Marbrume



Partagez | 
 

 Philibert, le milicien quarantenaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PhilibertMilicienavatar


MessageSujet: Philibert, le milicien quarantenaire.    Sam 19 Nov 2016 - 0:58




Prénoms & Nom




Identité



Nom : Vidmard
Prénom : Philibert
Âge : 42 ans
Sexe : Homme
Rang : Milicien affilié à l'escorte de convois.
Carrière envisagée & tableau de départ avec les 4 PCs : Voie du milicien.
Je souhaite rajouter 2 points en parade, 1 point en force et 1 point en endurance.
Compétences et objets choisis : Arme de prédilection, charge, coriace, dégainer l'épée.
Epée courte, bouclier en acier, plastron en plates légères, jambière de cuir.



Physique



De près comme de loin, Philibert ne respire pas vraiment le charisme ni l'intelligence. Il ressemble à un garde comme tant d'autres, profondément vissé dans son armure de milicien avec pour seule singularité son crane rasé et sa moustache brune tentant en vain de lui donner un air distingué. Quand il n'est pas en mission ce vieux bougre se contente de patrouiller et vadrouiller dans les tavernes mal famées, car pourquoi ne pas mêler l'utile à l'agréable ? Les yeux marrons de Philibert ne reluisent pas d'intelligence mais pour autant il semble constamment en alerte, ses haussements de sourcils fréquents lui donnant tant un air d'ahuri que d'un gardien de la paix en proie au moindre danger. Vous me demandez s'il dégage quoi que ce soit ? Je vous répondrais qu'outre son haleine ma foi fort alcoolisée, il lui arrive surtout de dégager deux trois badauds mal intentionnés à grand coup de pied dans l'arrière-train, de là à inspirer contes et légendes héroïques... vous seriez bien loin du compte. Non vraiment, il n'y a rien de plus ennuyeux que de dévisager cet individu de la tête aux pieds. Il vous lancerait d'ailleurs son sempiternel "Y'a rien à voir, circulez !" qui ne fait rire que ses camarades de beuverie.

Personnalité



S'il peut paraître parfois irascible, moqueur, soûl pendant les heures de patrouille, agressif, grognon et maladroit, Philibert a toutefois le cœur sur la main, le respect de la hiérarchie et un goût prononcé pour appliquer les règles quand elles ne s'appliquent pas à lui. Derrière cette carcasse de fer rouillée se cache un quarantenaire bourru plus que bourré qui n'a pas froid aux yeux quand il s'agit de défendre la veuve et l'orphelin, tels lui dictaient ses rêves d'enfant quand il songeait encore à la chevalerie et de se faire nom et renommée dans la noblesse. Malheureusement pour lui ses écarts de conduite et ses états d'ébriété n'ont eu de cesse de le rétrograder encore et toujours. Lui qui n'était qu'un milicien affilié à la sécurité de la ville, il était désormais consigné à la protection des convois vers l'extérieur, une tâche aussi dangereuse et ingrate qu'importante cela dit. Philibert n'est pas un homme très intéressé par la religion. Bien entendu comme toute personne sensée dans ces terres désolées, il croit en la trinité... bien que sans trop de conviction. Il sait que quelque chose guide le destin de Marbrume, mais il a rarement guère le temps de s'enivrer de telles pensées quand sa choppe est encore à moitié pleine. Ou vide. C'est vous qui voyez.

Histoire



Il faudrait décidément être en panne d'inspiration et que votre muse se soit faite la malle loin de ces contrées putrides pour en venir à mettre sur papier la très peu palpitante histoire de Philibert Vidmard. Fils unique de parents taverniers, il fut très tôt mis à contribution dans l'entreprise familiale, ce qui explique très certainement son penchant pour l'alcool qui n'a que pour seule démesure sa capacité à tenir ce liquide divin malgré bon nombre de choppes ingurgitées. Bénéficiant tout de même de l'amour de sa mère malgré le désintérêt de son père si ce n'est pour le faire travailler autant que faire se peut, Philibert a donc grandi dans l'ambiance des tavernes avec ses bons et mauvais penchants. Son langage a longtemps été rustre voire campagnard, ce n'est que bien des années plus tard quand il rêvait de chevalerie pour s'échapper de son taudis qu'il apprit quelques bonnes manières, et à défaut d'affûter son épée rêvée, il parvint à affûter un minimum son parler. Les bagarres étant plutôt courantes dans le milieu, sa forte constitution lui donna rapidement un avantage pour débarrasser le plancher des soûlards en tout genre.

Ce n'est qu'à ses dix-huit ans que Philibert décida de claquer la porte à la taverne familiale pour se jeter à corps perdu dans son rêve lointain. S'il ne devint jamais chevalier, il parvint toutefois à rejoindre les rangs de la milice, un ordre faisant respecter la justice avec une certaine justesse dans l'enceinte des murs. Il savait évidemment que les miliciens bénéficiaient parfois de traitement de faveur tant pour la boisson que pour impressionner les donzelles, et il n'en fallait guère plus pour motiver ce dernier à s'enrôler. Comme raconté précédemment, tout ne se passa pas exactement comme prévu et plus de vingt ans plus tard, le bougre de milicien était désormais assuré à la protection des convois au-delà des murs, ce qu'il qualifiait sans cesse en marmonnant dans sa moustache de "foutues rétrogradations". Mais cela ne l'empêchait pas de prendre son travail très à cœur, et s'il n'a clairement pas l'allure d'un grand guerrier, Philibert sait pourfendre le gueux et le fangeux de son épée à n'en point douter. Pardon ? Vous doutez ? Vous avez bien raison !

Soi réel




Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? Je ne suis peut-être pas quarantenaire dans la vraie vie mais j'ai tout juste un quart de siècle morbleu !
Comment avez-vous trouvé le forum ? (Topsites, bouche à oreille...) Par le biais de Miradelphia. Je cherche un forum Role Play depuis des années qui correspondrait à mes attentes et mes envies, quelque chose de ni trop gigantesque mais avec assez d'ambition, beaucoup d'activité et une super ergonomie. C'est ce que je pense trouver ici.
Vos premières impressions ? Mes premières impressions étaient tirées d'Encarta 2000, ce jour funeste où j'ai voulu imprimer une image de tyrannosaure; l'imprimante en décida autrement en imprimant tout le logiciel, dévorant papier et encre à gogo. Pardon ? On me parle pas de CES impressions-là ? Oups.
Des questions ou des suggestions ? Où se trouve la taverne la plus proche crénom ?!



Marbrume soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morion de VentfroidComte - Administrateuravatar


MessageSujet: Re: Philibert, le milicien quarantenaire.    Sam 19 Nov 2016 - 1:41
Salut Philibert et bienvenue parmi nous ! Alors, ta fiche est nickel, cependant, l'épée longue à une main, comme précisé dans le tableau des armes, est réservée à la noblesse. Du coup je suis pas chien, je te valide quand même, mais je remplacerai dans ta carrière (et dans ta fiche) cette épée par une courte.

En attendant, bon jeu parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr d'AuvrayBanneretavatar


MessageSujet: Re: Philibert, le milicien quarantenaire.    Sam 19 Nov 2016 - 9:29
Bienvenue Philibert. Very Happy Que voilà un personnage aussi singulier que délicieusement "commun", en apparences tout du moins, une bouffée d'air frais (teinté de vapeurs d'alcool ? Qui sait). En tout cas bon jeu parmi nous et au plaisir de RP avec toi. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Philibert, le milicien quarantenaire.    
Revenir en haut Aller en bas
 
Philibert, le milicien quarantenaire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Milicien du 01-12-1980 au 30-09-1981
» Milicien 1985 - 1986
» Philibert (Hilaire Belloc, Quentin Blake)
» solde comme milicien
» Mon parcours de milicien à la ZM-FN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils royaux :: Présentations :: Fiches de personnages :: Fiches validées :: Fiches des inactifs-
Sauter vers: