence même. Qu’un tel concentré de talent et de charisme aille gâcher sa vie par les armes ou par le labeur était inconcevable. Sa vie c’était d’en donner, aussi quand la mort a frappé et décimé les hommes, il a décidé d’oublier son passé, décidé qu’il raconterait la vie plutôt que de se lamenter sur ce qu’elle n’était plus. Il se raconte parfois dans ses histoires, mais ne l’avouera jamais, et vous non plus, vous ne le saurez jamais.

Soi réel




Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? Chef oui chef!
Comment avez-vous trouvé le forum ? (Topsites, bouche à oreille...) Dc Séraphin
Vos premières impressions ? Toujours aussi bonnes
Des questions ou des suggestions ? Mo, avec ou sans bonnet?



Marbrume soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morion de VentfroidComte - Administrateuravatar


MessageSujet: Re: Haral, humble ménestrel   Jeu 24 Nov 2016 - 22:32
Sans bonnet pour l'instant.

La fiche est nickel, amuse-toi bien avec ce musico. Et pas de reprise de Cannibal Corpse ici, stp.

Re-bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haral MortenuitBardeavatar


MessageSujet: Re: Haral, humble ménestrel   Jeu 24 Nov 2016 - 23:34
Merci pour ta validation express!

Concernant la musique je ne vois pas du tout de quoi tu veux parler!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Haral, humble ménestrel   
Revenir en haut Aller en bas
 
Haral, humble ménestrel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moïse était de beaucoup le plus humble de tous les hommes. — Nomb. 12:3.
» Art et humilité
» Robin des Bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils royaux :: Présentations :: Fiches de personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: