Marbrume



Partagez | 
 

 Finn Gallagher [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Finn GallagherMercenaireavatar


MessageSujet: Finn Gallagher [Terminé]   Dim 8 Mai 2016 - 13:08




Finn Gallagher




Identité



Nom : Gallagher
Prénom : Finn
Âge : 22 ans
Sexe : Masculin
Rang : Mercenaire au service du Capitaine

Carrière envisagée & tableau de départ avec les 4 PCs :

Carrière envisagée : Mercenaire

Points de Caractéristiques : +1 FOR, +1 END, +1 INI, +5 PV.


Compétences et objets choisis :
- Coriace
- Coups Puissants (Dégâts +1D3)
- Alphabétisation
- Travail du Bois

- Épée Bâtarde (2 mains) (20+1D10, Parade 10, lente, percutante, épuisante)
- Dague (1 main) (12+1D6, Parade 6, +1 endroits exigus)

- Bottes
- Jambières de cuir
- Veste de cuir
- Gants en cuir usé

Protection totale : +13

Physique


A première vue quand on rencontre Finn, on peut être tenté de le croire plus âgé qu'il ne l'es, le jeune homme laissant pousser un petit bouc à barbe pour se rajouter quelques années, mais en vérité lorsqu'on y regarde de plus près, on constate autant à son expression qu'à son visage qu'il n'est pas aussi vieux que ce qu'il voudrait qu'on pense. Malgré les aléas de la vie et ses épreuves, le mercenaire possède encore la fraicheur et la fougue de la jeunesse, une santé excellente et une énergie qui transparait dans tout ce qu'il fait, en bien comme en mal. Relativement grand pour son époque, il culmine à un mètre quatre-vingt-sept et, bien que cela ne fasse pas de lui un géant pour autant -notamment face à son Capitaine qui les surplombent tous- il est assez heureux de son physique, sa carrure relativement mince et élancée, forgée malgré tout par le travail du bois et le maniement des armes, lui permettant de ne pas passer pour un maigrelet, bien qu'il demeura menu comparé à son supérieur ou même à des combattants plus aguerris et plus âgés. En ces temps de disette, les restrictions de nourriture font qu'il n'a guère eu l'occasion d'engraisser et Finn peut ainsi se féliciter de posséder un corps finement musclé et relativement sec, ce que sa tenue cache plus ou moins. En effet, l'homme arbore bien souvent une tenue de lin surmontée de jambières et veste en cuir, des gants protégeant ses mains lorsqu'il lui faut manier outils ou armes. Portant les cheveux courts par souci d'hygiène et de praticité, il entretient son bouc à barbe avec soin, de même que ses dents, affirmant toujours que c'est pour ne pas finir édenté comme feu son grand-père et continuer à plaire aux jolies filles. Finn n'impose ni la crainte ni l'obéissance, cependant on l'écoute bien volontiers, sa voix grave gagnant quelques octaves grâce à une joie qu'il affiche la plupart du temps malgré le monde dans lequel ils évoluent tous. Malgré tout il sait faire honneur à la Compagnie en se montrant aussi dur et solide que les autres, affichant lorsqu'il le faut une expression grave et sombre de circonstance, quand le temps est venu de faire parler les armes. Régulièrement sous-estimé par ses adversaires et bien qu'il ait encore beaucoup à apprendre, Finn en surprend plus d'un lorsque l'occasion s'y prête.

Personnalité


Têtu, borné, enjoué, déterminé, autant de qualificatifs qui correspondent à Finn et bien plus encore. D'un naturel sociable et sympathique, il est rare de ne pas le voir avec le sourire aux lèvres, sifflotant un air ou deux tandis qu'il retape ou construit quelque chose hors des plages horaires d'entrainement. La colère n'est pas quelque chose qui lui vient facilement, excepté lorsqu'il se trouve face à une situation ignoble et/ou une injustice flagrante qui sort du cadre de sa mission. Fiable, loyal et dévoué, il admire son Capitaine et rêve de lui ressembler, s'entrainant aussi fort que les autres malgré le fait qu'il soit l'un des cadets et qu'il manque encore d'expérience. Les paroles de cet homme au charisme démesuré font office de Loi et chacun de ses ordres est exécuté avec diligence, Finn n'imaginant même pas lui désobéir jamais. Les autres membres de la Compagnie savent qu'ils peuvent toujours compter sur le jeune homme bien que ce dernier déteste les sentiers battus et qu'il saisit toujours la première occasion venue pour vivre de nouvelles aventures. Un peu rêveur et curieux, il se dévoue corps et âme à leur groupe et ne s'imagine pas suivre une autre voie, ignorant encore partiellement ce que cela implique réellement question sacrifice et don de soi. Finn possède un certain don pour convaincre et marquer les esprits, cependant il est encore un peu trop jeune pour savoir réellement user de cette capacité et seule l'expérience le verra grandir et mûrir plus encore. La gravité dont il fait preuve à certains moments a le don de surprendre ceux qui ne le connaissent pas encore, les autres sachant reconnaitre ces instants comme étant délicats, chaque homme en ce monde possédant une face sombre. Dans ces moments-là, il vaut mieux ne pas tenter de le raisonner ni de l'écarter de son objectif, bon ou mauvais, son amertume et sa froide colère pouvant être seulement apaisées par le Capitaine et Strakhov qui sauront le raisonner de gré ou de force en le ramenant d'une manière ou d'une autre à la raison. Rikni est de loin celle qui prédomine lorsqu'on fait usage des armes, pourtant Finn n'oublie jamais de prier les deux autres Divinités de la Trinité, Anür pour sa bienveillance et Serus pour la sauvegarde de leur monde et de ses bienfaits.

Histoire



Originaire de Balazuc au Sud de Marbrume, Finn ne se destinait pas à l'origine à vivre par les armes. Né d'un Père charpentier et d'une mère menuisière, un joli petit couple qui s'était fort bien trouvé et qui avait fait un mariage d'amour autour d'une passion commune, le jeune homme avait toujours voulu suivre les pas de ses géniteurs et désirait apprendre leurs deux métiers à la fois, chose peu commune, mais qu'il avait argumenté en affirmant qu'ainsi il ne manquerait jamais de travail. Enfant des marais, élevé en plein air, il ne manquait jamais une occasion d'aller s'amuser dans les chemins de terre battue de son village avec les autres enfants du voisinage, formant ainsi une petite bande comme cela se faisait souvent dans ces petits patelins. Tout le monde connaissait tout un chacun et l'on ne manquait jamais de s'entraider et de se soutenir, la petite économie locale fonctionnant grâce au commerce et aux marchands qui venaient acheter le travail des artisans locaux qu'ils revendaient ensuite à la grande cité de Marbrume, quand les gens ne pouvaient se déplacer eux-mêmes. Lorsqu'il en eut l'âge, faute d'avoir un artisan travaillant le bois à Balazuc, on garda Finn sur place pour le former à prendre la succession de ses parents qu'il assista durant tout le temps que dura son artisanat, devenant progressivement un adolescent débordant d'énergie et de bonne humeur, puis un jeune homme ne manquant pas de ressource ni de détermination, élevé un peu à la dure par son père aimant et peu causant, ainsi qu'avec plus de douceur par une mère attentionnée et sage qui savait toujours apaiser les tensions d'un sourire. Opiniâtre, il ne démordait pas de son désir de pratiquer deux métiers du bois à la fois, ce qui lui couta quelques années de plus à travailler celui-ci afin d'atteindre un niveau convenable de formation et ainsi faire honneur à ses géniteurs. Terminant tardivement son apprentissage malgré de bonnes facultés d'adaptation, on avait entreprit de lui apprendre à compter afin qu'il ne se fasse jamais entourlouper. Ayant atteint l'âge déjà avancé de dix-neuf ans, Finn commença à travailler avec ardeur et motivation, faisant de son mieux pour toujours honorer à temps les commandes des habitants du village, mais également des marchands qui cherchaient à acquérir de belles pièces de mobilier. Il y eut des maisons de construites, d'agrandies, un pont réparé, un toit de puits remplacé, mais également des armoires, des buffets, des tables et des chaises assorties, des montants de lit et quelques solides portes décorées.

Le travail qui forgeait le corps et façonnait en douceur l'esprit vint pourtant à manquer un peu et décision fut prise que le fils Gallagher irait chercher du travail à la cité de Marbrume, où parait-il d'après nombre de marchands, un bon menuisier et charpentier pouvait se faire une place. C'était le début de l'été 1164 et d'étranges rumeurs commençaient à circuler au sujet de créatures sauvages qui s'en prenaient aux gens, loin d'ici à l'Ouest. Personne à Balazuc n'y accordait vraiment d'importance, c'était un peu comme l'histoire d'une meute de loups sanguinaires qui s'était avéré n'être qu'un seul individu ayant tué un mouton et involontairement effrayé ainsi une bergère un peu sotte. Rien de grave dont il ne faille prendre cas. Finn gagna donc la ville principale du Duché et tenta de s'établir au mieux avec quelques économies qu'il avait mises de côté, se trouvant un petit local qu'il loua un peu trop chèrement à son goût, achetant du bois que jusqu'à présent il payait là encore beaucoup plus comparé à ce qu'il obtenait des marchands dans son modeste village. Le choc de la civilisation avancée le décontenança quelque peu, mais il fit face et travailla dur, comme il le faisait toujours, vendant ses meubles sur le marché et vantant ses talents à qui voulait l'entendre, sans que cela soit une grande réussite tant il y avait déjà d'autres artisans bien implantés ici des années avant lui. Des nouvelles inquiétantes de l'extérieur lui parvinrent à compter de Juillet et il entreprit de prendre des nouvelles de ses parents et de son village par l'intermédiaire des marchands de passage, leur confiant ses inquiétudes quand au caractère isolé de leur chez-eux et faisant passer le message leur demandant de venir le rejoindre à la cité. Trop attachés à ce qu'ils avaient toujours connus, ceux-ci refusèrent et Finn ne pu qu'être saisit d'angoisse quand on apprit que les morts se relevaient et que les armées avaient été impuissantes à vaincre la menace grandissante. On raconta que les créatures poursuivaient leur avancée vers l'Est et, délaissant son travail et son local, le jeune homme tenta de rallier Balazuc par tous les moyens, en vain : aucune charrette ni aucun convoi n'était prévu et l'on refusa de lui louer un cheval à cause de la menace qui allait grandissante. Il lui fallut en acheter un pour un prix digne d'un bel arnaqueur pour qu'enfin il quitta la cité, galopant autant que possible lorsque la terre des marais le permettait afin de rallier son village de naissance. Partout sur sa route, des caravanes de réfugiés se dirigeaient vers Marbrume, nombre de gens tentant de l'interpeller, l'arrêtant en chemin pour le mettre en garde sur ce qui se passait plus à l'Ouest, lui conjurant de faire demi-tour et de regagner l'abri de la cité. Ne pouvant s'y résoudre, Finn continua jusqu'à Balazuc qu'il atteignit tardivement ce soir-là. Plongé dans l'obscurité, le village semblait à l'abandon et il n'y avait ni bruit ni lumière où que ce soit. Atteignant la maison de son enfance, il attacha le cheval près de l'entrée et frappa : aucune réponse. Il entra et chercha partout autour de lui, allumant une bougie et s'approchant des outils de travail de son père qui trainaient sur le sol, couverts de sang. Le fils Gallagher s'empara d'un marteau et examina attentivement celui-ci, avant que du mouvement ne se fasse à l'orée de son champ de vision. A l'image de ces cauchemars qu'il devait faire durant des mois, il pivota sur ses jambes et se retrouva face à ce qui avait jadis été son père et qui le fixait à présent d'un regard mort, dépourvu de toute vie, la mâchoire partiellement pendante d'une bouche ouverte et baveuse, une odeur de cadavre empestant malgré les mètres qui les séparaient, sa peau comme teintée d'une couleur anormale, morbide, alors que ses mains calleuses et autrefois rougies par le travail arboraient des ongles anormalement longs.

- Père ?

La créature rugit et se jeta sur Finn, gueule et griffes en avant, laissant à peine le temps au fils de reculer dans un sursaut de peur. Percuté de plein fouet, il bascula dos contre le sol de la maison en tentant de repousser la chose de ses deux mains, ses crocs claquant près de son propre visage, exhalant une haleine fétide et difficile à supporter. Le jeune homme cria de terreur, puis dans un réflexe salutaire dégagea d'un coup sec son bras, levant le marteau qui vint s'abattre violemment sur la tempe de la créature. Une fois, deux fois, trois fois... Ce ne fut qu'à la quatrième, alors que l'humain hurlait de rage et de désespoir, que le bruit mouillé et dégoutant de l'impact de son arme improvisée fut accompagnée d'un craquement sinistre et que la chose tomba de côté, passablement assommée. Ne lui laissant pas une seule seconde de répit, le jeune homme saisit le marteau à deux mains et l'abattit furieusement sur la tête de ce qui fut jadis son père, la réduisant en bouillie jusqu'à-ce que la chose cesse de tressauter sous ses assauts. Sonné, choqué, Finn se releva en tremblant et sortit en titubant de la maison, l'air frais de l'extérieur lui renvoyant soudain des milliers de petits bruits qu'il n'avait pas cru percevoir jusqu'à présent, ses oreilles bourdonnant sous l'adrénaline. Saisissant les rênes de son cheval, il monta en selle sans attendre et s'enfuit sans se retourner, terrifié par ce qu'il avait fait, mais surtout par la compréhension de ce qui se passait réellement hors des murs de la cité : le Monde disparaissait, envahit par ce que certains appelaient désormais la Fange.

Le retour à Marbrume fut des plus difficiles et, loin du jeune homme insouciant qu'il avait pu être, Finn savait désormais au fond de lui que plus rien ne serait jamais comme avant. Il tenta de reprendre son activité, mais autant l'économie se faisait désastreuse, autant son esprit s'employa à lui faire revivre en boucle ce qui était arrivé, l'état de son Père et ce qu'il avait fait pour survivre, l'odeur demeurant gravé dans son esprit, probablement à jamais. Ses nuits étaient peuplées de cauchemars horribles dans lesquels il finissait soit par être dévoré par le monstre, soit celui-ci redevenait soudain son père tel qu'il était jadis, tombant à ses pieds, ensanglanté, en lui demandant pourquoi il lui avait fait ça. Le jeune homme perdit tout goût dans son travail et décida qu'il était temps pour lui d'agir contre cette menace. Cherchant d'abord du côté de la Milice qui avait plus que jamais besoin de monde pour lutter à la fois contre les Fangeux à l'extérieur et contre la recrudescence de la criminalité au sein même de la cité, Finn s'engagea pour une période de six mois durant lesquels il apprit à se battre à l'épée, à manier la dague grâce à un collègue adepte des petites lames et à avoir les réflexes qui sauvent. Cependant, certaines choses le rebutèrent un peu au vu de leurs agissements et si le jeune homme avait réalisé ne pas avoir de problème à blesser gravement, voir même à tuer un criminel, il lui était plus difficile de devoir châtier un pauvre hère qui mourait simplement de faim et n'avait eu d'autre choix que de voler du pain sur le marché. Malgré une facilité d'apprentissage, l'ancien artisan choisit de rendre son tablier à l'issu des six mois, ne désirant pas continuer plus avant, d'autant qu'il avait entendu parler d'une compagnie assez particulière qui, auréolée de mystère, l'attira inévitablement jusqu'à un dénommé Strakhov, qui lui présenta l'homme à la tête de ce qui était appelé "La Compagnie des Lames" : Le Capitaine. Finn Gallagher rejoignit l'équipe qui se formait, intégrant ainsi ce qui allait rapidement s'avérer, au fil du temps, être l'équivalent de sa nouvelle famille et de son nouveau chez-lui, où on lui apprenait non seulement à devenir un véritable guerrier -bien au-delà de ce que la Milice lui avait déjà enseigné- mais également à lire et à écrire, chose qui bien que n'étant pas encore au point, commence à être presque naturelle bien qu'il buta encore sur des mots à la lecture et que son écriture ne soit guère très belle. Revendant le peu qu'il possédait, il s'intégra rapidement et, bien qu'il ne possède pas encore le niveau d'un guerrier de métier totalement aguerri, le fait qu'il ait réussit à tuer un Fangeux avec un marteau, de la rage et beaucoup de chance, fut considéré comme son premier fait d'arme.
D'autres suivirent, bien plus intéressants et singuliers, mais alors qu'on amorce le début de du printemps 1165, Finn se sent plus que jamais à sa place dans la Compagnie des Lames et compte bien y demeurer à jamais, autant que cela lui sera possible. Parfois il se dit que les Trois l'on voulu ainsi, sa famille ayant été décimée dans le but de lui faire choisir cette nouvelle voie, celle des armes, celle de Rikni, ce qui ne l'empêche pas d'espérer qu'un jour les Fangeux seront anéantis et que les vivants reprendront le contrôle de leurs terres et de ce monde.

Soi réel




Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? Tout à fait Smile
Comment avez-vous trouvé le forum ? (Topsites, bouche à oreille...) Ceci est un TC What a Face
Vos premières impressions ? Toujours aussi bonnes. Cool
Des questions ou des suggestions ? Nope



Marbrume soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



Dernière édition par Finn Gallagher le Dim 8 Mai 2016 - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre de VentfroidFondatriceavatar


MessageSujet: Re: Finn Gallagher [Terminé]   Dim 8 Mai 2016 - 18:08
Ree !

Joli TC, encore une fois !
J'ai simplement un détail à relever, parce que je chipote énormément sur l'alphabétisation à Marbrume :
Citation :
Terminant tardivement son apprentissage malgré de bonnes facultés d'adaptation, on avait entreprit de lui apprendre à compter, lire et écrire, afin qu'il soit capable de déchiffrer des commandes et des contrats mis sur papier et qu'il ne se fasse jamais entourlouper, bien qu'il ne pu s'exercer que sur des livres de comptes tenu par sa famille ainsi que par les écrits locaux sur la Trinité.

A Marbrume, les contrats sur papier sont exceptionnels. Toute commande se fait à l'oral, et même les commerçants sont illettrés. Aussi, qu'un simple villageois comme Finn ait appris à écrire comme cela, comme si c'était normal, me fait un peu tiquer, tout comme le fait qu'il envoyait des missives à sa famille, car je vois mal une famille de charpentiers maîtriser la plume.
Si tu tiens à ce que ton personnage soit alphabète, j'aimerais que tu trouves une autre justification. Je crois que le personnage de Capi est lettré (même si j'ai oublié comment), il aura pu t'apprendre si tu le souhaites, par exemple.

Sinon, rien d'autre à redire, je suis sûre que tu t'amuseras beaucoup avec ce personnage =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finn GallagherMercenaireavatar


MessageSujet: Re: Finn Gallagher [Terminé]   Dim 8 Mai 2016 - 18:15
C'est édité ma chère Ambre, cela m'arrange en vérité de faire Alphabétiser Finn une fois qu'il a intégré la compagnie, cela permet d'ajouter un petit côté "mignon" dans le fait qu'il ne sache pas très bien lire ni écrire. What a Face

C'est donc édité, un immense merci à toi. o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre de VentfroidFondatriceavatar


MessageSujet: Re: Finn Gallagher [Terminé]   Dim 8 Mai 2016 - 18:18
C'est donc parfait, je te valide ce nouveau compte =)

(A noter que je te retire ta tenue de lin pour ta carrière, car tu as choisis une veste en cuir également, et l'on ne peut pas cumuler plusieurs protections au même endroit.
Inrp, ton perso pourra tout à fait avoir une chemise de lin sous sa veste, mais système xp parlant, elle ne lui apportera juste pas de points.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finn GallagherMercenaireavatar


MessageSujet: Re: Finn Gallagher [Terminé]   Dim 8 Mai 2016 - 18:19
Oh oki, je ne savais pas s'il fallait ou pas la choisir justement, merci pour la précision. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Finn Gallagher [Terminé]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Finn Gallagher [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Corvée terminée !!!!
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Suspicion de diabète... c'est pas terminé !
» Logan / James Howlett / Wolverine (Terminée)
» Pacioretty : Saison terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils royaux :: Présentations :: Fiches de personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: