Marbrume



Partagez | 
 

 Revan Leowing [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Revan LeowingMilicienavatar


MessageSujet: Revan Leowing [TERMINE]   Dim 18 Sep 2016 - 20:25




Revan Leowing




Identité



Nom : Leowing
Prénom : Revan
Âge : 23 ans
Sexe : Masculin
Rang : Milicien affilié à l'exploration des terres, anciennement mercenaire
Carrière envisagée & tableau de départ avec les 4 PCs :
Carrière du milicien
+1 FOR
+1 INI
+2 TIR

Compétences et objets choisis :
- Adresse au tir à l'arc
- Bagarre
- Esquive
- Volonté de fer

- Epée courte
- Arc long et flèches
- Armure en cuir
- Capuchon rouge
- Bracelet étoilé d'Anür


Physique



Revan est un homme athlétique mesurant 1m77 et pesant 75 kg. Il possède des cheveux noirs comme l'ébène et les traits de son visage sont fins, lui donnant une apparence plus jeune qu'il ne parait. Ses yeux gris comme l'acier semblent froids, dénués de toute chaleur, habitués à voir des cadavres, des carcasses entamées, des blessures putrides, des Fangeux, la souffrance et la mort. Sa peau claire arbore, elle aussi, peu de couleurs, résultat du manque de nourriture, du stress permanent en milieu hostile, des montées d'adrénaline, du goût du sang et du manque d'espoir.

Aux premiers abords, Revan semble être un homme distant, froid, cassant. Le premier métier à lui attribuer ? Assassin. Il est vrai qu'il semble difficile de l'approcher, qu'il est du genre à vouloir rester discret, à ne pas attirer l'attention sur lui. Souvent vêtu de sa sombre tenue rouge, l'impression émanant de lui est celle d'un homme ayant trempé ses mains dans un bain de sang bien trop souvent.

Sur son corps, de nombreux cicatrices lui lacèrent le buste : des lames d'épée, des impacts de flèche, des coups de poignard et même des griffures de bête sauvage ; fort heureusement, aucune morsure de Fangeux ou de blessure ayant conduit à une infection grave.

Personnalité



L'amour pour Anür, voilà une des convictions de Revan. Anür est l'unique déesse aux yeux de cet homme au capuchon rouge. Depuis sa tendre enfance jusqu'à l'avènement des Fangeux, sa vie a été guidée par sa croyance en Anür, déesse de la vie et de la mort ; si bien qu'à ce jour, il se considère comme étant un guerrier d'Anür.

A côté de ça, Revan était autrefois un homme bon, optimiste, boit-sans-soif et atrocement arrogant. Il aimait les sensations fortes et haïssait l'injustice. Son seul souhait était de répandre joie, bonheur, sécurité ainsi que l'amour d'Anür à quiconque croisait sa route. Cependant, la vie réservant bien des surprises, il lui est arrivé bien souvent de sombrer dans le vice : sa passion pour les armes et pour les duels entre hommes à mains nues auraient pu l'amener à adorer bien plus la déesse Rikni qu'Anür.

Avec l'arrivée des Fangeux, Revan est devenu un homme bien plus sombre, empli de désespoir et combattant avec pour seule flamme de vie celle qu'Anür lui avait laissée, se laissant parfois aller en buvant le reste d'hydromel qu'il pouvait trouver ou à des bagarres clandestines. Conscient que sa seule existence ne suffirait pas à éradiquer la menace des Fangeux, à trouver une nouvelle terre de paix pour l'Humanité, à destituer les nobles se complaisant dans leur luxure, leur pseudo-sécurité et leur richesse, il se contente de faire ce qu'il sait le mieux faire : combattre. Il lui arrive par moment de rire, de plaisanter avec des inconnus ou ses collègues ; mais il ne s'attache à quiconque, de peur de perdre une connaissance proche, un ami, un amour même. Il sait lui-même que chaque instant de paix et de joie qu'il vit n'est qu'un moyen d'oublier temporairement l'enfer dans lequel vit l'Humanité.

Au fond de lui, Revan n'attend qu'un signe d'Anür ou l'arrivée d'un héros ou d'une héroïne qui les conduirait vers une révolution, un renouveau, une nouvelle ère où l'espoir serait ravivé dans le coeur de tous et de toutes.

Pour lui, la priorité est de trouver une solution au problème des Fangeux le plus rapidement possible. Sa croyance pour Anür lui permet de se raccrocher à la vie. Il tente aussi, à de nombreuses occasions, de voir et de comprendre les signes et les souhaits de la déesse.

Enfin, son fruit préféré est la pomme.

Histoire



Quelque part en territoire hostile.

- Père ! Resaisissez-vous ! s'écrie Revan.

Sous le toit de cette chaumière, l'horreur était omniprésente. Les meubles étaient renversés, le plancher poussiéreux avait été balayé par des bottes qui avaient trop marché dans la boue, le sang avait donné une nouvelle robe aux murs et l'ensemble de la pièce n'était éclairée que par des bougies à moitié entamées. Au milieu de ce triste décor, un vieil homme à l'allure cadavérique avait saisi le bouclier d'un homme en rouge et tentait de le lui arracher du bras afin de lui planter ses crocs acérés.

- Père ! C'est moi ! C'est votre Fils ! Je vous en supplie ! Revenez parmi nous !!

La force prodigieuse dont le vieil homme faisait preuve arracha le bouclier du bras gauche du jeune homme. Ce dernier décocha un coup de pied vers l'avant pour repousser son assaillant qui tituba de quelques pas avant de pousser un grognement rauque.

- Vous ne pouvez pas être l'un d'eux. Pitié ! Ne me forcez pas à..

Revan fit un pas rapide sur la gauche, esquivant la charge de son père devenu Fangeux. La créature s'encastra dans une armoire et, par réflexe, par peur, par instinct de survie, l'homme planta son épée dans la nuque de son père, non sans pousser un cri déchirant bien plus proche d'une complainte que d'un rugissement de colère.

Et ce fut de cette façon que Revan tua son père, Godric Leowing, prêtre et fervent serviteur d'Anür, victime d'une attaque de Fangeux, mort en tant qu'homme et mort une seconde fois en tant que Fangeux.

Revan a grandi au sein des Leowing, une famille de religieux qui vénéraient la déesse Anür depuis des générations et des générations. Sa mère était Annaëlle Lyssandru, fille de fermiers, guérisseuse au temple de la Trinité de Marbrume. Il n'était donc pas étonnant que l'amour que portait ses parents à Anür lui fut transmis. Grand frère, il avait une jeune soeur, Morgane Leowing et un jeune frère, le benjamin, Aaron Leowing.

Dès son enfance, Revan a été un enfant plein d'énergie et bagarreur ; mais avec un grand sens de l'amitié et de la famille. Son rêve était de devenir un Chevalier et d'accomplir des exploits héroïques, malgré sa non appartenance à la noblesse. Avec l'âge, il lui était paru évident que ce rêve était inatteignable, si bien qu'il intégra rapidement la Milice intérieure de Marbrume pour se perfectionner au maniement des armes et ce, malgré le désaccord de son père qui voulait faire de lui un prêtre d'Anür. Là encore, les premières années en tant que jeune apprenti de la Milice ne furent guère stimulant. Bien qu'il montra une certaine expertise au tir à l'arc et qu'il lui arrivait d'en découdre avec les autres jeunes de son âge, il lui manquait un savoir principal : celui de l'extérieur. Ayant toujours vécu au sein de Marbrume, Revan avait finalement fini par se rendre compte de l'immensité de l'univers en rencontrant entre autres des saltimbanques, en surprenant des discussions entre prostituées dans les ruelles de la ville et, surtout, en croisant des mercenaires : un nouveau type d'homme armé qu'il n'avait encore eu l'occasion de voir.

Son souhait de devenir mercenaire, notamment pour escorter des convois ou d'accompagner de potentiels héros, fut source de conflits entre son père et lui-même. Sa mère souhaitait évidemment elle aussi qu'il se désiste. Cependant, n'était-ce pas là une occasion pour lui d'explorer le monde et de découvrir ce qu'Anür avait laissé comme surprises pour lui dans cette vie ? Finissant par intégrer une enclave de mercenaires, Revan coupa les ponts avec son père, ce dernier pensant qu'il avait délaissé son amour pour Anür au profit de l'appel du sang, de la barbarerie et de la sauvagerie.

Agé de 16 ans, Revan ne se doutait pas que les paroles de son père se montreraient exactes par la suite. Son initiation en tant que mercenaire fut rude, éprouvante et sans aucune échappatoire possible. Ayant délaissé la Milice, il n'avait d'autres choix que de se perfectionner à l'enclave. Ses talents au tir à l'arc furent confirmés par la plupart de ses camarades et il put se faire une place au sein des mercenaires de Marbrume. Des combats à mains nues avaient même lieu dans les sous-sols de l'enclave, avec un système de paris, un "sport" auquel Revan s'adonnait volontiers.

Cependant, la vie ne pouvait en aucun cas être rose, surtout dans ce monde où se situe Marbrume, elle était même rouge sang. Revan tua pour la première fois un homme qui s'était laissé porter par sa perversité et qu'il avait surpris à attaquer sa jeune soeur, bien qu'elle ait à peine atteint l'âge de procréer. La vue du sang sur la lame de son épée, les sensations qu'il avait ressenties au moment où il avait transpercé la gorge de son ennemi et qu'il en avait retiré son arme, ce sentiment d'avoir pris la vie, brisèrent une part de l'innocence enfantine de Revan. C'était là, la confirmation pour ses instructeurs, qu'il était apte à parcourir les chemins et à apprendre, sur le terrain, la dure vie d'un mercenaire.

En tant que mercenaire, Revan parcourut bien des régions et rencontra des bandits de tout type. Il vit des camarades mourir, des hommes mourir, des femmes violées mais il vit aussi la reconnaissance, la soif de richesses et de récompenses, il connut la chaleur d'une femme emplie d'amour et put la comparer à celle d'une prostituée dont l'amour prenait une toute autre forme ; mais surtout, il avait pu observer les beautés que réservaient la nature et les instants vécus autour d'un feu de camp qui brûlait au milieu de la nuit étaient toujours uniques.

A force de croiser le fer, l'amour que portait Revan pour Anür fut considérablement mis de côté. Ce fut à cette période que le premier signe d'Anür arriva auprès de lui.

Au cours d'une embuscade qui décima presque la totalité de l'équipe de mercenaires qui escortaient un convois de marchandises, Revan tomba dans un précipice et ne put que compter sur une vision d'Anür pour survivre en pleine nature. Attaqué par des loups, il fut sauvé, aussi incroyable que cela puisse paraître, par une ourse, sans doute guidée par Serus, qui sembla l'ignorer. Tout au long de son périple, Revan avait eu l'impression de suivre une femme ; ou du moins la silhouette argentée d'une femme qui lui était apparue et lui incitait à s'accrocher à la vie malgré ses souffrances, la fatigue, la faim et ses blessures. Une voix lui parlait dans sa tête : fruit de son imagination ou réelle intervention divine ? Cela avait peut-être peu d'importance ; mais pour Revan, c'était là une confirmation de la présence de la déesse.

Survivant aux dangers de la forêt durant deux jours, il finit par retrouver un village où une guérisseuse, qu'il avait escortée il y a quelques temps, lui prodigua les soins ; il s'agissait d'une guérisseuse qui ressemblait étrangement à la femme qui l'avait guidée dans la nature. Simple coïncidence ?

Revan put se restaurer durant un certain temps au sein de ce village méconnu. Une idylle exista entre lui et la guérisseuse, Lyanna Kalheim, mais ne put durer. Le mercenaire reprit la route dès qu'il put, afin de retrouver son foyer.

Mais jamais il n'aurait pensé que le fléau des Fangeux s'était abattu sur le pays entier. Aussitôt rentré à Marbrume, les premières nouvelles de l'attaque de créatures humanoïdes se répandirent et Revan tenta de retrouver sa famille, afin de s'assurer qu'elle soit saine et sauve : seul son père manqua à l'appel, parti à l'extérieur des murs pour un quelconque acte religieux. Surestimant le danger des Fangeux, Revan reprit aussitôt contact avec l'enclave des mercenaires et intégra une équipe engagée pour évacuer un maximum de villageois habitant des zones peu protégées. Durant la mission, il put rencontrer pour la première fois ces monstres, sujets de bien des discussions. Nombreux de ses amis périrent des mains de ces bêtes macabres aux apparences humaines.

C'est ainsi qu'il put retrouver son père lors d'une mission, blessé à mort, caché dans une vieille maison en bois. Revan ne comprit pourquoi son père s'était attaché de la sorte ; trop absorbé à insulter ce dernier, à le traiter de tous les noms pour ses actions idiotes et son initiative altruiste. Godric mourut, le sourire aux lèvres, bénissant son fils après avoir, dans un dernier élan de perception divine, décelé la présence d'Anür auprès de son Fils aîné. Dans un élan de rage, Revan sortit de la bâtisse pour prêter main forte aux autres mercenaires qui tenaient bons contre l'assaut des Fangeux dont le nombre diminuait peu à peu.

Avant de revenir dans cette maison pour récupérer le corps de son défunt père...

La suite, vous la connaissez déjà.

A son retour, à la vue de tant d'horreur, Revan perdit peu à peu espoir. Des messagers annoncèrent la destruction de nombreux villages, dont celui où vivait Lyanna, ce qui causa chez Revan un chagrin qui le déchira. Il devint distant envers ses amis et sa propre famille, se laissant tomber dans l'alcool, dans les combats à mains nues à présent vides d'émotion.

Puis, quand il put prendre son temps pour faire son deuil et retrouver ses moyens, il revit cette lueur d'étoiles argentées : Anür était toujours là et il devait continuer à se battre.

Il s'engagea alors dans la milice dédiée à l'exploration des terres extérieures.

Soi réel




Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? Non... Oui. Je veux dire, oui !
Comment avez-vous trouvé le forum ? (Topsites, bouche à oreille...) Partenariat avec GALGALS !!!
Vos premières impressions ? J'espère que le système de JdR papier sera mieux développé et beaucoup plus utilisé !
Des questions ou des suggestions ? -



Marbrume soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydonnie d'AlgrangeMilicienneavatar


MessageSujet: Re: Revan Leowing [TERMINE]   Dim 18 Sep 2016 - 20:48
Bienvenue parmi nous ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finn GallagherMercenaireavatar


MessageSujet: Re: Revan Leowing [TERMINE]   Dim 18 Sep 2016 - 20:54
Bienvenue sur le forum Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denea AlberickHerboristeavatar


MessageSujet: Re: Revan Leowing [TERMINE]   Dim 18 Sep 2016 - 21:30
Bienvenu Revan ^^

Alors alors, voilà une fiche concise mais loin d'être vide.

Rien de bien grave à signaler, juste quelque approximations, comme le terme milice intérieure, car avant la fange, la milice était uniquement intérieur à Marbrume, dehors c'était l'armée. Ou le fait que les fangeux ai l'air bien moins dangereux là qu'il ne le sont en réalité. D'ailleurs en général il faut plusieurs heures à un mort pour revenir en fangeux.
Heureusement cela ne bloque pas ta validation ;p

Je n'ai rien d'autres à dire, je vais donc de ce pas te donner ta couleur et ton rang.

Bon jeu parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan LeowingMilicienavatar


MessageSujet: Re: Revan Leowing [TERMINE]   Dim 18 Sep 2016 - 21:47
Merci pour votre accueil !

Et merci encore à Denea pour la validation et les précisions !

A bientôt pour de nouvelles aventures ! (J'en fais trop, je sais)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Revan Leowing [TERMINE]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Revan Leowing [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une collaboration qui se termine pas très bien.
» Jeu des mots qui se terminent par...
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Pretty Little Liars
» Les mots se terminant par « eur »...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils royaux :: Présentations :: Fiches de personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: