Marbrume



Partagez | 
 

 Christopher du Bois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Christopher du BoisBanniavatar


MessageSujet: Christopher du Bois   Sam 1 Oct 2016 - 6:59




Christopher "Chris" du Bois




Identité



Nom : du Bois.
Prénom : Christopher
Âge : Plus de la quarantaine.
Sexe : Masculin.
Rang : Banni.

Carrière envisagée & tableau de départ avec les 4 PCs : Briscard; +1ATT +1FOR +1END +5PV

Compétences et objets choisis : Bagarre, Coups Puissants, Coriace et Berserker.

Gants de cuir usés.
Jambière de cuir.
Gambison.
Hache.
Epée courte.

Physique



L'homme peut être considéré comme un ours. De par sa forte carrure, depuis qu'il est jeune, il occupait sa vie en tant que bûcheron, Jeunot, sa hache lui paraissait lourde comme un cochon entier, et chaque coup était une tâche des plus ardus. Maintenant, les plus grosses des haches semblent trop petites entre ses mains, et ses coups sont aussi habiles qu'un peintre peignant sa prochaine oeuvre d'art. Ses vêtements aussi peuvent l'assimiler à un ours, depuis la Fange, il ne porte que des habits de cuirs pour se protéger de toute agression de la nature, des hommes, ou des créatures de la nuit. Il porte donc du cuir et des fourrures chaudes, particulièrement en hiver.

Si vous n'avez pas encore été effrayés par sa carrure pour pourrez voir un large visage se dresser, portant un teint terreux. Il porte des cheveux et une barbe brune, composée de quelques poils gris à certains endroits. Son visage est aussi parsemés de plusieurs rides, forgée par le temps et un travail très fatiguant. Son regard brun est presque touchant, contrastant particulièrement avec ce qu'il dégage en tant qu'homme colossal. Il porte aussi une cicatrice sur le haut de son nez, une cicatrice particulièrement nette, probablement causée par une lame.

Quand il aperçoit quelqu'un dehors, il aura pour première habitude d'observer la personne afin de juger si elle est bonne ou non. Il avisera alors ensuite si aller en sa rencontre est une bonne idée. Généralement, il n'essayera d'attaquer peu de monde par surprise sans savoir qui est cette personne. A contrario, si Chris est repéré en premier, il dégagera une présence plutôt menaçante de par sa silhouette titanesque, étant naturellement musclé grâce à son ancien travail de bûcheron.


Personnalité



Mais sous cette silhouette se cache quelqu'un de particulièrement généreux, agréable et honnête envers les personnes qui le méritent à ses yeux. Il n'hésitera pas parfois à se mettre en danger pour aider quelqu'un, voire à se sacrifier pour une personne qu'il juge bonne. Voilà à quel point Chris peut donner de sa personne.
Malgré ce côté gentil que l'on pourrait donner à toutes personnes de son âge, le colosse possède un aspect colérique, que l'on voit très peu mais que l'on oublie pas. Si pour quelque raison, il rentrerai dans cette colère noire, il ne vaut mieux pas être la cible de cette tempête, qui n'hésitera pas à passer à une violence sanguinaire et inhumaine. Il se fichera des conséquences, et ne s'arrêtera alors qu'une fois arrêté ou que ce qu'il comptait faire, est fait.

En dehors de Marbrume, l'ancien erre généralement toute sa journée, à la recherche de quelque chose à faire, d'un but. Il ne sait pas quoi faire. A vrai dire, Chris est un foyer que l'on a éteint à l'eau froide et dont on a éteint les dernières braises à coups de pieds.

Histoire



1164, intérieur des terres du Royaume des Langres, près de Marbrume.

A ce moment de sa vie, Chris vivait en tant que bûcheron dans un petit village en milieu de forêt.
Ici, la rumeur sur les Fangeux, n'avaient jamais été prises au sérieux, même lorsque des témoins venaient arriver au village pour crier ce qu'ils avaient vus. Ils recevaient le même traitement que les fanatiques ou les sectaires. Ils étaient soit ignorés, soit moqués par les ivrognes juqu'à ce qu'ils s'enfuient de nouveau vers la ville fortifiée la plus proche.
Il était le seul bûcheron de ce hameau, ce qui lui permettait d'avoir plus d'acheteurs. Il vendait donc en partie à son propre village, généralement du bois de chauffage, ainsi qu'aux villes et châteaux aux alentours, bois de chauffage, de chantiers, ou pour des meubles. Chris ne roulait pas sur l'or, ça c'était certain, mais, il gagnait suffisamment pour vivre, et faire vivre sa fille, Sarah.
Il n'a plus de femme, celle-ci l'a quitté pour un noble lorsque Sarah avait cinq ans, ils n'ont plus jamais eut de nouvelles d'elle depuis. Mais cette trahison a rapproché cette famille, les rendant inséparables. Depuis, Chris n'a jamais cherché a rencontrer une nouvelle femme, il se contente de vivre et d'apprécier les moments passer avec sa fille.

Sa fille, elle, a maintenant quatorze ans, elle occupe le plus clair de son temps à utiliser le bois que son père ne revendra pas. De ces mains fines et d'astucieuses idées, elle l'utilise pour créer des bijoux, des jouets pour les enfants voire de petites armes en bois. D'un autre côté, elle utilise ses propres armes de bois pour aller chasser, évidemment, elle ne chasse jamais plus gros qu'un lapin, poisson ou qu'une grenouille. Plus tard, elle espère chasser les plus gros prédateurs, quand elle sera capable de créer de vraies armes de soldats.
Sarah a déjà une taille de femme pour son âge, et porte les mêmes cheveux bruns que son père. Pour une jeune fille, elle est assez musclée, grâce au travail du bois, et est assez garçonne comparé aux autres filles de son âge. Probablement à cause de l'éducation donnée par son père. C'est une fille très charmante et franche, qui agit en grande partie comme son père, qui lui sert d'exemple.

___________________________________________________

Ce jour là était un jour comme tant d'autres, Chris était parti avec sa hache en forêt peu loin de Marbrume et de son village. Son objectif était encore une fois de travailler, et aujourd'hui, il en avait beaucoup de travail. Comme toujours, Sarah restait en ville, elle travaillait elle-même sur des bracelets de combats en bois. Ce qui était le plus inhabituel ce jour ci était la présence de plusieurs miliciens qui comptaient récupérer une commande d'armes, de boucliers et d'objets en aciers à la forge du village. Chris n'en avait pas particulièrement porté attention, d'après lui, leur présence était due à la dernière attaque sur le convoi qui emmenait cette même commande en ville. Les miliciens devaient simplement s'assurer qu'elle arrive à bon port. L'idée même que se soit les Fangeux qui provoquent cette venue ne lui avait même pas arrivé à l'esprit. A vrai dire, pour lui à cette époque, les Fangeux n'étaient que des monstres venant des contes pour enfants, tout cela pour les effrayer et les forcer à être sage. Lui-même plus jeune avait entendu des histoires similaires, pourtant aucun dragon ne l'avait mangé jusqu'à ce jour.

En forêt, la zone était très calme, il n'y avait aucune route marchande ou ville, ou même campement à plusieurs lieues à la ronde. Il était donc particulièrement tranquille, seuls quelques animaux sauvages, des cerfs, sangliers, lapins ou de simples écureuils venaient passer le voir, curieux de l'entendre siffler ou chanter pendant qu'il travaille. Son travail était simple, mais fatiguant, et même parfois dangereux, avec la tombée des arbres.
Mais aujourd'hui avait été un jour calme, il avait travaillé une grande partie de la journée, le soleil avait traversé le ciel entier, et quelques nuages avaient fait leur apparition. Le ciel était devenu plus sombre, laissant la pénombre et une légère brise s'installer. C'était donc le moment de rentrer pour lui, équipé d'un cordage assez long, il tirait derrière lui des fagots de bois attaqués en packs sur plusieurs toises de longs. Le paquetage était lourd, même pour Chris, mais c'était la meilleure façon de les transporter sans avoir à se payer de charrette ou de cheval. Le bûcheron faisait alors marche arrière pour retourner à son village, qui n'était pas si loin que ça malgré tout.

Une fois le village à portée de vue, il pouvait voir un long filet de fumée dépasser de par dessus les arbres et les quelques bâtisses qu'il voyait, cette fumée venait du côté de la forge. Rien ne l'alertait pour l'instant, à vrai dire, s'il y avait un incendie, ils s'auraient s'en occuper sans lui, mais ça ne l'empêchait pas de presser le pas, redoublant d'effort pour tirer le paquetage. Arrivé plus proche il pouvait entendre plusieurs cris émaner du village, ce qui le faisait aussitôt douter sur l'incendie, personne ne crierait simplement pour un incendie. Il lâcha donc son attirail, et s'arma de sa hache qu'il accrochait dans son dos grâce à une corde. L'outil en main, il trotta jusqu'au village, où il put voir, un peu plus loin, une femme s'enfuir en criant, la robe à moitié déchirée.

- Hey.. HEY ! ATTENDEZ ! QU'EST CE QU'IL SE PASSE ?!


La femme ne s'arrêta pas, ce qui le fit d'autant plus s’inquiéter pour sa fille. Il se dépêcha donc de rejoindre la ville, là où sa première vision d'horreur apparue. Partout des corps décharnés, des cadavres jonchant le sol rougit par leur sang. Ce n'était pas l'oeuvre de bandits, aucun homme ne pourrait faire ça, l'idée de ces monstres qu'ils entendaient dans les rumeurs lui traversa la tête. Ces images le paralysa d’effrois, jusqu'à ce qu'il soit tiré de cette catalepsie par un autre cri, il secoua la tête et reprit le chemin de chez lui. La maison était légèrement plus à l'écart du reste, mais une traînée de sang l'accompagnait. Chris déglutit, ayant un très mauvais pressentiment, il resserra sa main autour de hache pour l'empêcher de trembler. Une fois devant le pas de sa porte, fermée, il tenta aussitôt de l'ouvrir d'un coup de pied près de la poignée. Alors qu'un nouveau cri retenti de l'intérieur de chez lui, il n'attendit pas plus alors pour frapper avec sa hache sur la battante, la découpant brutalement jusqu'à ce qu'il puisse l'ouvrir de l'intérieur. Aussitôt, un nouveau sentiment d'horreur l'envahit, au sol, le corps d'une femme avec la gorge arrachée où y est appliqué un tissu blanc, maintenant rouge. Chris essayait d'avancer alors que son corps l'obstruait, son corps entier tremblait pendant que ses joues croulaient sous plusieurs larmes, ses lèvres laissant échapper un gémissement de douleur.

- Pa.. papa ? J-j'ai essay... j'ai essayé de la soigner.. je suis désolée..

Le père tourna aussi vite la tête en entendant le son de cette voix, provenant de sous la table, il apercevait le doux visage de sa fille, tremblante sous la table de la salle à manger. Elle larmoyait, les bras saisissant le pied de la table, une main armée d'un coup, les deux ensanglantées.
Réalisant que sa fille va bien, il se jette alors vers elle, s'écroulant presque devant elle, il tend aussi vite la main, la secouant pour lui montrer que le temps presse.

- Viens.. viens vite princesse.. Ça va aller, on va rejoindre les miliciens, ils vont nous protéger.. viens..

A ces mots, la jeune fille se jeta dans les bras de son père en lâchant son arme, de ses mains sanglantes, elle tâcha les vêtements du bûcheron en se relevant. Les deux debout, Chris prit la main humide de sa fille pour la tirer doucement hors de chez lui,, donnant un dernier regard désolé à la femme qui se trouve dans son propre sang chez lui. A l'extérieur, il firent à peine quelques pas que l'homme réalisa que sa fille tombait presque à chaque pas, trop faible, trop appeurée. Il n'hésita pas alors pour la prendre dans ses bras en mettant son outil dans son dos. Il devait être fort pour sa fille et lui, il devait la mettre à l'abris, il devait trouver les miliciens. Sa fille entre ses bras, il la serra doucement contre lui pour la protéger de la vue chaotique dans laquelle se trouvait le village. Même pour le titan, c'était difficilement supportable, il baissa alors la tête vers sa fille quelques secondes pour se débarrasser de ce paysage de chair et de sang. Alors qu'elle gémissait entre ses bras, il aperçut une blessure au niveau de son bras, une morsure profonde, laissant échapper un peu de sang, mais ça ne semblait pas gêner Sarah, elle était forte.

Chris continuait d'avancer, balayait le village de plusieurs coups d’œils, il ne voyait aucun de ces monstres, seuls quelques ombres filer et rattraper des villageois à l'horizon, loin. Il avait le souffle court, il sentait son cœur et celui de sa fille battre à tout allure. Après quelques enjambées supplémentaires, l'homme finit par entendre des cris provenant d'une maison, non pas des cris de terreur, mais plutôt des ordres criés. Il s'empressa de rejoindre cette maison, et y déposa sa fille devant la porte, en frappant plusieurs fois sur la porte fermée, barricadée.

- HEY OUVREZ-NOUS ! JE SUIS AVEC MA FILLE ! IL N'Y A PERSONNE AUTOUR !


Ses cris venaient couper toute conversation qui avaient été commencé à l'intérieur, un léger silence s'en suivit, ils pensaient probablement le laisser dehors, jusqu'à ce qu'une voix à l'intérieur s'élève. Puis une autre, reprenant alors la discussion, Chris entendit des pas alors qu'il se positionnait dos à la porte pour pouvoir se défendre en cas d'attaque même s'il n'espérait pas grand chose en vue de l'état des corps. A l'intérieur, quelqu'un se rapprocha de la porte.

- Chris ? C'est bien toi ? Attends, je vais t'ouvrir, je dois juste enlever tout ça, une partie de la milice nous a défendue, une autre est partie, elle reviendra, on est saufs !

- D'accord, mais dépêche-toi, c'est le chaos dehors...


Moins de cris se faisaient entendre maintenant à l'extérieur, peut-être que tout le monde restant s'étaient enfuis, ou étaient-ils tous morts ? Seraient-ils les derniers du village ? Chris pouvait entendre des meubles être bougés à l'intérieur, alors qu'au fond, il put voir une de ces bêtes. Elle ressemblait à un homme, Chris la reconnaissait de loin seulement parce qu'elle se comportait normalement parmi tout cet anarchie, ce n'était pas humain, ça. Il l'avait vu, ça ne tarderait pas pour que la créature les voit à son tour. Il frappa alors sur la porte, leur disant de se dépêcher, à ses gestes, le monstre se tourna vivement, comme réanimée, et fendit l'air vers eux, elle était loin, mais elle allait particulièrement vite. Sarah se plaqua contre la porte en se tenant au bras de son père qui frappa de plus belle sur la porte en criant. Il frappa une dernière fois et la porte s'ouvrit, aussitôt, il poussa sa fille à l'intérieur et la suivit, plaquant la porte de tout son poids, il n'eut pas le temps d'observer la pièce.

- SARAH, VA AU FOND ! VITE AIDEZ-MOI BORDEL !!

Sur ces mots, la porte s'enfonça, projetant Chris par terre violemment, la porte était alors à demi fermée, et l'homme qui venait d'aider le bûcheron s'avança rapidement vers la porte, accompagné d'un des miliciens. Chris se redressa alors que la porte se plaqua au mur, laissant entrer la bête, celle-ci se tourna vers vers l'homme debout, et d'un coup de griffe sec, il lui disjoncta le visage et sauta aussitôt sur le milicien qui n'eut pas le temps de sortir son arme. Plusieurs cris émanaient de derrière lui, ainsi que celui de sa fille. Le pauvre soldat n'eut aucune chance, le monstre le déchiqueta de ses griffes comme un chien grattant le sol. Le sang venait repeindre le sol, Chris profita du carnage pour se relever et frapper la bête d'un coup de hache dans son dos. Le coup ne la tua pas et elle se retourna sauvagement en frappant le barbu d'un revers du bras pour le propulser au sol de nouveau, lâchant son arme, sa tête frappa le parquet sèchement.

Finalement, deux miliciens venaient défendre le leur, au sol, mort. L'épée à la main, chacun brandissait sa lame vers la créature qui comptait s'en prendre à Chris, changea de cible pour attaquer sa plus grosse menace, et plus proche, les deux soldats. Celle-ci, comme pour leur compère, sauta sur eux, s'embrochant sur leur larme, plaqua les deux hommes armés au sol et les frappa de ses griffes, tout en tentant d'en mordre un. Les deux hommes au sol hurlait de douleur en essayant de la repousser, alors que leur propre sang volait à travers la salle.

Enfin, les deux derniers miliciens se dépêchaient pour rejoindre ceux en détresse par terre, et alors que la bête se reput des deux jeunes soldats au sol, ceux debout la terminèrent en la piquant à la tête et la décapitant après plusieurs coups du tranchant de leur lame. Pendant que les combattants achevèrent la bête, Chris se redressa dans un gémissement, il récupéra aussitôt sa hache en jetant un coup d’œil à gauche, puis à droite. Le monstre avait été défait, il se releva alors, en lâchant un soupire de soulagement, un sourire s'arracha de ses lèvres malgré les corps par terre. Il s'empressa de refermer la porte, et se retourna, pour chercher sa fille du regard, il vit les deux miliciens, ainsi que deux femmes au fond, sanglotantes. A côté se trouvait plusieurs cadavres, pas ceux dont la bête venait d'ôter la vie, non, d'autres. Chris fronça les sourcils en se frottant le visage, et fit quelques pas en face de lui pour recompter les personnes présentes. Sa fille ? Où était-elle ? Il regarda autour de lui, personne d'autre n'était là, et il n'y avait pas d'autre porte.

En s'approchant, il put voir plusieurs corps blessés à mort d'un coup de lame rapide au niveau de la poitrine, portant tous une morsure. Il y avait deux hommes, un garçon très jeune, et sa fille, par terre. Chris secoua la tête alors que son visage coulait déjà, il titubait pour s'approcher et s’effondra au dessus d'elle, criant de désespoir, sa hache se planta à côté. Il l'a prit entre ses bras pour la serrer contre lui, la secouant légèrement, il lui caressa la joue tendrement, tout en la recoiffant, il essaya de sourire, pour la réveiller, l'appelant.

- Non.. Non, non.. Ne me fait pas ça princesse, réveille-toi, ne me fait pas ça... Ne me fait pas ça princesse, je t'en prie, non, non... Sarah...
- On a dû s'occuper d'elle, sinon elle allait devenir comme les autres. On vous a fait une faveur en faisant ça.

Les larmes sur les joues de Chris s'arrêtaient alors de couler, il embrassait son front en la libérant de sa douce étreinte. Il apercevait alors la même blessure infligée aux autres cadavres, un coup dans la poitrine, sur sa princesse. Son corps entier tremblait au dessus de sa fille, alors que ses dernières larmes s'échappait de son visage pour rejoindre celui de sa tendre.

Il continuait tout de même de trembler, de rage cette fois. Son visage se noircit alors qu'il attrapait sa hache de nouveau, planté à côté, au sol, il n'hésita pas une seconde et hurla toute sa rage sur le milicien. Chris le frappa férocement avec le tranchant de sa hanche sur sa nuque, déchirant sa chair et se coinçant dans sa colonne vertébrale. Alors que le milicien tombait sans vie, le sang giclait à travers la pièce, tout comme le cri des dernières femmes présentes. Le dernier milicien se tourna en sursaut, alors qu'il essaya de brandir son arme sur le père, il était déjà sur lui, le chargeant. Chris le plaqua au sol comme un ours déchainé et expia toute sa furie sur le visage du soldat, écrasant son crâne entre ses poings, alors que ses propres phalanges s'écrasèrent sur ses os. Au même moment, la deuxième partie de la milice entrait dans la pièce, probablement alerté par tous les cris à l'intérieur. Se retrouvant devant ce paysage dantesque, et cet homme enfonçant le visage d'un milicien, l'un deux accourra vers Chris pour le frapper d'un violent coup de pied à la tempe, le rendant inconscient. La scène s'était déroulé si vite, en quelques instants après être entré dans cette maison, il avait perdu sa liberté et sa famille.

Au sol, se trouvait alors des miliciens, des hommes, des femmes, agonisant ou morts. Le barbu comatait près de sa princesse endormie, les deux femmes se dépêchaient de sortir de la maison à l'arrivée des miliciens. Enfin, Chris fut tiré hors de la maison et attaché à l'extérieur, les cadavres qui se trouvaient dehors furent envoyés dans les maisons où ils mirent feu pour calciner les corps des morts. Le bûcheron retrouva connaissance à l'intérieur d'une cellule de Marbrume, il ne savait pas pourquoi, mais il était encore en vie, sa rage l'avait abandonné pour laisser un homme brisé et seul croupir au fond de cette prison. Il supplia pour qu'on l'envoi à la potence, pour qu'un garde lui tranche la gorge, que les dieux le laissent partir. Mais les gardes semblaient savoir ce qu'il avait fait, et trouvait l'idée de le laisser pourrir ici jusqu'à sa mort était une idée bien plus juste. Et les dieux l'avaient oubliés ici.

________________________________________

Fin de l'année 1164, Chris avait passé un moment dans sa cellule à quémander la mort, mais rien n'était venue pour lui. Il finit éventuellement par retrouver la raison, la mort ne serait plus ce qu'il voulait, même s'il ne savait maintenant plus ce qu'il voulait. Mais il savait, il espérait pouvoir trouver de nouveau une raison pour se battre, pour vivre. Peu de temps après, un ordre força la ville à se débarrasser de ses prisonniers, ils devaient tous être jetés hors de la ville, en nourriture pour les Fangeux. L'ironie frappa alors Chris, qui avait demandé la mort si longtemps, et avait enfin abandonné cette idée, se retrouve maintenant face à elle, face à une mort bien plus atroce. Ou était-ce bien un coup de chance, que de pouvoir vivre quelque chose de nouveau ?
Peu importait la raison, Chris avait peut-être accepté la mort de sa fille, mais depuis qu'elle était parti, il voue une haine sans nom aux miliciens.


Soi réel




Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? Oui.
Comment avez-vous trouvé le forum ? (Topsites, bouche à oreille...) Topsite.
Vos premières impressions ? Un peu énervé d'avoir perdu tout ce que j'avais écris bêtement (après 4 heures d'écriture), mais sinon j'aime l'ambiance que dégage le forum.
Des questions ou des suggestions ? /

Si des fautes se sont glissées, ou si l'histoire est abrégée, je suis désolé, mais comme je l'ai dis, j'ai tout perdu et j'ai du réécrire, donc la frustration l'a emporté.

EDIT : Faire une scène avec un fangeux dès le début est peut-être maladroit, donc n'hésitez pas si j'ai besoin de corriger.


Marbrume soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



Dernière édition par Kris Hunt le Sam 1 Oct 2016 - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydonnie d'AlgrangeMilicienneavatar


MessageSujet: Re: Christopher du Bois   Sam 1 Oct 2016 - 10:12
Bienvenue parmi nous ♥

Que j'aime ce jeu... Donc ton avatar héhé !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denea AlberickHerboristeavatar


MessageSujet: Re: Christopher du Bois   Sam 1 Oct 2016 - 10:45
Bonjour Kris et bienvenu !

Personnage intéressant, mais qui nécessites quelques ajustements.

Premièrement son nom, Kris Hunt, ça fait très anglais actuel alors que les autres pseudos ont plus des consonances plus anciennes ou alors plus françaises ou germaniques. Après, Kris, peut devenir un surnom, ou plutôt un diminutif d'un prénom plus long comme Christophe ou ... euh ... Christopher ?

Ensuite, dans l’histoire j'ai eu quelques points qui m'ont un peu chiffonnée.
Juste pour rappel, parce que ce n'est pas bloquant, mais si Sarah chassait avant la fange, c'était forcément du braconnage, vu qu'avant c'était une activité principalement réservée aux nobles.

Puis la façon dont meurt La fille de ton personnage me laisse un peu perplexe. Tuer quelqu'un qui a été mordu ça ne l'empêche pas de devenir un fangeux, au contraire, ça accélère le processus, vu que les personnes ne deviennent fangeux qu'après leur mort. Après, c'est vraie que ça se passe au début de la fange, ils n'ont eu que des rumeurs, mais à mon sens l'info morsure + mort = fangeux est quand même l'une des premières qu'on a dû constater. Dans ce cas ça me semble étrange que les miliciens la mette à mort comme ça, ça serait le meilleur moyens de se retrouver avec un fangeux de plus sur les bras, surtout que le reste des miliciens semblent arriver qu’après un petit moment.

Finalement, je compati, complètement au fait d’être frustré et de rager parce qu’on a tout perdu (j’admire la persévérance, personnellement j’aurais rage quit et j’y serais revenu plus tard), mais j’ai vu quelques coquilles sûrement dû au fait que tu voulais écrire vite ^^

Voilà, j’espère ne pas t’avoir fait peur avec les quelques points que j’ai relevé.

A très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher du BoisBanniavatar


MessageSujet: Re: Christopher du Bois   Sam 1 Oct 2016 - 15:52
Merci pour l'accueil.

Le prénom Kris est justement un diminutif de Christopher, qui fait toujours anglais, ainsi que Hunt, comme j'ai vu des noms assez étrangers ici, je me suis dis que ça pourrait passer, donc si besoin je changerais si ça ne convient vraiment pas.

Ensuite, en effet Sarah braconnait, et ça restait assez rare de toute façon. Le village était trop petit pour que quelqu'un s'en rende vraiment compte. Et comme ce village était justement assez petit, les gens se connaissaient presque tous, et tissent des liens, donc je ne pense pas que ça gênerait le bas-peuple qu'une jeune fille tue de temps en temps de petits animaux. Mais ça reste mon avis. De plus, leur logement se trouvait à l'écart du reste du village, ce qui leur donnait de l'intimité, et encore moins de chance pour elle de se faire avoir. Une nouvelle fois, si besoin encore, je retirerais ce point.

Et enfin, je m'y attendais, la mort de Sarah est justement justifiée parce que rien n'était encore défini, pour la plupart des miliciens présents, ils n'avaient conscience des Fangeux qu'à l'instant. Ils connaissaient les rumeurs, mais jusqu'à présent ce n'était que des rumeurs, et ces rumeurs se trouvaient donc être vraies, alors pour eux, tout ce qui avait été dit devait être vrai. J'ai joué sur le téléphone arabe, ils connaissent les rumeurs, mais pas complètement, ils savaient qu'une morsure entraînerait une personne à se transformer, mais ne savait pas qu'elle devait être morte pour que ça soit le cas. C'est en effet une mort idiote qui aurait pu être évité.

Merci encore, dis-moi si mes justifications ne suffisent pas, je changerais ce qui a besoin de l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denea AlberickHerboristeavatar


MessageSujet: Re: Christopher du Bois   Sam 1 Oct 2016 - 16:46
Certes, mais quand je parlais de diminutif, je parlais plus de mettre Christopher, ou mieux Christophe (ou même Kristophe pour mieux coller à l’horographe) en prénom dans le pseudo et utiliser Kris de manière routinière dans tes postes. Par contre Hunt, non ça ne passe pas, utiliser un mot anglais actuel comme ça texto, ça ne colle vraiment pas.
D’autant plus que c’est écrit nulle part que dans ton cas, le Kris est un diminutif.

Je n’ai jamais demandé à ce que tu retires la partie sur le braconnage de Sarah, je tenais juste à te rappeler qu’elle faisait quelque chose d’illégale, que cela n’était pas quelque chose de normal avant la fange. Je pense qu’en effet, dans un petit village tout le monde se tamponnait allègrement qu’une gamine tue deux trois lapins x)

Sa mort est bête certes, mais c’est pas ça qui m’ennuie, ce qui m’ennuie c’est qu’elle flirte avec le pas très crédible, surtout sur la fin. Passons le fait que je trouve encore plus étrange, maintenant que j’ai confirmation, que des gardes tuent une jeune fille qu’ils connaissaient, que certains ont peut-être vu grandir (attachement, tout ça, tout ça) comme ça, alors qu’il y a une attaque de fangeux à côté, « juste » parce qu’elle a été mordue, sans essayer de la sauver, rien, sur la seule bases de rumeurs. L’homme peut prendre des décisions vraiment très connes quand il est sous pression et on peut raisonnablement dire qu’une attaque de fangeux, ça met sous pression. Mais le fait qu’ils attendent comme ça les renforts au milieu des corps, vraiment ça coince pour moi. Un fangeux, ça ne se relève pas tout de suite, c’est vrai, mais ça peut être relativement rapide.
Au moins dire qu’ils ont attendu peu (quand je dis peu je veux dire moins d’une heure), pour éviter tout quiproquo bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher du BoisBanniavatar


MessageSujet: Re: Christopher du Bois   Sam 1 Oct 2016 - 21:56
J'ai donc rajouté une unité de temps dans le récit, au moment où la seconde garde arrive. Ainsi que le nom du personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denea AlberickHerboristeavatar


MessageSujet: Re: Christopher du Bois   Dim 2 Oct 2016 - 14:48
Bien, tout est en ordre, je te valide donc et vais ouvrir ta carrière ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton GunofBoucheravatar


MessageSujet: Re: Christopher du Bois   Dim 2 Oct 2016 - 20:57
Kris du Bois ça passe en vrai !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher du BoisBanniavatar


MessageSujet: Re: Christopher du Bois   Dim 2 Oct 2016 - 21:31
Merci Anton, mais de toute façon l'écriture importe peu, il sera rarement écrit. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Christopher du Bois   
Revenir en haut Aller en bas
 
Christopher du Bois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle boutique de jouets en bois
» Le Havre - Avenue du Bois-au-Coq (et rue)
» ASSOCIATION DES JARDINS DE BOIS GUILBERT.
» nous n'irons plus au bois vidéo
» berceau en bois a vendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils royaux :: Présentations :: Fiches de personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: